mardi 30 mars 2010

PHA: Plus qu'un nul, presque une victoire...



Dimanche après-midi stade des Picotières à Sanary, le STV2 rencontrait son dernier adversaire direct en vue de l'accession en DHR, l'US SANARY.

Match à fort enjeu entre deux belles formations car bien que le leader Sporting comptait 10 points d'avance sur son dauphin au coup d'envoi, ce dernier avait un match en retard à jouer prochainement contre l'US Carq/Crau. A cinq journées de la fin de saison, c'est dire si cette rencontre allait s'avérer très importante pour chacun des protagonistes.
Les supporters des deux camps ne s'y sont pas trompés et ont généreusement garnis la tribune du stade mais aussi les abords du terrain donnant au match un air de petite finale du championnat.

Sur le terrain les deux formations se sont livrées sans retenue, essayant de produire le meilleur football possible malgré une pelouse bondissante et un vent soufflant fort en rafales.
Défenses renforcées et milieu de terrain athlétique, les deux coachs avaient privilégié d'abord les fondamentaux avant de penser à ouvrir le jeu: Malheur au vaincu !

Cependant sur le pré tous les acteurs se sont efforcés pendant 90 minutes de trouver la faille adverse et de faire pencher la balance du bon côté. Malgré cette débauche d'efforts, il n'en fut rien au niveau du score qui ne changea pas du début à la fin: 0-0.


Si ce résultat n'arrangeait pas les Sanaryens au classement, il était plutôt bon pour le groupe de Jean Claude Grasso: Plus qu'un nul, c'était presque une victoire...


Voici un résumé vidéo de la rencontre:


video

Pour le site de l'association des Socios, voila l'analyse de la rencontre par JC Grasso:

SOCIOS: Supporter mais aussi artiste !


Un socios en concert: Nicolas MINISCALCO, Socios et fidèle supporter du STV mais aussi batteur du groupe OLIVER CAMPANA sera en concert "Showcase " exceptionel dans la belle salle du 113 CAFE à TOULON mercredi 31 mars à 21 heures pour présenter le single E.P intitulé "MY STARLIGHT" et invite toutes et tous les féru(e)s de Rock sincère et moderne. Cela promet une belle fête !! (Entrée: € 4)
Voici le clip vidéo du titre "My starlight":

lundi 29 mars 2010

USM-STV: La fête du football gâchée...

Les graves incidents autour de la tribune et du stade St Exupéry qui ont émaillés la rencontre de la 25ème journée entre L'US Marignane et le STV ont conduit l'arbitre de la rencontre, mr Fevrier, a interrompre le match avant l'entame même de la seconde mi-temps.
Les nombreux supporters Toulonnais qui avaient fait le déplacement ont été pris à parti par des Marignanais la plupart jeunes et venant des alentours du stade à coups de jets de pierres. Des blessés et des dégâts matériels sont à déplorer parmi ceux qui n'étaient là que pour encourager les azur et or.
Les premières constatations et témoignages font aussi état de graves manquements dans l'organisation de la rencontre: le club Marignanais n'aurait pas suffisamment pris les précautions élémentaires pour assurer un niveau de sécurité satisfaisant dans l'enceinte du stade.
Le président du Sporting Pascal Bataillé qui était présent au match n'en démords pas: le Sporting et ses supporters sont tombés dans un guet-apens et il est en train de réunir les éléments pour le montrer et défendre les intérêts du STV dans cette triste histoire.

En marge de ces violences urbaines, il y a eu 45 minutes de football samedi. En voilà quelques images:

video

vendredi 26 mars 2010

Avant-match CFA: Comme un air de coupe...

Koman Camara au micro de STVChannel l'a suggéré au soir de la victoire du Sporting contre Grenoble: "Contre Marignane c'est encore une finale, une finale à gagner..." et Lamine M'Baye, au même micro a enfoncé le clou: "Cela va être un match compliqué la-bas, un match de combat."

Le Sporting est quasi-condamné à réaliser un petit exploit en devant s'imposer chez les aviateurs de l'Union Sportive Marignanaise lors de la 25ème journée, samedi 27 à 16h au stade St Exupéry s'il veut entretenir l'espoir de jouer une fin de championnat palpitante pour peu que les azur et or continuent sur leur lancée et enchaînent les victoires dans le dernier sprint de cette saison. En effet les Toulonnais sont premier au classement (virtuel) depuis que Franck Zingaro, Amar Boumilat et Jean-Paul Péron ont repris les rênes de l'équipe.

Pour cela ils sont protégés par une excellente défense (2ème au général et 4 buts concédés seulement au cours des 9 dernières rencontres) et armés offensivement avec un attaquant, Jacques Rémy qui est en train de monter en puissance en cette fin de saison.
Le STV pourra se souvenir de sa bonne prestation du match aller avec une probante victoire (2 à 0, premier succès Toulonnais en championnat) tout comme il aura en mémoire les 4 points qu'il avait rapportés de Marignane la saison dernière.



De leur côté, les aviateurs de Marignane ont de solides arguments à faire prévaloir pour contrecarrer les projets Toulonnais avec en premier lieu leur invincibilité à domicile cette saison (6V 6N 0D). L'USM reste une place forte sur ses terres avec une défense hermétique ce qui lui permet d'être aussi en course au titre en cette fin de championnat même si les Marignanais ont baissé pavillon récemment devant Lyon-Duchère (2-1) et Montceau (1-0).


jeudi 25 mars 2010

Un audit sportif pour le Sporting !

La direction du club va communiquer prochainement par l'intermédiaire d'une conférence de presse les modalités d'un audit sportif sur la capacité du Sporting à retrouver à moyen terme le statut professionnel.

Cet audit sera diligenté par une personnalité du football Français: Robert Nouzaret et devrait s'étaler sur plusieurs jours la semaine prochaine.


Voici quelques informations sur le parcours professionnel de Robert Nouzaret.

mercredi 24 mars 2010

Benoit PANSIER, joueur du mois de février

C 'est Benoit PANSIER qui remporte haut la main le trophée Socios du joueur du mois
de février.
En effet, le solide dernier rempart de la défense azur et or a obtenu
le plus de suffrages lors des
trois votes qui ont ponctués ce mois pour les matchs à Ajaccio,
la réception de Bastia et le déplacement à Andrézieux.
Rassurant sur sa ligne de but, énergique dans ses interventions,
Benoit s'est imposé comme une des pièces maîtresses
du dispositif défensif du Sporting qui dispose de la seconde
défense du championnat (la première depuis le début de l'année avec 4 buts concédés en 9 matchs).

