mercredi 18 août 2010

Pau FC: Une opposition de marque

Samedi 21 août à Bon Rencontre, le STV accueillera le Pau FC pour le compte de la troisième journée du championnat.
Cette rencontre prendra un faux air de National tant les deux clubs affichent en ce début de saison leur prétention d'y accéder, mais aussi parce que les 6 dernières confrontations entre les deux formations se sont disputées à cet échelon (à domicile, le STV s'est imposé deux fois pour une défaite), la dernière en date le 19 janvier 2007 avait vu la victoire du Sporting sur le score de 3-0.

Le Pau FC et le National c'est une longue histoire puisque les Palois ont longtemps été considéré comme les "doyens" de ce championnat: Présents depuis sa refonte en 1998, les Pyrénéens y ont disputé 10 saisons jusqu'à celle de 2007/08 où ils ont été relégué en CFA.
La saison dernière, après un bon début le Pau FC s'est enfoncé progressivement dans le ventre mou du groupe C, terminant la compétition à la 12ème place.

A l'intersaison un nouveau président est arrivé à la tête du club avec de nouveaux moyens financiers et des ambitions: "L'objectif est clair, c'est la montée en National. Tout le monde est au parfum. On a bâti une équipe pour monter, en augmentant la masse salariale de 200 000 euros. Le budget passe à 1,2 million d'euros. On a procédé à une augmentation de capital de 100 000 euros et on procédera à une augmentation identique d'ici la fin de l'année." déclare le président Laporte-Fray.

Un recrutement de qualité a été fait, axé en priorité sur le secteur offensif avec les arrivées de Mourad N'Zif (AFC Tubize, D2 Belge) et Seydou Koné (Libre) et une préparation ponctuée de bons résultats en a découlé: Victoire contre Albi (1-0) et nul contre Tarbes (2-2), futurs adversaires en championnat, nul contre Luzenac (Nat) et victoire contre le Réal Sociedad (D2 Espagnole).
Les deux premières journées de cette saison 2010/11 sont sur cette dynamique: Un nul méritoire au Pontet (0-0) suivi d'une belle victoire au stade du Hameau devant St Etienne (3-1).
Cela fait dire au coach Palois, David Vignes: "Il est impératif d'avoir des résultats. On a commencé par un nul à l'extérieur et enchaîné par une victoire à domicile. Ce n'est que de cette manière qu'on sera costaud pour aller à Toulon. Les six premières journées seront déterminantes. L'an dernier, on n'avait pas assez d'effectif, pas assez de talent offensif. Cette année, ce ne sera pas le cas. Si on ne réussit pas, ce ne sera pas par manque de qualité. La pression est forte, je me la mets aussi. Mais je sais où je vais."


Focus sur l'attaquant de pointe, Seydou Koné:
Cet ivoirien de 27 ans (1.79m/79kg) s'est révélé au RCK Ouagadougou (D1 Burkina Faso) où il termine meilleur buteur du Championnat (18 buts).
Il part ensuite en Europe et passe par des clubs comme le FC Botosani (D2 Roumaine) ou l'Uniao Leira (D2 Portuguaise). Suite à des problèmes administratifs, il se retrouve sans club après une saison agitée qui le verra passer de la Thailande à la Champagne (Equipe réserve de Reims CFA2), S.Koné arrive au Pau FC, il inscrit son premier but en championnat dimanche dernier contre St Etienne.