mardi 31 août 2010

CFA: Classement de la 4ème journée

La quatrième journée du championnat a été marqué par l'abondance de rencontres sans vainqueur ni vaincu (6) et chose surprenante, toutes sur la même marque de 1-1. Aucune équipe ne s'est imposée à Domicile et il est à noter la large victoire Martégale à Anglet (0-3).

Hyères - Ajaccio: 1-1
Pau - Tarbes: 1-1
Uzès - Toulon: 1-1
Béziers - St Etienne: 1-1
Colomiers - Le Pontet: 1-1
Lyon - Albi: 1-1
Aurillac - Agde: 0-1
Marignane - Monaco: 0-1
Anglet - Martigues: 0-3


- La dernière défense vierge du championnat a été celle d'Ajaccio avec 308 minutes d'invincibilité (c'est le Hyèrois Patrao qui y a mis un terme).
- 10 buts inscrits en 4 rencontres pour Colomiers, meilleure attaque.
- Il reste encore 4 équipes invaincues dont l'US Le Pontet de C.Dalger (4 nuls).
- 5 formations n'ont pas encore gagné le moindre match dont Béziers, futur adversaire du Sporting.
- Marignane est dans le rouge avec que des défaites et 0 but inscrit: Ça chauffe pour le groupe de L.Galli !

La cinquième journée qui débutera samedi 4 septembre aura comme affiche la rencontre St Etienne - Colomiers (dimanche 5 à 15 h), deux équipes de haut de tableau au coude à coude.
Les principaux leaders recevront des formations mal classées: Toulon (1) - Béziers (17), Martigues (2) - Lyon (13), Ajaccio (4) - Marignane (18).
Cette journée sera aussi celle des duels de milieu de classement: Agde (8) recevra Hyères (9) et Monaco (10) accueillera Pau (11).
A suivre également: Tarbes - Uzès, Le Pontet - Anglet et Albi - Aurillac.

dimanche 29 août 2010

Jean-Claude Grasso: "On part un peu dans l'inconnu..."


L'association des Socios du STV a rencontré récemment l'emblématique coach du STV2 afin de faire un point sur l'intersaison de la réserve du Sporting après un précédent exercice 2009/10 en tout point remarquable: Titre de champion du Var et accession en DHR.
La formation de JC.Grasso est sur le point d'aborder un nouveau cycle de son évolution en ligue Méditerranée.

La préparation du groupe DHR a été perturbé par un important mouvement au sein de son effectif, tant au niveau des arrivées que des départs alors que les saisons précédentes se caractérisaient par une grande stabilité.
Des éléments cadres sont partis jouer à un niveau superieur (Mendy, Charre, Arlandis, Bedjaoui...), d'autres ont été affecté au groupe CFA du STV (Micheletti, Bouchoux). Des renforts extérieurs sont venus compenser numériquement les départs et des jeunes U19 du club ont été incorporé et vont effectuer leur première saison chez les seniors.


Les premiers matchs de préparation ont été le révélateur des difficultés qu'ont induit ces bouleversements, principalement dans le secteur offensif mais aussi dans l'état d'esprit à reformuler dans le groupe.
Au terme de six semaines d'entraî-
nement, le STV2 a beaucoup travaillé comme en témoigne la récente victoire des azur et or face à La Valette2 sur le score de 2-0 avec des buts signés K.Batti (ex U19 au STV) et Ismahin Chadli.
La formation de JC.Grasso alignait pas moins de 6 nouveaux joueurs par rapport au précédent groupe de PHA.

Les derniers résultats laissent entrevoir un potentiel intéressant à faire valoir au coup d'envoi d'un championnat régional dans lequel s'affronteront un grand nombre d'équipes fanion, laissant présager un football de qualité.

Le coach de l'équipe 2 du STV nous fait un rapide bilan de cette phase de préparation, une semaine avant le début officiel de la saison.
Jean-Claude GRASSO:
(Qualité sonore médiocre, n'hésitez pas à augmenter le volume sonore)

Un nul qui contente le Sporting


Température agréable avec un vent assez fort mais régulier hier soir à Uzès sur la pelouse du stade Pautex qui se remplit quelques minutes avant le coup d'envoi.
Stade champêtre à l'ombre des platanes le long des lignes des six mètres, sans tableau d'affichage ni chronomètre. Le terrain est aux limites inférieures des dimensions autorisées et il accuse une forte pente dans le sens de la longueur avec une pelouse dans laquelle la tondeuse semble avoir creusé des sillons...
A l'échauffement une première surprise: l'absence de J.Rémy à la fois dans le groupe des titulaires ainsi que dans celui des remplaçants. P.Ghazarian nous indique que c'est suite à une intoxication alimentaire que l'attaquant Toulonnais se plaint de violents maux de ventre. D'autres joueurs sont aussi affectés mais ils peuvent tenir leur place.
Pansier dans le but, une défense classique Kipré-Llorente-Toye-Tlemcani derrière un milieu de terrain Baldé-Boronad-Couzyn (Esparza ayant été victime d'une élongation l'avant-veille) -Sadio et devant l'apparition de Nadji à côté de Gbadamassi.