C'est à l'issu d'un entraînement que Christian PYTTLIK, socios et fidèle supporter depuis les années 70 a remis le trophée au lauréat.

Pour le site de l'association des Socios,
Benoit PANSIER a bien voulu répondre à quelques questions:

lundi 22 mars 2010

PHA: Un prêté pour un rendu !

Le match retour entre le STV2 et l'UAV2 s'est soldé sur un score final identique à celui du match aller, mais en faveur du Sporting cette fois-çi (1-0).

La physionomie de la rencontre a d'ailleurs été proche de celle jouée à A.Segond avec un match serré durant lequel les défenses auront pris le pas sur les attaques et la décision qui se fait sur un pénalty. La Valette a souvent dominé territorialement son adversaire et s'est procuré quelques situations intéressantes devant le but de Kévin Cortes mais ce dernier ainsi que toute l'arrière-garde azur et or ont annihilé toutes les velléités adverses.

De son côté le Sporting a su garder son calme et attendre patiemment une ouverture. Celle-ci s'est présentée en seconde période sous la forme d'un pénalty qu'a transformé sans coup férir son meilleur buteur: Hyppolite Mendy (65ème min.).
Et si les Toulonnais auront vendangé pas mal d'actions, cela sera suffisant pour sortir vainqueur de ce match et pour écarter un candidat à l'accession finale en DHR.

Les candidats sont d'ailleurs de moins en nombreux nombreux, l'US Carq/Crau ayant sérieusement hypothéqué ses chances après sa défaite à St Zacharie (2-1). Un obstacle majeur se dresse encore devant les azur et or: l'US Sanary, l'actuel deuxième du championnat a 10 longueurs derrière le Sporting mais avec un match en moins qui sera le prochain adversaire des hommes de Jean-Claude Grasso.
Encore une marche à franchir...

Pour le site de l'association des Socios du STV, voici un résumé vidéo de la rencontre:

video

dimanche 21 mars 2010

Allez Toulon ! Allez !


Le Sporting Toulon Var se devait d'enchaîner par une victoire le bon résultat obtenu la semaine dernière: Les Toulonnais l'ont emporté hier soir à Bon Rencontre face à de vaillants Grenoblois (1-0).


La réussite a été longue a se dessiner mais elle a été implacable à l'image du but de la tête à bout portant de Jacques Rémy suite à une combinaison limpide entre Serge Simon et Lamine M'Baye (60ème minute). Le STV a construit patiemment, intelligemment son succès et sans trembler, il est vrai devant la lanterne rouge du championnat mais qui ne s'est jamais désunie.


Cette victoire a donné de la joie aux supporters, partagée visiblement par les joueurs à l'unisson en témoigne cette vidéo en fin de match:
video

Pour le site de l'association des Socios, voici la réaction d'Hatim Sbai après la rencontre:

vendredi 19 mars 2010

100 fois sur le métier...


... le STV2 remet son ouvrage.
Les entraînements se suivent et ce groupe parfait ses automatismes et révise ses gammes, inlassablement.
Entre dimanche dernier avec la victoire à Fréjus et dimanche prochain avec la réception de La Valette il y a une semaine de travail physique parfois intense ou parfois plus léger, d'exercices techniques, de mise en place tactique ... une semaine de vie collective comme tant d'autres depuis le début de la saison.
C'est dans la répétition de toutes ces séances, de tous ces efforts que le groupe de Jean-Claude Grasso puise sa force, sa sérénité et l'espoir d'un final heureux.


Et face à l'Union Athlétique Valettoise Football, tout ce travail ne sera pas de trop car l'UAV est parmi les quelques équipes qui ont fait plier le STV2 cette saison (1-0 au stade A.Segond) au cours d'un match riche en rebondissements divers.

C'est un combat vraisemblablement âpre et dur qui attend les deux formations encore en lices au championnat, même si les Valettois ont perdu le week-end dernier sur leur pelouse contre Sanary (1-2).


Côté azur et or Kevin Cortes gardera le but Toulonnais, Aka Koffi sera de retour de même qu'Amaury Charre et Hyppolite Mendy, par contre Mehdi Moussaoui est incertain.

Pour le site de l'association des Socios, le coach Jean-Claude GRASSO a bien voulu nous livrer quelques mots sur cette semaine ordinaire et pourtant cruciale, revenir sur la dernière rencontre et nous parler de la prochaine:

Sporting: Être maître à domicile


Après l'excellente opération réalisée dans le Vaucluse la semaine précédente, le STV devra faire fructifier cette victoire chèrement acquise contre Le Pontet par un nouveau succès sur ses terres cette fois contre Grenoble Foot 38, demain à Bon Rencontre (18h).
La tâche ne s'annonce pas la plus facile tant le Sporting peine à s'imposer sur sa pelouse cette saison où il réalise jusqu'à présent une de ses moins bonne performance depuis son accession en CFA. En effet au soir de la 23ème journée les azur et or ne ramènent que 2.5 points par match à BR (où ils ont joués 12 rencontres) en y inscrivant 1.16 but pour et en y concédant 0.75 but contre.
Pour info, voila leurs stats ces dernières années toujours au soir de la 23ème journée:
  1. Saison 2003/04 (CFA): 3.45 pts/match (11m.) 1.8 bp - 0.45 bc
  2. Saison 2004/05 (CFA): 3.16 pts/match (12m.) 1.5 bp - 0.5 bc (montée en fin de saison)
  3. Saison 2005/06 (NAT): 2.91 pts/match (12m.) 1 bp - 0.41 bc
  4. Saison 2006/07 (NAT): 2.41 pts/match (12m.) 1.45 bp - 0.66 bc (descente en fin de saison)
  5. Saison 2007/08 (CFA): 3.5 pts/match (11m.) 1.6 bp - 0.45 bc
  6. Saison 2008/09 (CFA): 3.5 pts/match (12m.) 2 bp - 0.9 bc

Heureusement pour le STV, depuis le début de l'année et le changement d'entraîneur les résultats à domicile sont en hausse (3 pts/match [4m.]). Il faudra aux hommes de F.Zingaro persévérer dans cette bonne voie pour espérer recoller au peloton des équipes en tête.



