mardi 7 décembre 2010

DHR: Le STV2 s'incline à Vinon (1-0)

La réserve du Sporting avait un déplacement plutôt abordable à négocier chez la lanterne rouge, le Sporting Club Vinon Durance qui restait sur un cuisant échec en championnat devant Le Lavandou (7-1).
Malgré les nombreuses mises en garde du coach aux joueurs durant la semaine d'entraînement indiquant qu'il faudrait mettre le bleu de chauffe et que cela pourrait être compliqué face à un adversaire aux abois à la recherche d'un résultat probant, le STV2 s'est incliné logiquement au terme d'une piètre performance (1-0).

"On a pas réussi à peser la difficulté réelle qui nous attendait. On a été un peu trop serein..."

Les conditions climatiques n'étaient pas bonnes pour les deux formations: température proche du négatif, terrain dur et glacé, pluie pouvant tourner à la neige... L'arbitre décidait au dernier moment de faire jouer la rencontre.
"J'ai senti un peu trop de décontraction de pas mal de joueurs dans les vestiaires durant l'attente avant le match" explique Jean-Claude Grasso "Je pense que dans les têtes on y était pas. On a pas réussi à peser la difficulté réelle qui nous attendait. On a été un peu trop serein... On a été à l'envers".

Début de match durant laquelle le Sporting essaye de produire du jeu face à un adversaire qui ne se livre pas, jouant la plupart du temps à 7 en défense. Pas vraiment de rythme dans la partie et des joueurs-cadres qui ne jouent pas sur leur qualité habituelle.
"A la mi-temps je leur ai demandé d'écarter davantage et de se montrer plus intelligent" mais les azur et or n'ont pas su emballer le match, c'est au contraire les locaux qui vont tirer courageusement les marrons du feu en exploitant une mauvaise relance dans l'axe et suite à un relais en appui, l'attaquant de Vinon trompant Gras d'un tir à l'entrée de la surface de réparation (71ème). "On a réagit seulement à partir du moment où les remplaçants sont entrés (Amargia et Chadli), et encore sur coup de pied arrêté. On a pas eu vraiment d'action de jeu...".
C'est finalement sur cette marque de un but à zéro que s'est clôturée la rencontre avec des Toulonnais abattus.

"Je ne veux pas incriminer mes joueurs, je suis déçu. J'aurais préféré perdre au 1er Canton mais avec tout le respect que j'ai pour Vinon, ce qui fait tâche c'est de perdre contre le dernier.
Il y a des explications: Gantel était un peu juste car il revenait de blessure, il manquait à l'appel Aléo notre défenseur central, Moussaoui à la récupération et Rancurel en pointe c'est à dire notre épine dorsale. Si on rajoute la blessure à l'entraînement de Chakrouni et l'absence de vrais numéro 6 (Schaeffer toujours aux soins) cela faisait beaucoup. Les jeunes incorporés ont fait le travail: on ne peut rien reprocher à Piquemil, Troncia s'est battu dans tous les coups, Amargia ne devait même pas jouer car il revient de blessure et Poncin a répondu présent. C'était aux autres qui étaient sur le terrain de les tirer vers le haut...".