Les ultras Toulonnais Fédélissimi et Irré-
ductibles
sont présents et ils le font entendre depuis la petite tribune qui leur est attribuée. Il en est de même depuis la tribune d'honneur où se tiennent de nombreux supporters azur et or.
Pansier capitaine du jour gagne le toss et choisit de commencer la rencontre avec le soleil couchant dans le dos.
Le match débute et ce sont les Toulonnais qui contrôlent les premiers instants en essayant un pressing haut. Un coup-franc de Sadio qui traverse la surface de réparation Uzétienne sans trouver preneur (2ème), une déviation de la tête de Gbadamassi pour Nadji dans la surface qui ne peut s'emparer du ballon (4ème): Le Sporting semble aborder la rencontre sérieusement.
En face, l'ESUPG réagit promptement en mettant du coeur à l'ouvrage avec un engagement de chaque instant.
Les rouges et noirs sont sur tous les ballons, présents dans tous les duels et font progressivement reculer le bloc visiteur. Sur une attaque Uzétienne, le ballon est mal renvoyé par la défense Toulonnaise et arrive dans les pieds de Guider qui s'est fait oublier: l'attaquant de l'ESUPG a tout le temps d'armer sa frappe que Pansier ne peut que dévier dans ses filets et c'est l'ouverture du score à la grande joie du public local (12ème).
Uzès accentue sa pression dans les duels, un peu trop au goût de l'arbitre qui sanctionne Garcia l'arrière latéral pour une faute sur Couzyn.
Le STV essaye de combiner surtout par la gauche (Tlemcani/Sadio) mais à l'approche des 20 derniers mètres rien ne passe avec trop d'approximation côté azur et or. Le Sporting se trouve acculé dans l'axe où Nadji est complètement muselé.
A la 26ème Baldé adresse un centre pour la tête décroisée de Sadio dans l'angle des 6 mètres mais à coté du but de Duchesne.
Quelques instants plus tard, Sadio perd un ballon au centre du terrain et reste au sol pendant que Ferreira déboule sur son côté droit, embarque la défense Toulonnaise et centre pour Adell, seul non loin du second poteau et qui arme une belle reprise que capte Pansier. Peu après, Sadio sort remplacé par Mercheyer.
La meilleure action Toulonnaise intervient à la 35ème minute sur une ouverture de Boronad pour Gbadamassi qui part en contre mais il est repris in-extrémis peu avant la surface par le duo Bonne-Alemany.
L'engagement des Uzétien ne faiblit pas, le capitaine de l'ESUPG Fabre étant à son tour averti d'un carton jaune par l'arbitre (36ème).
Couzyn tente sa chance de loin mais son tir passe à droite de la base du poteau de Duchesne. Boronad écope d'un carton jaune imaginaire pour une obstruction sur Ferreira.
La mi-temps est atteinte sur ce score de 1-0 en faveur des locaux qui ont leur (gros) coeur à offrir . Il a suffit pour museler le bloc-équipe Toulonnais et le prendre en défaut.


A la reprise le soleil est toujours présent mais de plus en plus rasant et gène considérablement les azur et or cependant cela débute très favorablement pour le STV car à la 49ème suite à un coup franc en forme de mini-corner et un centre de Baldé c'est Mercheyer qui s'élève le plus haut et dans un timing parfait trompe à bout portant Duchesne d'une tête rageuse.
Le match s'anime davantage, les locaux piqués au vif répliquent par un débordement dans l'axe d'Adell qui prend de vitesse tout le monde et sert Ferreira à l'entrée de la surface qui frappe instantanément mais Pansier est à la parade (55ème).
Uzès pousse mais le coeur y est de moins en moins, c'est au contraire le Sporting qui pose sa patte technique sur la rencontre, notamment par l'intermédiaire de Baldé qui multiplie les percussions à droite sans parvenir à inquiéter le goal de l'ESUPG.
A la 65ème c'est Ettien qui remplace Gbadamassi en attaque, 2 minutes après Pansier aveuglé par le soleil quasi horizontal doit effectuer une claquette express sur un coup franc anodin que personne ne touche.
Si Couzyn est à son tour averti (71ème), Baldé se ballade sur son aile effectuant un grand pont sur son vis à vis accélérant et centrant pour Nadji, pris de vitesse par Duchesne.
Le Sporting monte en puissance au fur et à mesure que les Uzétiens baissent de régime, mais il n'en profite pas vraiment pour se procurer des occasions tranchantes. C'est finalement les locaux (malgré la sortie de Guider et Adell, très bons sur ce match et remplacés par Grousset et Mathieu) qui finissent plus fort: 87ème, suite à une touche Ferreira centre pour Grousset laissé seul au marquage par Tlemcani mais sa tête passe au dessus du but de Pansier.

C'est finalement sur ce score de 1-1 que l'arbitre siffle les 3 coups. Score de parité plutôt flatteur au vu de la rencontre pour les Toulonnais qui semblaient être au-dessus techniquement par rapport à leurs adversaires mais un peu moins engagés.
Le sporting saura s'en contenter.

Le coach du Sporting, F.Zingaro nous livre ses impressions au coup de sifflet final du match.
Franck ZINGARO:

jeudi 26 août 2010

ESUPG-STV: Le Sporting sur sa lancée ?

Samedi 28 août en terre Gardoise, deuxième déplacement pour le groupe de F.Zingaro, A.Boumilat et M.Zanotti qui s'en va affronter l'Entente Sportive Uzès Pont du Gard.
Après un voyage plutôt concluant chez le voisin Marignanais qui s'était soldé par la victoire du collectif azur et or (0-1), c'est une nouvelle épreuve qui attend le Sporting face à un adversaire qui dispose de la dynamique et de l'enthousiasme propre aux équipes promues ainsi que de la fougue d'une formation dans laquelle la jeunesse prédomine.
Cependant le STV possède aussi quelques arguments à faire prévaloir tant défensifs, qu'offensifs.
Le groupe Toulonnais semble solide sur ses bases avec une défense qui n'a rien concédé en 270 minutes de jeu même si sa charnière centrale a du être recomposée au dernier moment.
S.Atoko non qualifié, M.Zemzemi conva-
lescent ainsi qu'A.Sbai devraient encore faire défaut au stade Pautex. N.Arlandis est parti pour La Valette, N.Souames s'entraîne avec le groupe DHR, c'est Jérémy Le Goff (un temps annoncé au Sp.Toulon-Le Las) qui revient dans le groupe mais il est fort à parier que les coaches ne changeront pas le cinq de derrière (Pansier-Kipré-Llorente-Toye-Tlemcani) qui sont les seuls joueurs avec G.Boronad à avoir disputé l'intégralité des trois premières rencontres.
Aziz Tlemcani (déjà averti deux fois) devra faire attention à ne pas récolter un carton jaune qui serait synonyme de suspension pour la suite.