L'adversaire du jour, le Grenoble Foot 38 n'est autre que la lanterne rouge du championnat (comme l'équipe première en Ligue 1) avec 43 pts. Les Isérois sont en grande difficulté, à l'exterieur notamment (18ème) où ils restent sur 6 défaites consécutives. L'attaque Grenobloise est muette même si sa défense reste solide. La dernière victoire du GF38 remonte au 11 novembre 2009 (2-0 contre Bourg Peronnas), mais c'est surtout le face à face du match aller qu'il faudra garder en mémoire: Les Toulonnais avaient ramenés un bon match nul alors qu'ils avaient joués à 10 (expulsion d'E.Couzyn) pendant près d'une heure.



(Source: Graphique Footnational)

jeudi 18 mars 2010

L'édito du président des Socios

Cher(e)s Socios,

Cela fait bientôt 3 mois que la direction sportive a changé, force est de constater la remontée au classement, l'amélioration dans le jeu et l'implication de chacun.
CFA et surtout PHA sont toujours en course pour la montée de même que les jeunes en catégorie U17DH, nous espérons tous que le printemps fera "reverdir" BR et que les Toulonnais frigorifiés par cet hiver reviendront en masse au stade. Nos joueurs auront besoin de tout le monde!
Le 1er anniversaire du trophée Socios! Grâce à vos votes massifs nous pouvons décerner tous les mois un trophée crédible qui fait réellement plaisir aux joueurs et valorise les belles prestations, merci et continuez de voter !
Pour conclure, je tiens à signaler la poursuite de la bonne entente et de la bonne coopération qui règne entre la direction du club et l'association des Socios. Les contacts réguliers, les discussions franches et directes sont appréciées et vont dans le bon sens.
Tous derrière la Rascasse !

Nicolas Rouvre
Président de l'association des Socios du STV

TROHEE SOCIOS: Premier anniversaire


Voila un an déjà que l'association des Socios du STV a décidé de remettre symboliquement et en toute simplicité un trophée joueur du mois à l'azur et or qui aura incarné du mieux possible sur le terrain les valeurs ancestrales du club fondées sur le travail, l'engagement, le talent, enfin tous ces ingrédients qui composent la fameuse grinta Toulonnaise chère au coeur des supporters.
Ce trophée est attribué au joueur ayant totalisé le plus de suffrages au cours de chaque match et additionnés à la fin de chaque mois.
Ces votes sont accessibles directement sur ce site, sans inscription au préalable et ouverts à tous: membres de l'association des Socios, supporters assidus ou simples visiteurs occasionnels. Tous ensemble, le nombre sans cesse croissant des votes le démontrant, faisons de ce Trophée une manifestation sympathique de l'attachement des amoureux de la rascasse à ce club azur et or et aux joueurs qui le représentent avec fierté sur les terrains.
Alors à qui sera attribué le 10ème trophée Socios, celui du mois de février ?
Réponse dans les jours qui suivent...

mardi 16 mars 2010

La bonne affaire du Sporting


Le Sporting voyage bien, tellement bien qu'il est revenu de chez le leader Pontétien les poches pleines de quatre points supplémentaires qui font du bien au classement pour assurer le maintien le plus rapidement possible.
La bonne nouvelle du soir est la réussite et le réalisme affiché par les attaquants azur et or puisque les deux avant-centre ont inscrit un but chacun. Le secteur offensif va mieux et l'arrivée de Jacques Rémy depuis la trêve y est pour beaucoup. Samedi soir il a su trouver le chemin des filets très rapidement comme il l'avait fait une semaine plus tôt contre Montpellier, permettant au Sporting de prendre l'ascendant sur l'US Pontet. Odilon Koubemba a su quant à lui tuer le match au bon moment et offrir la victoire à la Rascasse sans craindre outre mesure un retour de l'adversaire comme cela a été le cas plusieurs fois cette saison.
Et comme la défense a tenu bon, cela est de bonne augure pour les prochaines échéances du Sporting.
Les supporters retrouvent au gré des récentes performances du groupe de Franck Zingaro un certain optimisme, en témoigne ce compte-rendu d'un Socios, Franz, présent dans le vaucluse samedi soir:

"Me voilà de retour du Pontet, très heureux d'avoir pu assister à une belle partie de ballon entre deux belles équipes. Le round d'observation n'allait pas durer, Camara débordant facilement son vis à vis sur le côté gauche centrait au cordeau pour Rémy au second poteau et but !!! On jouait la 3ème minute....
Visiblement le Sporting avait à coeur d'enfoncer le clou en multipliant les actions et en laissant peu de répit aux joueurs du Pontet. Gbadamassi aurait dû tuer le match en se présentant seul face au gardien, mais hélas il mit le ballon à côté. Plus tard Rémy trompait le gardien, mais un défenseur sauvait sur sa ligne.
Du côté du leader, on se contentait de quelques contres qui se heurtaient tous à l'impeccable Pansier. Le jeu était vif et alerte et très agréable à suivre.
Du retour du vestiaire, j'ai été hanté par le spectre du match de la semaine dernière. Le Pontet se ruait littéralement à l'assaut du but toulonnais. Les nôtres surpris par cette réaction d'orgueil, avaient du mal à sortir la tête hors de l'eau, faisaient le dos rond, multipliaient les relances hasardeuses et pendant 20 minutes n'eurent que trop peu l'occasion de passer la ligne médiane. Puis peu à peu, on vit des incursions en terre ennemie et des approches près du but adverse. Puis l'incroyable advint ! Odilon, parti à la limite du hors jeu se retrouva face au gardien en d'une pointe souleva la balle pour lober le gardien et but ! A 2 - 0 la messe était dite. Mais les Vauclusiens ne baissèrent jamais les bras et tentèrent vainement tout pour marquer au moins un petit but histoire de sauver l'honneur...
Ce que j'ai aimé :
- la belle 1ère période avec un sporting bien en place, rapide et conquérant. Toute l'équipe est à créditer d'un bon match. Donc un jeu collectif et un état d'esprit de guerrier...
- le magnifique 1er but
- Un excellent Camara et un très bon Cousyn
- le but d'Odilon, même s'il est chanceux, je suis content pour lui
- les frites, les merguez et la vraie bière
- la photo officielle du STV dans le journal du match alors qu'à Toulon on ne l'a pas encore publiée !!!

