vendredi 19 mars 2010

Sporting: Être maître à domicile


Après l'excellente opération réalisée dans le Vaucluse la semaine précédente, le STV devra faire fructifier cette victoire chèrement acquise contre Le Pontet par un nouveau succès sur ses terres cette fois contre Grenoble Foot 38, demain à Bon Rencontre (18h).
La tâche ne s'annonce pas la plus facile tant le Sporting peine à s'imposer sur sa pelouse cette saison où il réalise jusqu'à présent une de ses moins bonne performance depuis son accession en CFA. En effet au soir de la 23ème journée les azur et or ne ramènent que 2.5 points par match à BR (où ils ont joués 12 rencontres) en y inscrivant 1.16 but pour et en y concédant 0.75 but contre.
Pour info, voila leurs stats ces dernières années toujours au soir de la 23ème journée:
  1. Saison 2003/04 (CFA): 3.45 pts/match (11m.) 1.8 bp - 0.45 bc
  2. Saison 2004/05 (CFA): 3.16 pts/match (12m.) 1.5 bp - 0.5 bc (montée en fin de saison)
  3. Saison 2005/06 (NAT): 2.91 pts/match (12m.) 1 bp - 0.41 bc
  4. Saison 2006/07 (NAT): 2.41 pts/match (12m.) 1.45 bp - 0.66 bc (descente en fin de saison)
  5. Saison 2007/08 (CFA): 3.5 pts/match (11m.) 1.6 bp - 0.45 bc
  6. Saison 2008/09 (CFA): 3.5 pts/match (12m.) 2 bp - 0.9 bc

Heureusement pour le STV, depuis le début de l'année et le changement d'entraîneur les résultats à domicile sont en hausse (3 pts/match [4m.]). Il faudra aux hommes de F.Zingaro persévérer dans cette bonne voie pour espérer recoller au peloton des équipes en tête.



L'adversaire du jour, le Grenoble Foot 38 n'est autre que la lanterne rouge du championnat (comme l'équipe première en Ligue 1) avec 43 pts. Les Isérois sont en grande difficulté, à l'exterieur notamment (18ème) où ils restent sur 6 défaites consécutives. L'attaque Grenobloise est muette même si sa défense reste solide. La dernière victoire du GF38 remonte au 11 novembre 2009 (2-0 contre Bourg Peronnas), mais c'est surtout le face à face du match aller qu'il faudra garder en mémoire: Les Toulonnais avaient ramenés un bon match nul alors qu'ils avaient joués à 10 (expulsion d'E.Couzyn) pendant près d'une heure.



(Source: Graphique Footnational)