Offensivement le STV s'est forgé quelques convictions avec déjà six réalisations et quatre buteurs différents.
Si G.Firquet ne devrait pas être encore aligné suite à son entorse à la cheville survenue lors du premier match contre le HFC, F.Nadji semble désormais être à 100% opérationnel tant administrati-
vement que physiquement. Il devrait être sur la pelouse de Pautex samedi pour compléter l'avant-garde azur et or et apporter une solution supplémentaire devant les buts adverses.

Reste à savoir si les coéquipiers du capitaine J.Rémy sauront garder le bon rythme qui les anime depuis l'entame de la compétition et si les choix tactiques du staff seront payants dans le Gard comme ils l'ont été dans les Bouches du Rhône.
Réponse samedi vers 19h45...

mercredi 25 août 2010

Uzès Pont du Gard: l'outsider que personne n'attend

Samedi prochain le Sporting Toulon Var ira défier le promu, l'Entente Sportive Uzès Pont du Gard au stade Pautex lors de la quatrième journée du championnat.

L'ESUPG est un jeune club né de la fusion il y a six ans de trois entités: Remoulins sport, Pont du Gard et Uzès.
Parti de DH, l'entente est montée en CFA2 et après trois saisons à ce niveau elle accède de justesse en CFA cette saison en tant que premier repêchable au niveau national "grâce" à la rétrogradation de Calais RUFC.
Autorisé officiellement à disputer le championnat de CFA seulement au mois de juillet dernier, le recrutement du club a été plutôt limité en raison du manque de temps mais aussi en fonction de moyens financiers modestes avec peut être le plus petit budget de tous les groupes de CFA.

Si l'effectif est relativement jeune, il s'appuie sur un groupe stable depuis trois saisons avec quelques joueurs d'expérience comme le gardien de but C.Duchesne. A l'intersaison, le solide défenseur Y.Bileck (22 ans) en provenance d'Agde est venu renforcer l'équipe tout comme l'expérimenté A.Coulibaly (33 ans) qui arrive de Martigues mais qui ne sera qualifié qu'à partir du 1er octobre.
Le coach de l'ESUPG est désormais S.Cruz, il remplace R.Youssefi de qu'il était l'adjoint.

En match de préparation, le club Gardois a rencontré le STV le 21 juillet dernier à Aramont (tout comme la saison précédente à Méggiolaro [1-1]) pour un score de un but partout. L'attaquant M.Guider avait ouvert le score avant que S.Ettien n'égalise en toute fin de rencontre. Le match avait été très engagé, voire même rugueux, les Gardois ayant la réputation d'être intransigeant à domicile.

Annoncée joueuse mais physique, l'équipe Uzétienne a débuté ce championnat assez timidement: Un bon nul (1-1) pour débuter face à Colomiers puis un nouveau résultat d'équité à domicile contre l'US Le Pontet de J.Amergoul et C.Dalger en concédant l'égalisation durant les arrêts de jeu (1-1), enfin une défaite samedi dernier à St Etienne (2-0).

Focus sur Pierre Mosca, directeur sportif de l'ESUPG:

Pierre Mosca n'est pas un inconnu pour les Toulonnais puisqu'il a été l'entraîneur du SCTV alors en 1ere division durant quelques temps entre 1991 et 1992. Il en garde un souvenir plutôt mitigé puisqu'il déclarait récemment sur le site foot31: "Après le TFC, je suis parti à Toulon où j'ai vite vu que l'environnement malsain qu'il y régnait n'était pas fait pour moi."
Entraîneur professionnel passé par Toulouse et Nimes, il entame sa quatrième saison en tant que directeur sportif à Uzès où il a vécu deux accessions en trois ans. "Depuis 2007, je donne un coup de main à un ami, président d'Uzès Pont du Gard, comme directeur sportif. Et je ne le regrette pas parce que je me régale." déclare t-il.

lundi 23 août 2010

Classement de la 3ème journée

Le classement du groupe C de ce championnat de CFA commence a prendre une allure significative même si après trois journées seulement une victoire ou une défaite peut vite faire progresser ou rétrograder rapidement n'importe quelle équipe.


Les résultats de ce week-end:
Toulon - Pau FC : 2-0
Le Pontet - Béziers : 2-2
Colomiers - Anglet : 6-0
Tarbes - Marignane : 2-0
Albi - Martigues : 0-1
Agde - Lyon : 1-0
Ajaccio GFCO - Aurillac : 2-0
ASSE - Uzès : 2-0
Monaco - Hyères : 2-2

A noter:
- Si le Sporting Toulon a fait le carton plein, l'US Marignane est la seule formation avec que des défaites au compteur.
- Colomiers en faveur de son carton à Anglet (6-0) est la formation la plus prolixe en but avec déjà 9 réalisations tandis que les Marignanais n'en ont inscrit aucun.
- Par voie de conséquence ce sont les Basques d'Anglet qui ont la défense la plus perméable (8 buts encaissés), Ajaccio et Toulon ont toujours leur cage inviolée.

dimanche 22 août 2010

Coup de chaud à Bon Rencontre !

Le Sporting a électrisé le public de Bon Rencontre avec deux éclairs signés T.Mercheyer et A.Baldé en 3 minutes (82 et 85ème) et remporte un troisième succès en autant de rencontres.

La chaleur était importante en cette fin d'après-midi avenue Aristide Briand, sur le terrain comme dans les tribunes où les supporters du STV brandissaient tifo et drapeaux à l'entrée des joueurs. Une minute de silence était respectée à la mémoire de Jean Laffont, ancien capitaine azur et or, décédé il y a peu.
Le Sporting alignait une classique composition avec Pansier - Kipré - Llorente - Toye - Tlemcani en défense, Boronad - Esparza au milieu, Baldé - Sadio sur les ailes et le duo Ettien - Rémy (cap.) en pointe. En face, les Palois faisaient valoir l'atout athlétique de leur formation avec de beaux gabarits à l'image de Kaboré et Koné.