Ce que j'ai moins aimé :
- l'inquiétant passage à vide à la reprise qui a duré 20 minutes
- les relances approximatives de Atoko (quoique moins que d'habitude)
- la maladresse ou la malchance de Gbadamassi
- la difficulté à tuer le match au vue des occasions nettes et franches
- la rentrée de Sané 30 seconde avant le coup de sifflet final. "



Au classement de cette 23ème journée, le STV reste dans la première partie du tableau, non loin des équipes de tête:

Le point chez les jeunes, catégorie U17



Une rencontre US Le Pontet-STV peut en cacher une autre ! Après la victoire des hommes de F.Zingaro dans le Vaucluse, c'était au tour des jeunes de Mohamed Hachfi de jouer un match au sommet avec leurs homologues Pontétiens à Mercheyer, en catégorie U17 DH.
A l'image de l'équipe fanion, les azur et or l'ont brillamment emporté (1-0) et ils occupent désormais seul la tête de leur championnat avec en point de mire la possibilité d'accéder au National dans quelques semaines. Prochain match à Avignon, contre un adversaire en milieu de tableau.

Le classement U17 DH:
1 Sp. Toulon 52 pts
2 O. Marseille 2 51 pts
3 R.C.Grasse 51 pts
4 Sp.C. D Air Bel 46 pts
5 Us. Le Pontet 44 pts
...

Toujours en catégorie U17 mais avec l'équipe 2 de Beghdad Bousalem qui évolue juste un cran en-dessous (DHR), le STV recevait le FC Istres pour une place de dauphin du leader St Laurentin (St Laurent du Var). Les jeunes Toulonnais se sont inclinés de justesse (1-2) non sans avoir sérieusement inquiétés les Istréens tout au long de la fin de la rencontre. Cette défaite, la première en 2010 n'empêche pas les U17 DHR d'occuper les avants postes du championnat.
Pour le site des Socios, la réaction de B.Bousalem après la rencontre:


http://www.badongo.com/audio/24064117
Le classement U17 DHR:
1 St. Laurentin 64 pts
2 Mazargues 55 pts
3 Fc Istres Ouest Prov 2 55 pts
4 Endoume 52 pts
5 Sp. Toulon 2 51 pts

PHA: Scènes de match...


Grâce au forum des supporters de l'Etoile FC Fréjus/St Raphael et à ses administrateurs, voici quelques images de la rencontre EFCFSR4/STV2 de dimanche dernier.

Sur la première séquence, dégagement au pied de Cortès. Le ballon part sur la droite de l'attaque Toulonnaise, déviation de Chakrouni pour Ben Ahmed qui tire. Ballon détourné en corner par le gardien.




Sur cette seconde séquence, superbe parade du gardien de l'Etoile, Anthony Ettori sur une frappe a bout portant de Carlos Chakrouni.




Dernière séquence: But de la tête de Marco Micheletti sur corner.


D'autres vidéos sur: http://allezfrejus.vraiforum.com/index.php

lundi 15 mars 2010

PHA: Logique respectée


Le STV2 s'est imposé logiquement chez la lanterne rouge, l'Etoile Football Club Fréjus/St Raphael sur le score de 2 à 0. But de Marco Micheletti et Adel Ben Ahmed en seconde période.
Voici un compte-rendu d'un supporter Raphaélo-Fréjussien présent lors de la rencontre publié sur un forum dédié à l'EFCFSR : ( http://allezfrejus.vraiforum.com/index.php)

" [...] pendant une mi temps, les locaux ont tenu la dragée haute aux toulonnais, des occasions des deux côtés avec un duel gagné par Ettori d'un côté et de l'autre une superbe occasion pour Marvin.
La mi temps est sifflée sur le score de 0 à 0 et on ne voit pas la différence entre les deux formations. Mais le coach visiteur* est remonté et il va le faire savoir à ses troupes.
[Jean-Claude Grasso*] Des toulonnais qui reviennent avec de nouvelles intentions : un pressing plus haut et une plus grande agressivité. Les visiteurs sont en mouvement et asphyxient les locaux qui peinent à relancer. Les toulonnais auront certes deux belles occasions mais sans plus.
Et comme l'Etoile a toujours des défauts l'ouverture du score viendra d'un corner repris de la tête par le défenseur central toulonnais*. 1-0 pour le leader.
[Marco Micheletti*]

Le ton commence à monter, les visiteurs se montrent arrogants et les fautes se multiplient. Sur l'une d'entre elles, un coup franc est sifflé à 25 mètres décalé côté droit. Le 11 toulonnais* s'élance et d'une patte gauche envoie le ballon sous la barre : magnifique. [Adel Ben Ahmed*]
La fin du match verra un sursaut des étoilistes trop brouillons pour pouvoir être performants.

Un match à deux facettes pour les gars d'Eric : une première période de bonne facture et une seconde trop brouillonne, trop proche d'un hourra football pour pouvoir inquiéter le leader qui compte des joueurs de qualité comme ce grand 6, un black*
[Boubacar Diallo*] qui rafle tout et un défenseur central* (buteur) [Marco Micheletti*] qui est toujours bien placé et a la relance juste. "

Le coach de l'EFCFSR, Eric Landi: "Une très belle équipe de jeunes avec un entraîneur super sympa, mais ça je le savais; victoire méritée même si on s'incline sur un énorme coup franc de 30 mètres et un corner. Dommage pour mes jeunes qui se sont très bien battus"


Au classement de cette 20ème journée, le STV2 garde à distance l'US Carq/Crau (victorieuse de Dracénie 4-1) tandis que La Valette (prochain adversaire du Sporting) a grandement hypothéqué ses chances de finir premier en concédant la défaite sur sa pelouse face à un autre prétendant, l'US Sanary (1-2).


Le classement complet:


samedi 13 mars 2010

INFO FLASH: Toulon tombe le leader sans trembler


"Toulon tombe le leader sans trembler" tel était le titre d'un excellent article de Johan Livernette au sujet du RCT qui a battu le leader Castrais en Top14 vendredi dernier.
Et bien 48 heures plus tard, ce titre est plus que jamais d'actualité puisque c'est le Sporting qui a battu (2-0) à l'extérieur avec beaucoup de conviction Le Pontet, leader du groupe B de CFA.
J.Rémy dès l'entame a donné l'avantage aux azur et or et O.Koubemba a clôturé la marque peu avant la fin de la rencontre.
Belle performance Toulonnaise qui permet aux hommes de F.Zingaro de rester dans la première partie du classement.

