dimanche 22 août 2010

Coup de chaud à Bon Rencontre !

Le Sporting a électrisé le public de Bon Rencontre avec deux éclairs signés T.Mercheyer et A.Baldé en 3 minutes (82 et 85ème) et remporte un troisième succès en autant de rencontres.

La chaleur était importante en cette fin d'après-midi avenue Aristide Briand, sur le terrain comme dans les tribunes où les supporters du STV brandissaient tifo et drapeaux à l'entrée des joueurs. Une minute de silence était respectée à la mémoire de Jean Laffont, ancien capitaine azur et or, décédé il y a peu.
Le Sporting alignait une classique composition avec Pansier - Kipré - Llorente - Toye - Tlemcani en défense, Boronad - Esparza au milieu, Baldé - Sadio sur les ailes et le duo Ettien - Rémy (cap.) en pointe. En face, les Palois faisaient valoir l'atout athlétique de leur formation avec de beaux gabarits à l'image de Kaboré et Koné.

Les premières minutes étaient un véritable round d'ob-
servation
durant lesquelles les deux équipes se neutra-
lisaient dans l'entre-jeu. La bonne organisation et le faux-rythme instauré par les visiteurs gênaient les azur et or qui avaient du mal à solliciter les attaquants.
C'est sur un coup franc tiré par Boronad à l'entrée de la surface Paloise que le STV se montrait offensif mais sa frappe n'était pas cadrée (13ème) tout comme le tir de Sadio au dessus de la transversale sur une belle ouverture de Boronad (18ème).
Petit à petit le match se durcissait en raison de nombreuses fautes qui hachaient la partie: Carton jaune pour Trémolières pour une faute sur Esparza (20ème) et même sanction pour Kaboré toujours sur Esparza (24ème).
Les Palois étaient à l'affût d'un ballon exploitable et le rush de Niang qui mystifiait Llorente dans la surface échouait grâce au tacle appliqué de Kipré qui mettait en touche (23ème). Le Sporting répliquait par une belle action construite initiée de la gauche par Tlemcani-Rémy et qui se terminait à droite sur un tir non cadré de Boronad servi par Baldé.
Sadio était à son tour averti d'un carton jaune par mr Rabir Naas, l'arbitre de la rencontre (27ème). A l'approche de la demi-heure les toulonnais s'enhardissaient: ouverture de Boronad dans le dos de la défense Paloise pour Rémy dont le tir trop mou n'inquiétait pas Leglib et centre de Sadio pour Rémy au premier poteau qui était contré, le ballon parvenait à Ettien mais sa reprise de volée passait peu à côté du montant.
Le rythme du match s'étiolait quelque peu mais pas les accrochages qui se multipliaient au centre du terrain et faisaient monter la tension à l'approche de la mi-temps. Mr Naas devait donner un avertissement simultanément à Niang et Tlemcani pour calmer les acteurs mais la pause était atteinte dans une certaine confusion tant les esprits s'échauffaient.

Dès la reprise un superbe centre d'Ettien repris d'une fulgurante tête par Baldé heurtait la transversale de Leglib et rebondissait à l'extérieur de la ligne de but. Le STV manquait une belle opportunité d'ouvrir le score.
Rémy cédait sa place à la 55ème minute à Gbadamassi côté Toulonnais et Niang la sienne à M'Laab côté Palois. Gbadamassi écopait d'un carton jaune peu après suite à une faute sur Cami. Le Sporting peinait a trouver la percussion nécessaire pour déséquilibrer un bloc défensif visiteur qui s'installait progressivement dans le jeu.
F.Zingaro faisait tourner son effectif (Sortie d'Ettien et de Sadio, remplacés par Couzyn et Mercheyer), Gbadamassi seul en pointe avec Boronad en soutien essayait de porter le danger dans la défense adverse mais c'était le Pau FC qui contrôlait les débats avec un tir de M'Laab qui frôlait le poteau d'un Pansier immobile sur le coup (65ème).
Les minutes défilaient au chronomètre du panneau d'affichage toujours vierge du moindre but et les azur et or semblaient se diriger vers le partage des points qu'envisageaient de plus en plus sereinement les Palois. Seul un tir hors cadre de Couzyn alertait Leglib mais rien de bien dangereux...
jusqu'à une ouverture pleine d'a propos de Boronad pour Mercheyer qui a la lutte avec le dernier défenseur parvenait à lober acrobatiquement Leglib un peu trop avancé. Le STV ouvrait la marque grâce à son jeune ailier de poche à la 82ème minute !
Dans la minute suivante, déboulé de Baldé à droite pour Gbadamassi, mais le portier visiteur s'interposait brillamment. Pas le temps de souffler qu'au terme du belle construction Mercheyer-Gbadamassi, l'ailier servait Baldé d'un centre parfait qui, en deux temps, trompait Leglib pour le but du K-O dans une ambiance surchaufée en tribunes.
Le coach Palois David Vignes avait beau faire sortir un récupérateur (Kaboré) pour un attaquant (Becas), la chose était entendue et c'est sur une belle victoire 2-0 que les Toulonnais pouvaient saluer leurs supporters enthousiastes.

Beau cadeau d'anniversaire pour le coach Toulonnais F.Zingaro qui fêtait hier ses 42 ans.