Les premières minutes étaient un véritable round d'ob-
servation
durant lesquelles les deux équipes se neutra-
lisaient dans l'entre-jeu. La bonne organisation et le faux-rythme instauré par les visiteurs gênaient les azur et or qui avaient du mal à solliciter les attaquants.
C'est sur un coup franc tiré par Boronad à l'entrée de la surface Paloise que le STV se montrait offensif mais sa frappe n'était pas cadrée (13ème) tout comme le tir de Sadio au dessus de la transversale sur une belle ouverture de Boronad (18ème).
Petit à petit le match se durcissait en raison de nombreuses fautes qui hachaient la partie: Carton jaune pour Trémolières pour une faute sur Esparza (20ème) et même sanction pour Kaboré toujours sur Esparza (24ème).
Les Palois étaient à l'affût d'un ballon exploitable et le rush de Niang qui mystifiait Llorente dans la surface échouait grâce au tacle appliqué de Kipré qui mettait en touche (23ème). Le Sporting répliquait par une belle action construite initiée de la gauche par Tlemcani-Rémy et qui se terminait à droite sur un tir non cadré de Boronad servi par Baldé.
Sadio était à son tour averti d'un carton jaune par mr Rabir Naas, l'arbitre de la rencontre (27ème). A l'approche de la demi-heure les toulonnais s'enhardissaient: ouverture de Boronad dans le dos de la défense Paloise pour Rémy dont le tir trop mou n'inquiétait pas Leglib et centre de Sadio pour Rémy au premier poteau qui était contré, le ballon parvenait à Ettien mais sa reprise de volée passait peu à côté du montant.
Le rythme du match s'étiolait quelque peu mais pas les accrochages qui se multipliaient au centre du terrain et faisaient monter la tension à l'approche de la mi-temps. Mr Naas devait donner un avertissement simultanément à Niang et Tlemcani pour calmer les acteurs mais la pause était atteinte dans une certaine confusion tant les esprits s'échauffaient.

Dès la reprise un superbe centre d'Ettien repris d'une fulgurante tête par Baldé heurtait la transversale de Leglib et rebondissait à l'extérieur de la ligne de but. Le STV manquait une belle opportunité d'ouvrir le score.
Rémy cédait sa place à la 55ème minute à Gbadamassi côté Toulonnais et Niang la sienne à M'Laab côté Palois. Gbadamassi écopait d'un carton jaune peu après suite à une faute sur Cami. Le Sporting peinait a trouver la percussion nécessaire pour déséquilibrer un bloc défensif visiteur qui s'installait progressivement dans le jeu.
F.Zingaro faisait tourner son effectif (Sortie d'Ettien et de Sadio, remplacés par Couzyn et Mercheyer), Gbadamassi seul en pointe avec Boronad en soutien essayait de porter le danger dans la défense adverse mais c'était le Pau FC qui contrôlait les débats avec un tir de M'Laab qui frôlait le poteau d'un Pansier immobile sur le coup (65ème).
Les minutes défilaient au chronomètre du panneau d'affichage toujours vierge du moindre but et les azur et or semblaient se diriger vers le partage des points qu'envisageaient de plus en plus sereinement les Palois. Seul un tir hors cadre de Couzyn alertait Leglib mais rien de bien dangereux...
jusqu'à une ouverture pleine d'a propos de Boronad pour Mercheyer qui a la lutte avec le dernier défenseur parvenait à lober acrobatiquement Leglib un peu trop avancé. Le STV ouvrait la marque grâce à son jeune ailier de poche à la 82ème minute !
Dans la minute suivante, déboulé de Baldé à droite pour Gbadamassi, mais le portier visiteur s'interposait brillamment. Pas le temps de souffler qu'au terme du belle construction Mercheyer-Gbadamassi, l'ailier servait Baldé d'un centre parfait qui, en deux temps, trompait Leglib pour le but du K-O dans une ambiance surchaufée en tribunes.
Le coach Palois David Vignes avait beau faire sortir un récupérateur (Kaboré) pour un attaquant (Becas), la chose était entendue et c'est sur une belle victoire 2-0 que les Toulonnais pouvaient saluer leurs supporters enthousiastes.

Beau cadeau d'anniversaire pour le coach Toulonnais F.Zingaro qui fêtait hier ses 42 ans.

samedi 21 août 2010

STV-Pau FC: A l'épreuve du feu...

Ce soir à 18 heures le Sporting Toulon Var accueille le Pau FC pour une rencontre que l'on peut qualifier "d'affiche" de cette troisième journée de championnat.
Les Toulonnais comme les Palois ayant revendiqués leur ambition, l'accession en National, la lutte promet d'être intense sur la pelouse de Bon Rencontre d'autant plus que les deux formations semblent disposer en ce début de saison d'arguments de jeu similaires.
Les azur et or Toulonnais (coïncidence de ce début de saison, le STV rencontre son troisième adversaire en autant de matchs qui évolue habituellement en jaune et bleu) devront s'attendre à une forte opposition même s'ils peuvent s'appuyer sur un bloc-équipe qui a fait preuve de solidité la semaine dernière à Marignane. Il est fort à parier que le staff technique ne bouleverse guère la composition de départ de l'équipe tant en défense qu'en attaque au sein de laquelle S.Ettien devrait faire sa première apparition à domicile.

Un autre joueur pourrait faire son entrée, F.Nadji. L'attaquant de pointe est désormais autorisé à jouer par la Fédération et il est probable que F.Zingaro et A.Boumilat fasse appel à lui pour
ajouter un atout offensif supplémentaire d'autant plus que G.Firquet n'est pas encore complètement rétabli de son entorse à la cheville.
Foued Nadji est la dernière recrue du Sporting durant cette intersaison. Il arrive de Cassis-Carnoux (Nat.) où il a su briller (11 buts) dans une équipe en proie à de graves problèmes sportifs comme financiers.
Réputé pour son engagement et son efficacité devant le but adverse, cet attaquant est également doté d'un bon jeu de tête. Il évolue principalement dans l'axe et son jeu en pivot peut servir de point d'ancrage à ses partenaires.