PHA: Duel des extrêmes

Le STV2 se rend demain à Fréjus pour le compte de la 20ème journée du championnat de PHA.
Sur le papier la rencontre parait déséquilibrée entre l'inamovible leader au classement, le Sporting Toulon 2 et la lanterne rouge, l'étoile football club Fréjus/St Raphael 4. En effet l'EFCFSR est à la peine dans ce championnat, toujours à la recherche de sa première victoire.
Cette équipe déjà quasi-condamnée à la relégation en PHB, sera toutefois à prendre au sérieux car la venue du premier peut générer une réaction d'orgueil et de revanche sur le match aller (4 à 1 pour le STV2).

Côté Toulonnais, c'est un peu l'hécatombe: Erwan Gras, le goal et capitaine n'est toujours pas remis de sa blessure à la main de même que Bertrand Venail qui l'a remplacé la semaine dernière. Au milieu de terrain c'est Amaury Charre (auteur d'une belle prestation contre Le Las) qui doit déclarer forfait pour cette rencontre et devant, Hyppolite Mendy (meilleur buteur du club) est suspendu, de plus Mehdi Bedjaoui se ressent toujours d'un choc reçu contre Ste Maxime.
Des absences de marque dans toutes les lignes azur et or.
Heureusement, le groupe de Jean-Claude Grasso est mobilisé: Kévin Cortes officiera dans les buts derrière une ligne de défense qui ne devrait pas changer avec N.Arlandis, F.Aléo, M.Micheletti et M.Moussaoui. Dans l'entre-jeu, à côté de Julien Schaeffer on pourrait voir la titularisation de Boubacar Diallo avec pour animer les couloirs, Q.Bouchoux et I.Chadli.
Devant A.Ben Ahmed ou M.Gantel seront associés à C.Chakrouni à la pointe de l'attaque.
L'objectif étant de ramener une victoire pour maintenir à distance L'US Carqueiranne/La Crau qui reçoit un autre mal classé (Dracénie).

jeudi 11 mars 2010

Le Sporting à l'assaut du leader

Difficile déplacement au stade de Montbord pour le STV qui ira défier samedi 13 mars (18h) le premier du championnat, l'US Le Pontet lors de la 23ème journée.

Les Pontétiens sont sur une très bonne dynamique depuis le début de l'année et n'en finissent plus de confirmer leurs prétentions sur le titre final avec des résultats assez surprenant et des victoires à l'arrachée.

Cependant si l'USP est brillant en déplacement (1er), il est plus à la peine sur ses terres (12ème) où il a déjà subi 3 revers. De plus, si Le Pontet dispose d'une attaque prolixe (31 buts pour), sa défense reste friable (30 buts contre), ce n'est pas le moindre des paradoxes pour un leader !
Le danger portera un nom: Samir Benmeziane, jeune attaquant de 21 ans et actuel meilleur buteur du championnat avec 9 réalisations.
Le dernier match à domicile des noir et or était contre Marignane, il y a une quinzaine de jours et il s'est soldé par un nul (0-0)

(Graphique footnational)

De son côté, le Sporting peut aussi se prévaloir d'un bon début d'année et dispose de bonnes stats à l'extérieur (5ème) avec 3 victoires à son actif. Loin de ses bases il reste sur un nul à Andrézieux (0-0) et si son attaque est plutôt timide sa défense reste vigilante (9 buts concédés à l'extérieur).
Coté effectif, des petits soucis pour Bertrand Venail qui s'est blessé à la cheville (entorse) et qui ne peut s'entraîner ainsi que pour Mickael Wolski. M'Baye quant à lui devrait être opérationnel. Enfin, Anthony Esparza a été sanctionné par 3 matchs de suspension suite à son carton rouge reçu lors de STV-MHSC.


L'entraînement aujourd'hui a vu l'équipe se scinder en deux groupes: l'un comprenant les joueurs récemment titularisés et qui faisaient des exercices de récupération et un second qui pratiquait des exercices spécifiques (jeu en petit périmètre, frappes de balle en mouvement...).
L'atout numéro un du STV pourrait résider dans l'expérience et le calme de son gardien de but Benoit Pansier qui n'a pas ménagé ses efforts cet après-midi sur le synthétique de mercheyer.

mercredi 10 mars 2010

CFA: Journée de rattrapage


Le calendrier du groupe B, fortement mis à mal par un hiver rigoureux, se met à jour petit à petit.
Aujourd'hui se tenait une mini-journée de rattrapage avec 5 matchs au programme:


Sochaux - Ajaccio GFCO
Lyon 2 - Villefranche
Gap - Bourg-Péronnas
Jura Sud - Martigues
Lyon-Duchère - Andrézieux

Décidément, il ne fait pas bon d'être leader dans ce championnat car Ajaccio avait une nouvelle opportunité de prendre les commandes au classement après sa déconvenue Jurassienne, mais les insulaires sont de nouveaux tombés, à Sochaux cette fois chez le dernier (1-0).
Les réservistes Lyonnais ont eux aussi été accrochés à domicile contre Villefranche (1-1) et ils ne peuvent donc rejoindre Le Pontet en tête qui reste premier sans jouer cet après-midi.
La bonne affaire est à porter au crédit des montagnards de Gap qui font un carton contre Bourg Peronnas (5-1) avec un triplé de Greg Firquet. Les Gapençais se repositionnent en embuscade à 2 longueurs des Pontétiens mais avec un match en moins.
Jura Sud avec ses 3 matchs en retard avait la possibilité de revenir dans le haut du tableau à la faveur d'une victoire à domicile contre Martigues, hélas pour eux les hommes de Sébastien Cuvier ont dû concéder le nul dans les dernières minutes contre les provençaux (1-1).
Enfin Lyon Duchère et Andrézieux n'ont pu se départager (0-0): Même dans la lutte pour le maintien tout est serré !

Le classement général après cette journée de rattrapage:

1 Le Pontet 58 pts (22)
2 Ajaccio 56 pts (22)
3 Marignane 56 pts (22)
4 Gap 56 pts (21)
5 Montceau-les-Mines 55 pts (22)
6 Lyon 55 pts (22)
7 Toulon 52 pts (22)
8 Bourg-Peronnas 51 pts (22)
9 Martigues 51 pts (22)
10 Jura Sud 50 pts (20)
11 Lyon Duchère 50 pts (22)
12 Agde 49 pts (22)
13 Andrézieux 49 pts (21)
14 Villefranche sur Saone 48 pts (21)
15 Sochaux 43 pts (20)
16 Montpellier 43 pts (22)
17 Bastia 42 pts (21)
18 Grenoble 41 pts (22)

lundi 8 mars 2010

PHA: La victoire vaille que vaille...



