mercredi 28 juillet 2010

Un Sporting à deux visages...


Annoncé initialement à 18 heures, c'est finalement à 19 heures 30 que le match amical opposant le STV et le GS Consolat a débuté, hier sur la pelouse du stade Daniel Meggiolaro.
Ce quatrième rendez-vous de préparation en un peu plus d'une semaine avait pour but de tester divers systèmes de jeu et de voir la complémentarité des joueurs aux différents postes.
Le Sporting adoptait une formation proche du 4-2-3-1. La charnière récupé-
ratrice Boronad-Llorente faisait preuve de beaucoup d'autorité au centre du terrain, bloquant les mouvements offensifs de l'équipe adverse, pourtant bien en place, et orientant le jeu tantôt vers les côtés (Gbadamassi ou Sadio), tantôt dans l'axe vers Firquet en soutien de Rémy.
Les Toulonnais pressaient les Marseillais et se rapprochaient inexorablement de la cage du gardien visiteur. Sur un ballon à droite du terrain, Gbadamassi malgré deux défenseurs centrait pour Rémy et Sadio en embuscade aux six mètres mais le ballon était dévié par un défenseur de Consolat qui trompait son propre gardien pour l'ouverture du score.
Peu de temps après sur un contre, Firquet éliminait la défense centrale et servait Gbadamassi dont la frappe sèche ne laissait aucune chance à l'infortuné goal provençal: 2-0 à la demi-heure de jeu en faveur du Sporting.

Consolat s'appuyait sur un collectif bien huilé pour tenter de venir inquiéter Venail mais le STV bien regroupé autour de sa charnière centrale Toye-Zemzemi faisait plutôt bonne garde. Dans l'entre-jeu, l'impact physique était azur et or et seuls quelques erreurs techniques empêchèrent les attaquants Toulonnais de concrétiser quelques beaux mouvements offensifs initiés.

La seconde période voyait son lot de changements de joueurs et de système de jeu: Llorente descendait d'un cran et rejoignait Zemzemi au centre de la défense azur et or, Toye passant à droite.
Le 4-4-2 mis en place s'articulait autour de la paire Esparza-Couzyn au centre en soutien d'un duo offensif Ettien-Remy, Mercheyer et Gbadamassi s'occupant de l'animation des couloirs.

La surprise fut que progressi-
vement les visiteurs prirent le jeu à leur compte, mettant à mal le milieu de terrain Toulonnais par leur vivacité et leur engagement décuplé.
De même la défense azur et or était mise à contribution et parvenait moins bien à se dégager de l'étau Marseillais bien que sur son côté gauche le jeune Arlandis se battait avec beaucoup de conviction.
Les minutes passaient mais le jeu azur et or ne parvenait pas à mettre en difficulté celui de Consolat: Peu de ballons exploitables parvenaient à Ettien ou encore Rémy. Du bord du terrain, F.Zingaro et A.Boumilat appelaient à plus d'engagement et de conviction pour les azur et or mais c'étaient bien les visiteurs qui avaient le contrôle du match et obtenaient un penalty sur une faute indiscutable.
Pansier était battu à contre-pied et le sort de la rencontre était remis en cause à l'entame des 25 dernières minutes (2 à 1).
Le coach lançait alors Foued Nadji dans le match en remplacement de Rémy puis à la place de Gbadamassi, Algassimou Baldé. Ce dernier tentait bien quelques raids sur son côté droit et laissait entrevoir un bon potentiel athlétique et de vitesse mais le Sporting éprouvait toujours des difficultés pour déstabiliser le jeu adverse.
Cependant les débats s'équilibraient et c'est sur une victoire que l'arbitre de la rencontre sifflait le terme de la partie.

Dernier acte de la préparation du Sporting samedi 31 juillet à Bon Rencontre pour la réception de l'AS Cannes (NAT), l'horaire restant à préciser.