Quoi qu'il en soit, le STV devra pouvoir compter sur son douzième homme: ses supporters qui pousseront derrière les azur et or et mettront la pression au visiteur comme cela a été le cas lors de la première journée à Bon Rencontre face au HFC.
Il ne reste plus qu'à souhaiter que le final soit le même que lors de la dernière confrontation entre les deux formations Varoise et Béarnaise: victoire du Sporting 3-0 (A.Colinet X2 et V.Boulanger) en janvier 2007. De cette rencontre seuls deux joueurs seront présents ce soir: Le gardien de but J.Leglib et l'attaquant M.N'Zif, tous deux de Pau. Ils sont prévenus...

video

mercredi 18 août 2010

Pau FC: Une opposition de marque

Samedi 21 août à Bon Rencontre, le STV accueillera le Pau FC pour le compte de la troisième journée du championnat.
Cette rencontre prendra un faux air de National tant les deux clubs affichent en ce début de saison leur prétention d'y accéder, mais aussi parce que les 6 dernières confrontations entre les deux formations se sont disputées à cet échelon (à domicile, le STV s'est imposé deux fois pour une défaite), la dernière en date le 19 janvier 2007 avait vu la victoire du Sporting sur le score de 3-0.

Le Pau FC et le National c'est une longue histoire puisque les Palois ont longtemps été considéré comme les "doyens" de ce championnat: Présents depuis sa refonte en 1998, les Pyrénéens y ont disputé 10 saisons jusqu'à celle de 2007/08 où ils ont été relégué en CFA.
La saison dernière, après un bon début le Pau FC s'est enfoncé progressivement dans le ventre mou du groupe C, terminant la compétition à la 12ème place.

A l'intersaison un nouveau président est arrivé à la tête du club avec de nouveaux moyens financiers et des ambitions: "L'objectif est clair, c'est la montée en National. Tout le monde est au parfum. On a bâti une équipe pour monter, en augmentant la masse salariale de 200 000 euros. Le budget passe à 1,2 million d'euros. On a procédé à une augmentation de capital de 100 000 euros et on procédera à une augmentation identique d'ici la fin de l'année." déclare le président Laporte-Fray.

Un recrutement de qualité a été fait, axé en priorité sur le secteur offensif avec les arrivées de Mourad N'Zif (AFC Tubize, D2 Belge) et Seydou Koné (Libre) et une préparation ponctuée de bons résultats en a découlé: Victoire contre Albi (1-0) et nul contre Tarbes (2-2), futurs adversaires en championnat, nul contre Luzenac (Nat) et victoire contre le Réal Sociedad (D2 Espagnole).
Les deux premières journées de cette saison 2010/11 sont sur cette dynamique: Un nul méritoire au Pontet (0-0) suivi d'une belle victoire au stade du Hameau devant St Etienne (3-1).
Cela fait dire au coach Palois, David Vignes: "Il est impératif d'avoir des résultats. On a commencé par un nul à l'extérieur et enchaîné par une victoire à domicile. Ce n'est que de cette manière qu'on sera costaud pour aller à Toulon. Les six premières journées seront déterminantes. L'an dernier, on n'avait pas assez d'effectif, pas assez de talent offensif. Cette année, ce ne sera pas le cas. Si on ne réussit pas, ce ne sera pas par manque de qualité. La pression est forte, je me la mets aussi. Mais je sais où je vais."


Focus sur l'attaquant de pointe, Seydou Koné:
Cet ivoirien de 27 ans (1.79m/79kg) s'est révélé au RCK Ouagadougou (D1 Burkina Faso) où il termine meilleur buteur du Championnat (18 buts).
Il part ensuite en Europe et passe par des clubs comme le FC Botosani (D2 Roumaine) ou l'Uniao Leira (D2 Portuguaise). Suite à des problèmes administratifs, il se retrouve sans club après une saison agitée qui le verra passer de la Thailande à la Champagne (Equipe réserve de Reims CFA2), S.Koné arrive au Pau FC, il inscrit son premier but en championnat dimanche dernier contre St Etienne.

lundi 16 août 2010

Le Sporting unit ses forces


Traditionnelle photo de groupe, ce matin sur la pelouse du stade Bon Rencontre.

L'ensemble de l'effectif de l'équipe fanion ainsi que le staff technique et les dirigeants du STV étaient naturellement présents mais aussi les principaux sponsors et partenaires du club tels que le Groupe Pégaze, La Mutuelle Verte ou encore Carrefour qui avaient dépêché pour l'occasion leur représentant.

Il y avait aussi le premier magistrat de la ville, Mr Hubert Falco et son adjoint aux sports, le professeur Michel Cameli.

Le maire de Toulon s'est adressé à l'ensemble des joueurs, des entraîneurs et des dirigeants, les félicitant pour le bon début de saison en leur apportant sa confiance et les exhortant à tout mettre en oeuvre pour sortir de ce difficile championnat de CFA afin de rejoindre le National qui sera le point de départ de nouvelles ambitions pour le football dans l'agglomération Toulonnaise.

Le maire de Toulon, Hubert Falco parle au micro de l'association des Socios du STV.
Hubert FALCO:

dimanche 15 août 2010

USM/STV: Le collectif Toulonnais fait la différence


Le Sporting Toulon s'est imposé à Marignane hier après-midi sur le score de 1 à 0.
Point de supporters au stade St Exupéry, pas de chants, pas de drapeaux mais un dispositif policier important tout autour du stade, voilà en bref l'ambiance au coup d'envoi de ce huis clos.
Le onze Toulonnais est le même que celui aligné la semaine précédente à l'exception de S.Ettien qui remplace G.Firquet, poste pour poste.
D'entrée, l'US Marignane tente d'imposer son jeu et son rythme. On assiste à un intense duel au milieu de terrain, les contacts sont nombreux mais les locaux ne peuvent s'approcher du but de B.Pansier.
C'est même le Sporting qui pose les premières banderilles: Centre d'A.Tlemcani pour S.Ettien mais Trilles le portier de l'USM est plus rapide. Peu après l'arbitre siffle un coup franc dans l'axe pour le STV mais JM.Kipré enlève trop sa frappe (13ème).
Le rythme de la partie est nerveux et émaillé d'une multitude de petites fautes sifflées par l'arbitre, mr Sarlin.
Résolument les Marignanais prennent le jeu à leur compte et tentent sur les côtés ce qu'ils ne peuvent faire dans l'axe. C'est principalement sur des coups de pied arretés qu'ils vont venir inquiéter le portier Toulonnais. Sur l'un d'eux, B.Pansier doit boxer des deux poings une belle frappe de Dumortier.
Arrive la 37ème minute. M.Sadio déboule côté droit et s'infiltre dans la surface, son tir est contré mais la balle arrive dans les pieds de G.Boronad dont la reprise sèche file droit dans le but de Trilles. Le Sporting ouvre la marque au bon moment même si dans les dernières minutes avant la pause c'est Rabah qui voit son tir puissant et cadré être contré par F.Toye.