Contre les Toulonnais du Las, les azur et or ont commencé par réciter un football de qualité, porté vers l'offensive. Le Sporting a su prendre l'avantage rapidement et se croire à l'abri d'un éventuel retour de son adversaire. Mais ce dernier a trouvé les ressources pour revenir dans la partie et contrecarrer sensiblement la formation de JC Grasso qui a baissé sa garde.
Sans toutefois douter, les partenaires d'Hyppolite Mendy ont dû puiser dans leurs ressources physiques et mentales pour se sortir du piège dans lequel ils semblaient tomber.


Est-ce la pression de l'objectif final qui se dessine qui a inhibé un temps le STV ? La peur du faux-pas ? Ou tout simplement la valeur de l'adversaire qui a joué à fond sa carte ?

Quoiqu'il en soit, c'est en vainqueur (3 à 1) que le Sporting est sorti de ce derby Toulonnais. Fort de cette victoire, il occupe plus que jamais la première place au championnat et si la tâche est ardue, la route vers la DHR s'élargie de plus en plus au fil des résultats que ce groupe arrache vaille que vaille à ses adversaires...



Pour TV Socios, voici le résumé vidéo de la rencontre de dimanche:



stv2-le las
envoyé par lemoccot. -

Voici la réaction dans l'ordre de: Quentin Bouchoux (attaquant), Julien Schaeffer (milieu), Ismahin Chadli (attaquant) et Bertrand Venail (gardien)
(Désolé pour la qualité mauvaise du son pour cause de vent)

dimanche 7 mars 2010

INFO FLASH: Le STV2 l'emporte dans la difficulté...


Match intense, tantôt tactique, tantôt technique mais toujours physique entre deux formations Toulonnaises qui voulaient la victoire.

Après une entame tonitruante et un score de 2-0 peu après la 20ème minute (H.Mendy et C.Chakrouni), les azur et or ont un peu baissé le pied, laissant les Lassipontains poser les jalons de leur jeu collectif.

Les visiteurs n'étaient pas venus en victime expiatoire et d'une frappe sèche que B.Venail ne pouvait stopper, ils revenaient dans la partie (Mondino, 30ème minute). Les débats s'équilibraient et tour à tour chaque équipe se créait des opportunités de scorer. I.Chadli allait délivrer le Sporting à la 81ème minute en concrétisant efficacement une des nombreuses occasions de but du STV.

Cette victoire 3 à 1 contre un sporting du Las qui a montré toute sa vaillance rapproche les azur et or de leur objectif final mais ils savent que rien ne leur sera offert, en témoigne grandement le match de cet après-midi...


Le site de l'association des Socios reviendra très prochainement en images sur ce succès avec les commentaires de quelques-uns des protagonistes de la rencontre.

Le Sporting rate le coche


Le chronomètre du panneau d'affichage du stade de Bon Rencontre affichait à peine 1 minute 30 secondes que déjà le Sporting menait 1 but à zéro grâce à Jacques Rémy, impeccablement servi par Koman Camara.

Comme à leur habitude, les azur et or donnaient dès l'entame du rythme à la rencontre et se créaient de nombreuses occasions franches de prendre le large face à de jeunes talents montpelliérains quelque peu bousculés. Hélas pour les Toulonnais, si ce n'était pas Carrasso l'excellent portier du MHSC qui contrecarrait les tentatives offensives, c'était le manque de réussite des attaquants qui privait le STV de se mettre à l'abri d'un retour de l'adversaire... qui allait intervenir en début de seconde mi-temps.


La défense Toulonnaise peinait à dégager dans l'axe un ballon et celui-ci allait rapidement être smashé de la tête par l'espoir Dimitri Sarasar dans les buts de Pansier, impuissant sur le coup. Tout était à refaire pour les azur et or mais les visiteurs laissaient beaucoup moins d'espace pour s'exprimer et faisaient valoir leur jeu posé avec un Philippe Delaye en chef d'orchestre.


Les actions Toulonnaises se faisaient plus rares, mais toutes aussi franches et la réussite encore absente.


Au final, le Sporting rate le coche d'empocher une victoire qui lui tendait les bras et doit se contenter d'un nul (1-1), assez décevant. Pas évident avant d'aller défier samedi prochain Le Pontet, leader du championnat.



(Retrouvez l'interview vidéo de Jacques Rémy, sur le site officiel du STV)

vendredi 5 mars 2010

CFA: Avant-match STV/MHSC


C'est un groupe presque au complet qui fait ses derniers entraînements avant de rencontrer Montpellier, samedi à Bon Rencontre (18h).
Peu de blessés même si M.Wolski qui a retrouvé la pelouse sera encore trop juste pour intégrer la feuille de match, pas de suspendus, le trio de coachs à l'embarras du choix pour composer le 11 de départ.
L'objectif du Sporting sera bien sûr de battre les visiteurs pour améliorer ses stats à la maison. Le STV ne pointe qu'à la 10ème place au classement "domicile" malgré 11 matchs déjà disputés sur sa pelouse (4V 5N 2D). Pour prétendre à la victoire, les azur et or devront se montrer réalistes devant le but car ils n'ont fait trembler les filets qu'à 13 reprises cette saison à BR.

De son côté le Montpellier Hérault Sport Club qui ne pointe qu'à une modeste 15ème place, bien que ce club n'ait pas de matchs en retard, est en regain de forme sur le mois de février durant lequel il est resté invaincu, ramenant le nul de Marignane.

