jeudi 29 avril 2010

CFA: Le STV sans certitude à Jura Sud

C'est un déplacement compliqué qui attend les Toulonnais à Moirans (Samedi 1er mai, 18 heures) dans l'antre de Jura Sud Foot, club classé deuxième du championnat ex-aequo avec les Corses d'Ajaccio (76 pts) juste derrière le leader Gap (79 pts).

Les Jurassiens sont assez intraitables à domicile où ils ont déjà gagné à 10 reprises, cependant ils restent sur une défaite contre Marignane (1-2) le 17 avril dernier. Cette défaite, la première sur leur pelouse a été suivie par une autre à Lyon-Duchère (2-1) la semaine dernière. Jura Sud bien que victorieux contre Gap le 14 avril dernier (2-1) a perdu sa place de leader au profit des Alpins.


Est-ce l'accumulation des rencontres ? En effet, Jura Sud Foot a disputé pas moins de 5 matchs au mois de mars et 6 en avril (6V 3N 2D). A titre de comparaison, le Sporting en a joué 3 1/2 (match arrêté contre Marignane) en mars et 4 en avril (3V 3N 1D).

Les hommes de Sébastien Cuvier, le coach de JSF auront la charge de se relancer au détriment du Sporting pour tenter de refaire leur retard au classement.
Pour se faire ils pourront compter sur Jean-Mathieu Descamps (photo), leur attaquant de pointe (8 buts).

De leur côté, les azur et or se rendront à Moirans avec l'ambition de jouer crânement leur chance mais avec un effectif diminué. Outre le forfait sur blessure d'Odilon Koubemba et le probable de Koman Camara, c'est la suspension pour cette rencontre de Jacques Rémy qui va sensiblement affecter le secteur offensif. De plus, la défense n'est guère mieux lotie avec la suspension de Mejdi Zemzemi (exclu lors du match contre Lyon) et le doute plane encore sur la participation de Jean-Martial Kipré et Raphael Romey. Le milieu de terrain n'est pas épargné non plus car Etienne Cousyn s'est blessé il y a peu à l'entraînement.



Le plus préoccupant reste le coup de gueule dans la presse du jour du coach azur et or, Franck Zingaro qui parait assez énervé que le Sporting "reproduise toujours les mêmes erreurs" et il en a "marre que le club se tire chaque année une balle dans le pied". Il stigmatise des "dissensions au sommet de la hiérarchie" du STV et décrète "l'union sacrée pour tirer dans le même sens".

Affaire à suivre...