A la reprise, pas de changement chez les acteurs mais la rencontre gagne encore en intensité.
C'est le STV qui se crée une belle occasion sur un débordement à droite de Z.Gbadamassi qui centre en retrait pour S.Ettien à l'entrée de la surface mais son tir, trop écrasé, est capté par Trilles.
Les locaux répliquent par une belle frappe de Mazadou puis une autre de Rabah qui frôle le poteau de B.Pansier (61ème).
A.Baldé remplace J.Rémy (68ème) et c'est Z.Gbadamassi qui passe dans l'axe. S.Ettien sort au profit d'E.Couzyn.
L'USM fait le forcing mais rien ne passe même si JM.Kipré est tout heureux de récupérer un ballon qui traîne aux abords du but Toulonnais. Les minutes passent et les débats s'équilibrent, le rythme baisse d'un ton.
A.Baldé ouvre en profondeur pour Z.Gbadamassi qui dépose son vis-à-vis et du bout du pied élimine le portier de l'USM, mais il ne peut redresser sa course.
A la 80ème, sortie de M.Sadio remplacé par T.Mercheyer. Le jeu est moins léché, les deux formations partant un peu à l'abordage.
B.Pansier se jette courageusement dans les pieds de Bakar pour lui subtiliser un ballon dangereux. A l'ultime minute du temps additionnel, les Marignanais ont une énorme occasion d'égaliser avec une série de trois tirs consécutifs contrés par la défense Toulonnaise, sur le contre c'est T.Mercheyer qui part au but. Trilles est avancé, l'ailier Toulonnais tente un lob mais il passe au dessus de la transversale, l'arbitre en profitant pour siffler la fin.
Le STV tient sa victoire méritée dans la gestion du match et dans la solidité de son collectif.

La réaction du coach Toulonnais après la rencontre.
Franck ZINGARO:

samedi 14 août 2010

Le STV2 connait ses adversaires

La Ligue Méditerranée vient de publier ce vendredi le calendrier ainsi que la composition des poules du championnat de Division d'Honneur régionale Jako.

Le STV2 est versé dans la poule A (il y a également une poule B) qui comporte 14 équipes et dont la composition est la suivante:

- AS. ROQUEBRUNE
- AS. ST REMY
- EP. MANOSQUE
- Et.S. MILLOISE
- FC. ISTRES2
- FC. SISTERON
- O. REVENAIN
- SC. VINONNAIS
- S.O. LE LAVANDOU
- ST. LAURENTIN
- ST.O. CASSIS/CARNOUX
- S. TOULON2
- US. CAGNES
- US. 1er CANTON

Il est à noter qu'il n'y aura que deux équipes réserves dans ce championnat: Celle du FC Istres et celle du STV, les autres étant les équipes fanions de leur club.
Autre particularité le STV2 affrontera, comme les autres équipes de la poule, le Stade Olympique Cassis/Carnoux qui jouait il y a quelques semaines en championnat de National. Le SOCC fait l'objet d'une procédure de redressement judiciaire auprès du Tribunal de Grande Instance de Marseille et a été rétrogradé en DHR.

L'équipe réserve du STV entraînée par JC.Grasso débutera son championnat le dimanche 5 septembre à Cagnes (stade Sauvaigo, 15 heures)

vendredi 13 août 2010

USM-STV: Silence, on joue !

Le Sporting se rendra demain à Marignane pour le compte de la deuxième journée du championnat de CFA (gr.C).
Match particulier compte tenu du contexte qui va entourer la rencontre au coup d'envoi suite aux évènements survenus lors de la précédente confrontation du 27 mars dernier et de la décision de la Fédération Française de Football de faire disputer ce face à face à huis clos.
Le stade St Exupéry risque fort de sonner creux en l'absence du moindre supporter même si la présence policière devrait être grande pour sécuriser les alentours.

Côté sportif c'est un groupe Toulonnais qui entend bien négocier ce premier rendez-vous à l'extérieur. Toute la semaine les coachs ont préparé les joueurs aux conditions de jeu et à l'adversaire même si, comme le rappelle F.Zingaro "la première des choses c'est de s'adapter aux joueurs qu'on a pour mettre un dispositif en place."
F.ZINGARO:

La clef d'un bon résultat dépendra de la capacité du STV à imposer sa défense et à savoir concrétiser efficace-
ment les occasions qui ne manqueront pas de se présenter. Lors de l'entraînement de jeudi, un atelier devant le but a été mis en place et Z.Gbadamassi, T.Mercheyer, S.Ettien, J.Rémy et F.Nadji (même s'il ne sera pas qualifié pour cette rencontre) ont mis à contribution B.Pansier et B.Venail.

Le groupe probable pour ce déplacement: B.Pansier - B.Venail - A.Tlemcani - F.Toye - JM.Kipré - M.Micheletti - M.Llorente - E.Couzyn - G.Boronad - A.Esparza - M.Sadio - T.Mercheyer - A.Baldé - S.Ettien - Z.Gbadamassi - J.Rémy

Pour ce match à huis clos, le service communication du STV et Mistral FM, partenaire du club ont mis en place un dispositif pour donner régulièrement en direct à la radio des infos sur le déroulement de la rencontre.
Un lien sur le site officiel du Sporting permet d'accéder directement à l'écoute de la radio dont la retransmission devrait débuter peu avant 17 heures.

jeudi 12 août 2010

Le prochain adversaire: L'Union Sportive de Marignane

L'US Marignane sera le prochain adversaire du STV, samedi 14 août au stade St Exupéry (17h).
"Les aviateurs" ont terminé la précédente saison dans la première partie du classement de CFA après avoir un temps espéré jouer un rôle déterminant dans l'accession en National.