Toutefois, les jeunes pro Montpellierains (tous nés entre '90 et '92) restent fragiles à l'extérieur. Ils occupent la 17ème et avant-dernière place au classement "extérieur" (1V 3N 7D) et ont déjà concédés 18 buts loin de leur base(Graphique foot-national.com)


Si on se souvient que le Sporting s'était imposé au match aller à Montpellier (1-0), les azur et or l'avaient également emporté la saison dernière à BR (2-0). Mais les supporters Toulonnais gardent encore en mémoire la déroute des leurs à La Mosson où la Rascasse avait sombré (7-0) alors que le Sporting était invaincu.
De ce cuisant souvenir il faudra garder en mémoire la performance de Jonas Martin (s'il est aligné demain dans l'effectif du MHSC) qui avait marqué 2 fois au cours de la rencontre.
J.Martin est un jeune milieu de terrain (19 ans, 1m82, 70 kg) qui fait partie du groupe vainqueur de la dernière coupe Gambardella (face au FC Nantes) et qui vient de signer son premier contrat pro avec le président Nicollin.
Ce joueur qui a été aligné 18 fois cette saison avec la réserve Montpelliéraine, a déjà inscrit 7 réalisations (5ème au classement des buteurs du CFA B). La défense Toulonnaise est prévenue...

jeudi 4 mars 2010

Anthony ESPARZA, joueur du mois de janvier

C'est le milieux de terrain Anthony ESPARZA qui a recueilli le plus de suffrages lors du mois de janvier et qui se voit remettre le trophée Socios joueur du mois.
Généreux dans l'effort, combatif sur le terrain, Anthony a incarné lors des matchs contre Gap et Villefranche toute la détermination qui semble animer l'équipe azur et or depuis la trêve hivernale.
Sa performance a grandement aidé le Sporting invaincu durant le mois de janvier de même que celle de Jacques Remy, Etienne Couzyn et Mehdi Bedjaoui qui sont aux places d'honneur de ce trophée.

Le trophée Socios a été remis par Ludovic Bainville, socios et membre du directif des Irréductibles Toulon 1993.

Pour le site de l'association des Socios du STV, A.Esparza a bien voulu répondre à quelques questions.
Anthony ESPARZA:

mardi 2 mars 2010

Rencontre avec... Philippe GHAZARIAN

Philippe Ghazarian, vice-président du STV (à gauche) et Nicolas Rouvre, président de l'association des Socios.

Depuis quelques mois Philippe GHAZARIAN a fait son apparition au sein du comité directeur du Sporting en tant que vice-président du club en charge du domaine sportif.

Pour le site de l'association des Socios du STV il a bien voulu se présenter et nous parler de ses fonctions ainsi que des projets du club à court terme.


Philippe Ghazarian pouvez-vous vous présenter ?

- J'ai 48 ans, j'ai longtemps vécu entre Paris et la Méditerranée et je suis installé dans le Var depuis 1997.

Je dirige une société d'édition et travaille entre autre pour Draguignan, la Sous-Préfecture du Var et Saint Maximin, la commune d'Horace Lanfranchi, le Président du Conseil général du Var.

Je dirige également une petite société de construction de villas.



Dans quelles conditions êtes-vous arrivé au STV ?

- Tout d'abord, je suis un passionné de sport en général et de football en particulier. Mon parcours m'a amené à occuper le poste de Vice-Président du Club de St Cyr sous la présidence de Claude Kaufman, mon ami très cher, fervent supporter et défenseur du Sporting .

J'ai dirigé la section Loisir de ce club de 1998 jusqu'à la victoire en Coupe du Var en 2006.

J'ai rencontré Pascal Bataillé en 2001 par l'intermédiaire de C. Kaufman et nous nous sommes très vite liés d'une amitié sincère. Pascal Bataillé est un homme que je respecte et apprécie beaucoup car nous partageons la même vision des choses et les mêmes valeurs.

Lorsqu'il m'a appelé pour le rejoindre au Sporting, alors qu'il venait d'être nommé à la présidence du Club, j'ai immédiatement accepté parce que c'était lui.

Il avait besoin d'un homme de confiance pour l'assister en général et plus particulièrement dans le domaine sportif. J'ai donc tout naturellement endossé ce rôle de numéro 2 avec grand plaisir car j'ai besoin d'avoir les pieds sur la pelouse, de sentir l'ambiance du vestiaire et d'être au plus près des joueurs.


Comment définiriez-vous vos fonctions ?

- J'assure un rôle de coordination entre la présidence du Club qui gère les aspects administratifs, financiers, de communication et d'image et les joueurs.

Je leur transmets les informations extérieures afin qu'ils puissent garder le contact avec la réalité. Il est primordial de les tenir informés de ce qu'il se passe dans le club. Les joueurs apprécient de pouvoir avoir un lien direct avec la Présidence indépendamment du staff technique. Ils sentent également notre complète implication et notre soutien, indispensables pour la cohésion du groupe.

Nous sommes très heureux et satisfaits de travailler avec des hommes comme Franck Zingaro, Amar Boumilat et Jean-Paul Peron. Ils ont réussi à composer un staff complémentaire car chacun d'entre eux apporte son expérience avec regard particulier et un angle de vue différent. C'est extrêmement intéressant.

C'est un vrai bonheur de travailler avec eux car leur humilité n'a d'égal que leur compétence. Il font preuve également d'un grand respect à notre égard et nous leur rendons bien.

Pascal Bataillé et moi même donnons notre avis sur des questions d'ordre technique, voire de composition d'équipe, même si nous respectons totalement le point de vue du staff et celui de F. Zingaro qui reste au final le seul décisionnaire. Les co-entraîneurs sont ouverts à toutes les informations et cela a certainement influencé le style de jeu actuel de l'équipe. Un grand bravo donc à notre trio.



A quel moment avez-vous pris vos fonctions ?

- Mon rôle a débuté véritablement après le départ de Dragan Cvetkovic.

Je suis arrivé en septembre et ma première préoccupation a été de définir ce qu'il se passait au Sporting, comment il fonctionnait. Avec le Président Bataillé, il a fallu identifier les responsabilités de chacun. Il est apparu que le chemin qu'empruntait D.Cvetkovic ne correspondait plus avec notre vision des choses et le groupe était totalement destructuré.

Les joueurs sont sur le terrain, ils nous représentent, ils portent nos couleurs et notre fierté et ce sont eux qui nous font rire ou pleurer. A partir de là, il faut les mettre dans les meilleures dispositions physiques, techniques et psychologiques pour qu'ils portent le plus haut possible le STV.

Le but est de faire rêver toute la ville, tous les supporters et nous avec.

Voila la finalité et quand vous avez une personne qui va à l'encontre de tout cela, c'est le trou noir. Je ne suis pas intervenu car je ne voulais pas m'opposer au coach, ce n'était pas possible à ce moment là compte tenu de mon nouveau statut.

Cependant quand la décision a été prise de mettre fin à notre coopération avec D.Cvetkovic, j'ai pris véritablement mon rôle à bras le corps. J'étais absolument convaincu et le Président également que le potentiel de ce groupe n'était pas exploité.


Comment expliquez-vous le fait que l'équipe ait pu rebondir aussi vite dans les résultats du mois de janvier et février ?

- Le groupe est le même en dehors de l'arrivée de quelques joueurs (M. Zemzemi, J. Rémy, M. Wolski).

