dimanche 1 août 2010

Amical STV/CANNES: Comme un air de championnat...

A une semaine tout juste du début de leur championnat respectif, Toulonnais et Cannois se sont livrés sans retenue ni calcul hier soir à Bon Rencontre au cours d'une rencontre engagée, voire âpre.

A l'entrée des joueurs seule la tribune Depallens était ouverte mais elle ne sonnait pas creux pour cet ultime match de préparation.
Le onze Toulonnais se présentait dans une configuration proche du 4-4-2 avec G.Firquet en soutien de J.Rémy. Au milieu dans l'axe G.Boronad et M.Llorente étaient à la récupération, encadrés par M.Sadio à gauche et Z.Gbadamassi à droite. Enfin derrière, A.Tlemcani à gauche et J.M.Kipré à droite entouraient la charnière centrale M.Zemzemi-F.Toye. Dans le but se tenait B.Pansier.
En face se détachait l'impressionnante stature de Jan Koller à la pointe de l'attaque aceïste.

Dès le coup d'envoi le ton était donné: le ballon circulait vite et les deux formations tentaient de se projeter vers l'avant. Pas vraiment de round d'ob-
servation
au milieu du terrain.
La première mèche était allumée par le Cannois Raddas qui adressait une belle frappe au raz du poteau que Pansier détournait en corner (8ème).
Les Cannois jouaient vite tous les coups devant avec un Voavy virevoltant sur son aile gauche.
A la 10ème minute sur un choc avec Koller, Zemzemi se blessait au genou et devait sortir quelques instants plus tard remplacé par Esparza. C'est Llorente qui prenait l'axe de la défense à côté de Toye.
Le STV réagissait au quart d'heure de jeu sur une ouverture de Boronad pour Gbadamassi qui s'enfonçait dans la défense visiteuse mais il butait sur Gavanon.
La réponse Cannoise était immédiate: Koller décalait Voavy qui frappait fort dans un angle fermé mais Pansier intervenait acrobatiquement.
Et ce n'était pas tout: A la 21ème minute sur un beau mouvement des rouges, Voavy centrait au premier poteau pour Koller dont la tête à bout portant trouvait Pansier dans un réflexe étonnant.

Le Sporting tentait de se donner de l'air en contre. Sur l'un deux, Firquet était descendu par un visiteur qui écopait d'un jaune.
Peu après Toye s'interposait sur une attaque Cannoise, le ballon était transmis à Llorente qui ouvrait sur Firquet mais sa frappe au bout de sa course passait au dessus de la transversale puis ensuite c'était Gbadamassi qui partait à droite et centrait pour Rémy qui éliminait un défenseur en se retournant face au but: son tir enroulé ne trouvait pas le cadre de Gavanon.
Les tirs s'enchaînaient (Koller 26ème, Firquet 32ème, Kipré 35ème) mais ils étaient hors cadre ou contrés.
Juste avant la pause, Koller à l'entrée de la surface tirait en lucarne mais Pansier allait la chercher et mettait en corner: Chaude alerte.

La seconde période voyait les mêmes acteurs reprendre même si rapidement Mercheyer remplaçait Gbadamassi poste pour poste et Baldé prenait la place de Sadio.A la 54ème minute l'AS Cannes déployait une belle action venant de la gauche, Pansier s'interposait un temps mais finalement c'est Voavy qui avait bien suivit et ouvrait le score pour les visiteurs.
Rémy tentait bien une jolie frappe mais toujours pas cadrée (59ème).
Albert Emon faisait tourner son effectif avec pas moins de 5 changements d'un coup dont l'entrée du gardien Radic en remplacement de Jérémy Gavanon. Côté azur et or c'était Boronad qui cédait sa place à Couzyn, Firquet la sienne à Ettien et encore Rémy remplacé par Nadji toujours poste pour poste, tous sous les applaudissements du public.
Dans la minute suivante Llorente égalisait pour le Sporting sur un mauvais renvoi de la défense adverse d'une fulgurante reprise à l'extérieur de la surface de réparation (62ème).
Atoko rentrait à son tour à la place de Toye (applaudi également). Sur la pelouse les esprits s'échauf-
faient un peu suite à une énième faute sur Mercheyer qui valait un nouveau jaune aux Cannois.
Najdi puis Ettien bien servi par Baldé tentaient tour à tour des frappes mais sans succès.
Dans les dix dernières minutes c'est Tlemcani qui sortait remplacé par Arlandis. Ce dernier se mettait en évidence sur une énorme frappe de Masson à l'ultime minute en la contrant d'un tacle rageur.
C'est sur cette action que l'arbitre sifflait la fin du match sur un score nul (1-1) mais une rencontre pleine.

Désormais place au championnat avec la réception du Hyères FC, samedi prochain pour le compte de la première journée du championnat.
HFC dont le coach R.Buigues était venu superviser le Sporting hier soir à Bon Rencontre...

Pour le site de l'association des Socios du STV, Seb' Gimenez l'arrière gauche de l'ASC et ex azur et or a bien voulu nous donner ses impressions.
Sébastien GIMENEZ:

Sébastien Gimenez