L'intersaison a vu le départ entre autres du club provençal du gardien de but L.Rastello, du meneur de jeu M.Seymand et du buteur F.Raspentino. Le recrutement s'est fortement axé sur le secteur offensif avec l'arrivée de trois attaquants: Les jeunes espoirs J.Bru (en provenance du GS Consolat, CFA2) et N.Crus (OM2, CFA2) ainsi que l'expérimenté R.Siméoni (Toulouse-Fontaines, CFA) qui a connu les joutes du National à Cassis-Carnoux.
Le secteur défensif n'a pas été oublié avec l'arrivée du gardien de but du GFCO Ajaccio A.Trilles et du jeune défenseur C.Camatte (SR Colmar).
Aucune information concernant les matchs de préparation de l'USM mais une difficile entame du championnat pour les hommes de Léon Galli dimanche dernier face à l'ASSE2 avec une défaite 2-0. Le premier but a été concédé suite à un corner mal renvoyé dans la surface de réparation et repris victorieusement par l'avant-centre Stéphanois et le second sur un contre mené rapidement sur côté gauche de la défense Marignanaise, le centre parfait trouve le même attaquant Stephanois tout seul au point de penalty pour une reprise en ciseaux parfaite.


(Photo: asse-live.com)

Les précédents face à face entre Marignanais et Toulonnais au stade St Exupéry:
(2007) USM-STV: 3-1
(2009) USM-STV: 0-1
(2010) USM-STV: 0-3 (match donné perdu par la commission de discipline de la 3F. Score réel du match 0-0)

mercredi 11 août 2010

Organigramme

La semaine dernière le président P.Bataillé a réuni l'ensemble des personnes (dirigeants, salariés, bénévoles) qui oeuvrent pour le Sporting pour un briefing collectif avant l'ouverture du championnat.
A travers un discours fédérateur mais ferme, il a fait table rase du passé récent et s'est résolument tourné vers l'instant présent et futur. Il a défini la "nouvelle donne" qu'il met en place avec la nouvelle équipe de dirigeants et appelle l'ensemble des intervenants à tirer dans le même sens ("Tous unis pour avancer") pour réaliser les grands objectifs du club: Le retour du STV dans le football professionnel (accession le L2 en 4 ans) et la formation des jeunes footballeurs au plus haut niveau (2 équipes de jeunes en championnat Nationaux en 3 ans, organisation d'un grand tournoi de benjamins réunissant les meilleurs clubs formateurs).

Si le STV s'articule autour d'une association (dont les statuts sont en cours de modification) et d'une Société Anonyme, P.Bataillé souhaite que l'on considère le Sporting comme un club ne formant qu'une seule et unique entité. Dans ce cadre, le président a présenté un organigramme détaillé destiné à restructurer en profondeur l'organisation du STV.
En voici les grandes lignes:

- Pascal BATAILLE (président du STV)
- Philippe GHAZARIAN (vice-président)
- Gilles PASCAL (vice-président, manager général)

Le club est organisé en trois pôles:

1. Mme Bataillé dirige le pôle administratif et comptable composé entre autres de:
- G.Ruiz, secrétariat
- F.Antoci, logistique déplacements

2. P.Ghazarian dirige le pôle sportif composé entre autres de:
- A.Vitielo, Administration et responsable sécurité
- B.Verdelhan, coordinateur administratif et recrutement
- F.Brando, coordinateur sportif des équipes
- F.Zingaro, A.Boumilat et M.Zanotti, entraîneurs équipe fanion
- JC.Grasso, entraîneur équipe réserve
- M.Cameli et JP.Lanfranchi, responsables équipe médicale
- P.Fautrad, arbitrage
- N.Ayad, intendant

3. P.Bataillé dirige le pôle communication/marketing/sponsoring composé entre autres de:
- G.Deville, communication et merchandising
- E.Monnot, E.Gras, sponsoring
- W.Holay, site internet
- JP.Teulé et D.Ducros, billetterie

G.Pascal (pressenti pour devenir le futur président de l'association) dans le cadre de son rôle de manager général insiste particulièrement sur la formation qu'il supervise avec l'aide de:
- M.Zanotti, directeur technique des jeunes
- E.Lombard, adjoint
- P.Fabre, responsable football animation (catégorie U10 et plus)
- F.Simian, responsable football débutants

mardi 10 août 2010

Trophée Socios, saison 2010 - 2011

Désignons le joueur du mois !

Le championnat a brillamment débuté samedi dernier par une large victoire du Sporting (3-0 contre Hyères). Comme les saisons précédentes, les Socios du STV organisent de nouveau le Trophée Socios qui distinguera chaque mois le joueur azur et or le plus en vu par les supporters.
Un sondage sera mis en ligne sur ce site lors de chaque rencontre avec la possibilité de choisir un joueur parmi tous ceux qui sont entrés en cours de jeu (Un seul suffrage par votant et par sondage).
Tous les votes seront comptabilisés à la fin du mois pour déterminer qui sera le joueur qui se verra décerner le trophée.

Pour ce premier Trophée Socios de la saison celui du mois d'août, 4 matchs sont au programme: STV-HYERES (déjà joué, sondage en cours), MARIGNANE-STV (14 août), STV-PAU (21 août) et UZES-STV (28 août). Cependant il n'y aura pas de sondage pour le prochain match contre le FC Marignane car celui-ci se déroulera à huis clos (Sans la présence de spectateurs).

dimanche 8 août 2010

Le Sporting réussit son entrée en matière (3-0)


Quelques minutes avant le coup d'envoi officiel de la saison 2010/2011 il régnait hier en fin d'après-midi une ambiance particulière à Bon Rencontre: Etait-ce du fait de cet alléchant derby entre les deux rivaux Varois ? Du fait de l'ambition suscitée par le STV durant sa studieuse intersaison ?