Il s'est avéré que Dragan n'était plus l'homme de la situation. Son coaching était incompréhensible. L'équipe était à l'envers et les joueurs totalement déboussolés.

Nous avons pris le contre pied de cette situation et le premier discours que j'ai tenu aux joueurs a été de dire que le coach n'était plus là, qu'il n'y avait donc plus d'excuse et qu'il fallait maintenant redresser la tête, montrer que le Sporting était toujours vivant et qu'il allait renaître de ses cendres.

Nous avons reçu avec le Président les joueurs un à un, nous avons parlé avec eux, demandé quel était leur poste de formation, de prédilection.

A partir de là avec F. Zingaro, A. Boumilat et par la suite JP. Péron, nous avons analysé toutes ces informations et avons encadré les joueurs en leur apportant toute l'attention et la considération nécessaire pour les remettre en confiance. Parce que ce sont de bons garçons, parce que c'est un bon groupe, ils ont réagi en équipe. C'est notre plus grande fierté.

De plus des joueurs comme M. Zemzemi et J. Rémy qui apportent énormément dans le vestiaire ont pris naturellement leur place de "cadres". Ils ont compris rapidement notre discours et y ont complètement adhéré.

Mais surtout avec des personnalités comme F. Zingaro, son langage que tout le monde comprend, son analyse, sa culture de la gagne, avec A. Boumilat, un super préparateur physique consciencieux et appliqué qui ne lâche rien et ne passe sur rien, avec JP. Péron, affectueusement notre Prof., qui est une pointure exceptionnelle dans son domaine, apportant son expérience, son regard et ses remarques si précieuses, qui encadrent ce groupe avec le Président et moi-même, qui sommes à l'écoute et qui leur distillons les messages de confiance et de responsabilité, tout cela pèse dans la balance.

Une transformation rapide et radicale s'est finalement opérée et cela dans le plus pur respect du travail, de la rigueur et de la discipline.


Quels sont vos axes de travail jusqu'à la fin de la saison ?

- Comme axes de travail, il y a deux volets.

Le premier c'est l'accession en National. Il nous faut monter en puissance physiquement. On travaille pour optimiser le potentiel physique de chaque joueur, pour finir la saison en forme. Ce n'est pas une science exacte mais c'est planifié par le staff technique et médical qui a vraiment à coeur de montrer ce que représente véritablement le Sporting. Ce sont des compétiteurs dans l'âme.

Le second volet: On prépare la saison prochaine.

On réfléchit sur qui conserver dans ce groupe, qui va venir le renforcer. On le fait en considérant qu'on pourrait être en National. Bien sûr cette réflexion se fait dans le cadre d'une enveloppe budgétaire contrôlée, sans enflammer la masse salariale.

C'est le message qu'on va faire passer aux joueurs, nous voulons un esprit Club et des garçons qui mouillent le maillot pour ses couleurs.

L'aspect financier de la saison prochaine est primordial. Le Président Bataillé y travaille et nous serons très sérieux par rapport à cela, très attentionnés.

C'est un dur combat à mener mais très intéressant. J'espère que nous réussirons à montrer que nous sommes dignes de confiance car je sais qu'il y a un certain nombre de personnes qui doutent.

Cette nouvelle saison, nous la préparons cependant sereinement, activement et intelligemment.


Quel regard portez-vous sur la performance du STV2, leader de son championnat de PHA et en passe d'accéder en DHR ?

- L'équipe 2 fait partie de nos grandes priorités, Jean-Claude Grasso le sait.

Je dis sincèrement bravo à ce groupe et bravo à JC.Grasso.

Nous souhaitons développer une politique qui favorisera la montée de joueurs de l'équipe Réserve vers la Une, performances à l'appui, ce qui permettra d'évoluer avec des joueurs du crû, à moindre coût et surtout de renforcer l'identité toulonnaise du Sporting.

À ce titre et en parallèle, la venue de JP. Péron n'est pas anodine. Cela montre clairement la direction que nous souhaitons prendre avec la section Jeunes.


lundi 1 mars 2010

CFA: Resserrement en tête


"Groupe CFA B cherche un leader désespérément..." pourrait lancer la Fédération Française de Football en petite annonce: Malgré une première journée de rattrapage des matchs en retard, aucune équipe n'endosse concrètement le costume de leader du championnat et encore moins celui de favori pour l'accession finale en National.
Ajaccio avait l'opportunité de prendre les devants face aux Bastiais sur la pelouse du stade Casanova mais les Ajaccéens ont dû se contenter du nul (1-1) et sont rejoints par Montceau qui refait surface après un délicat début d'année (et une pénalité de 3 points en moins au classement infligé par la FFF) après leur victoire sur Jura Sud (3-0).
Si on rajoute Le Pontet, à jour de son calendrier, ce ne sont pas moins de 3 équipes qui totalisent le même nombre de points (54) et se partagent (provisoirement) le leadership du championnat.
Derrière, Marignane avait un bon coup à jouer à Villefranche pour rejoindre le trio mais les provençaux se sont inclinés 2 à 1 tandis que Martigues se contente du nul chez la lanterne rouge Sochaux (1-1).

Aucun écart significatif au classement donc, pour les premières places comme pour les dernières : tout reste très serré pour l'instant. Il faudra sans doute attendre la prochaine journée de rattrapage car bon nombre d'équipes ont encore un ou plusieurs matchs en souffrance avant de pouvoir peaufiner la hiérarchie de ce groupe.


De son côté, le Sporting ne jouant pas a organisé un match amical contre la CFA2 de Fréjus-St Raphael afin d'occuper son week-end. Franck Zingaro nous précise ce qu'il retient de la rencontre et nous livre ses impressions sur le classement.

Franck ZINGARO (entraineur du Sporting):


Le classement à jour de la 21ème journée:

1 Montceau 54pts 21
2 Le Pontet 54pts 21
3 Ajaccio 54pts 20
4 Marignane 52pts 21
5 Lyon 51pts 20
6 Toulon 50pts 21
7 Bourg Peronnas 48pts 20
8 Martigues 48pts 20
9 Gap 48pts 19
10 Lyon Duchere 47pts 20
11 Andrezieux 47pts 20
12 Agde 45pts 21
13 Jura Sud 44pts 18
14 Villefranche 44pts 19
15 Montpellier 41pts 21
16 Grenoble 40pts 21
17 Bastia 40pts 20
18 Sochaux 39pts 19