Quoiqu'il en fut, il y avait de l'affluence dans les gradins lorsque les 22 acteurs firent leur entrée sur la pelouse précédés par le trio arbitral avec G.Dany en tête.
Si les Hyèrois arboraient une tenue toute blanche, les Toulonnais étaient vêtus du nouveau maillot azur et or.
Pansier dans le but derrière une ligne défensive Kipré - Llorente - Toye - Tlemcani, au milieu Gbadamassi - Boronad - Esparza -Sadio et devant Firquet en soutien de Rémy qui arborait le brassard de capitaine, tel était le 4-4-2 mis en place par les coachs Toulonnais.

Dès les premières minutes, le Sporting occupait le camp visiteur. Bloqué dans l'axe, il tentait de passer sur les côtés par Gbadamassi ou Sadio et Ferraud le portier du HFC mettait en corner une tête de Sadio (5ème).
Les Hyèrois ne pouvaient s'approcher du but Toulonnais qu'à l'occasion de coup de pied arrêté. Sur l'un deux Blanc voyait sa tête être interceptée sans mal par Pansier (10ème).
Sur le renvoi en jeu, Sadio partait sur la gauche et servait Rémy dans la surface, repris de justesse dans la surface de réparation par la défense adverse.
Un tir de loin d'Esposito qui obligeait Pansier à se détendre suivit par deux centres qui survolaient la défense Toulonnaise rééquilibraient les débats au premier quart d'heure de jeu.
Il y avait de l'engagement de part et d'autre et tour à tour les deux numéro 6 ( Esparza, Blanc) allaient être sermonnés par l'arbitre.
Sur une action initiée par Gbadamassi à droite, Firquet récupérait le ballon à l'entrée de la surface et frappait au but mais son tir était un peu trop croisé (22ème): Chaude alerte pour les hommes de R.Buigues.
N'Diaye écopait d'un carton jaune pour une faute sur Sadio qui débordait (23ème) mais les débats restaient corrects sur le terrain.

A la demi-heure de jeu, sur un corner tiré par Firquet, Llorente décochait une tête à bout portant que N'Diaye sauvait sur la ligne: le Sporting se procurait là sa meilleure occasion d'ouvrir la marque.
Si Maraninchi tirait au-dessus de la transversale de Pansier, un fait de jeu important allait ponctuer le match à la demi-heure: un choc entre Sadio et Istace qui laissait les deux hommes à terre de longues minutes. Si l'allier gauche Toulonnais se relevait et allait se faire soigner sur la touche avant de reprendre (Mohamed Sadio ira à l'hôpital à la fin du match se faire poser quelques points de suture sur le crâne), l'infortuné capitaine Hyèrois sortait sur la civière avec une importante plaie à la tête et en souffrant des cervicales. La défense visiteuse était remaniée, Pruvost se replaçant un cran plus bas.
A l'approche de la pause, Toulon pressait de plus en plus son adversaire (Boronad était averti par un carton jaune, 40ème) et dans les arrêts de jeu, Gbadamassi servait Firquet plein axe en lutte avec un défenseur Hyérois qui ne pouvait qu'adresser une passe en retrait pour Ferraud qui s'en saisissait avec les mains. Mr Dany sifflait un coup franc dans la surface.
Tiré par Rémy et contré deux fois, le ballon échouait dans les pieds de Boronad qui armait sa reprise, transperçant un rideau de jambes pour ouvrir la marque et le compteur de but des azur et or. L'arbitre sifflait la mi-temps peu après.

La seconde période débutait sans changement.
Rémy lancé à la limite du hors jeu se heurtait à Morceli devant le but. A la 51ème, Mercheyer remplaçait Sadio.
Toulon accélérait encore le jeu et Pruvost était sanctionné par l'arbitre d'un carton pour une faute sur Gbadamassi (55ème). Tlemcani etait à son tour averti peu après.
Il n'y avait plus qu'une équipe sur le terrain: Rémy servi par Tlemcani et Firquet par Boronad sur un coup franc intel-
ligemment joué inquiétait la défense visiteuse.
Le coach Hyèrois cherchait une solution offensive en sortant Mollon pour Smaïni puis Dob pour Esposito et Zingaro de la fraîcheur en lançant Couzyn à la place d'Esparza et Baldé en remplacement de Rémy (64ème). Gbadamassi passait dans l'axe et Firquet héritait du brassard.
Le HFC tentait bien de réagir (tir de Keita et Smaïni) mais Pansier et la défense azur et or n'était pas inquiété.
Au contraire, c'était le Sporting qui se procurait plusieurs occasions: Ouverture de Boronad pour Gbadamassi, Blanc s'interpose (71ème), Baldé pour Mercheyer qui temporise trop devant le but (78ème).

L'inéluctable break intervenait à la 80ème: Ouverture de Couzyn pour Gbadamassi qui décalait Firquet dont le lob trompait en douceur Ferraud un peu trop avancé. (2-0 pour le STV).
Toulon déroulait son jeu offensif: Mercheyer frappait au raz du poteau (82ème), Gbadamassi perdait son face à face avec Ferraud (83ème) et Baldé avait le troisième au bout de son pied mais le portier Hyèrois restait vigilant (89ème).
A l'ultime minute, Gbadamassi à la limite du hors-jeu servait Firquet qui du plat du pied clôturait la marque et la rencontre: 3-0 (90ème).
Les Toulonnais pouvaient lever les bras au ciel et saluer tous les supporters enthousiastes: Le Sporting avait réussi son entrée en matière et de belle manière face à des Hyèrois vaillants mais nettement moins inspirés.

Le premier buteur de la saison, G.Boronad nous livre son impression juste après le coup de sifflet final.
Guillaume BORONAD:

Pour le site de l'association des Socios, l'arbitre de la rencontre G.Dany donne son analyse sur ce derby.
Gérard DANY:

Gérard Dany, l'arbitre de ce derby STV-HFC