vendredi 31 décembre 2010

AG extraordinaire du Sporting

"On ne peux pas continuer comme cela !"



La salle de réception au rez-de-chaussée du siège du Sporting était quasi comble, vendredi aux alentours de 17h30 pour l'ouverture de l'AG extraordinaire de la S.A. STV.
Suite à la mise en place d'une procédure d'alerte par le commissaire aux comptes JC.Crochet, motivée par de nombreux éléments inquiétants susceptibles de compromettre la poursuite de l'activité de la société, le président Bataillé avait décidé de réunir l'Assemblée des actionnaires afin de présenter en toute transparence l'état des comptes du STV et de faire adopter une série de résolutions pour tenter de remédier à la délicate situation financière du club.

P.Bataillé: "Il faut qu'on soit tous d'accord: Si nous voulons monter, si nous voulons voir ce club qui nous tient tous à coeur à un niveau autre, il va falloir qu'on s'en donne un peu plus les moyens..."

Le moment était solennel lorsque le président du STV a ouvert la séance d'un ton soucieux en compagnie du maire Hubert Falco, de quelques élus, des commissaires aux comptes et d'avocats. Les premiers chiffres et constats qu'énonçait P.Bataillé résonnaient froidement parmi l'assistance, même si la gravité des faits était déjà connu.
Après avoir exposé la nature de l'important déficit des comptes, le président terminait sa prise de parole par l'impérieuse nécessité de trouver ensemble les solutions pour permettre au Sporting d'avoir les moyens financiers de ses ambitions, à savoir l'accession en National.

H.Falco: "Il faut dire stop !"

Invité à se joindre à cette AG, Le maire de Toulon Hubert Falco, premier bailleur de fonds du STV rappelait à tous le soutien sans faille dont bénéficiait le club azur et or depuis des années de la part des collectivités locales (ville, agglomération, département), indiquait avec beaucoup de conviction que "la ville ne laissera pas tomber le club" mais qu'on "avait pas le droit avec de l'argent public de boucher des trous". Enfin il en appelait à du changement "On ne peux pas continuer comme cela... Il est enfin temps de prendre les mesures qui s'imposent à tous les niveaux... Il faut un club bâti sur du solide !"

Force a été de constater que l'union souhaitée n'a pas été réalisée durant cette AG puisqu'au moment du vote sur l'augmentation de capital de la S.A. d'un montant de 380 000 euro, l'actionnaire majoritaire A.Bencivengo s'opposait à celle-ci, non pas sur le fond mais sur la forme, les modalités de cette augmentation n'ayant pas été à son avis suffisamment réfléchies.
Cette intervention mettant en exergue les difficultés internes que rencontre et dont souffre le club.

La principale résolution a donc été de reconvoquer l'Assemblée Générale dans une quinzaine de jours, le temps que les différentes parties s'entendent sur le modus operandi de cette augmentation de capital.
Le temps étant déjà un luxe que le Sporting ne peut guère s'offrir, il est à souhaiter que la direction du club et son actionnaire majoritaire s'accordent rapidement et une fois pour toute dans l'intérêt de tout un club et de ses supporters.
Il y a urgence...



Voici un extrait de l'intervention croisée du président du Sporting Toulon Pascal Bataillé et du maire de Toulon, Hubert Falco:

mercredi 29 décembre 2010

CFA: Reprise de l'entraînement

Entre les fêtes de Noël et celles du jour de l'an le Sporting a retrouvé cet après midi le chemin de l'entraînement.



A Mercheyer, sous la houlette de F.Zingaro, A.Boumilat et M.Zanotti, 21 joueurs étaient présents pour préparer la seconde partie du championnat en 2011.
Reprise en douceur, principalement sous la forme d'une opposition en petit périmètre.
Parmi les joueurs présents se trouvaient les frères Rancurel (Carl et Kévin), le jeune gardien en provenance de Fréjus ainsi qu'un nouveau venu qui semblait évoluer en meneur de jeu (Pas d'information sur son nom et la raison de sa présence).
Du côté des absents, outre le départ de Nadji et l'arrêt de Rémy, Pansier et Munoz n'étaient pas sur la pelouse (H.Munoz se ressentirait encore d'un coup reçu à Martigues). Mercheyer non plus n'était pas là, toujours en traitement pour sa douleur dorsale.

Pour meubler cette trêve hivernale, deux matchs amicaux sont au programme même s'il faut encore finaliser certains détails: le STV pourrait rencontrer le Red Star FC93 (CFA 2ème du gr.A) alors en stage dans la région le mercredi 5 janvier à Bon Rencontre et sans doute l'UA La Valette le vendredi suivant.
A confirmer toutefois.

Sporting: Rétrospective 2010

Voici un résumé des faits marquants qui ont jalonnés la vie du STV durant l'année 2010 et qui ont été couverts par le site de l'association des Socios:

Que s'est-il passé en 2010...?


- Janvier 2010: Après une fin 2009 chaotique sur le plan des résultats et une ultime défaite face à Bourg-Péronnas (2-0), D.Cvetkovic jette l'éponge le 6 janvier, remplacé peu après par le trio F.Zingaro/A.Boumilat/JP.Peron. Arrivée au club de J.Rémy et M.Zemzemi.
Le STV remporte son premier match de l'année à Agde (0-1) et enchaîne à BR devant Gap (2-1) A.Esparza remporte le Trophée Socios, joueur du mois.

- Février: Les azur et or chutent dans les arrêts de jeu à Ajaccio mais l'emportent à BR devant Bastia après un hommage rendu en souvenir du regretté L.Borrelli et vont réaliser le partage des points à Andrézieux. Trophée Socios pour B.Pansier: "Le sporting a toujours été le club de mon coeur, le club dans lequel j'ai connu mes plus belles émotions de footballeur". Le STV2, leader depuis la 1ere journée, remporte une précieuse victoire face à Ste Maxime et arrache le nul chez son dauphin Carqueirannais (1-1).

- Mars: Le Sporting continu sur sa lancée: Victoire chez le leader Pontétien (0-2) et succès contre Grenoble (1-0) avec à chaque fois un J.Rémy décisif. L'attaquant Toulonnais est élu joueur du mois et remporte le Trophée Socios.
Après 9 matchs le STV est l'équipe la plus affûtée en 2010, leader virtuel devant Gap, Le Pontet et Ajaccio mais cet élan est brisé le 27 mars à Marignane où le match est interrompu à la 45ème minute suite à de graves incidents dans et autour du stade St Exupéry.
Le STV2 collectionne les victoires (Le Las-Fréjus-La Valette) et les U17 DH prennent la tête de leur championnat.

- Avril: R.Nouzaret vient faire un audit sportif et administratif au Sporting.
Si le STV l'emporte brillamment devant Lyon Duchère (3-1) et arrache le nul à Montceau, il est défait à Sochaux (1-0) puis concède le nul sur sa pelouse face à l'OL2 ce qui fera pousser un coup de gueule dans la presse à F.Zingaro énervé que le Sporting "reproduise toujours les mêmes erreurs". Il décrète "l'union sacrée pour tirer tous dans le même sens". J.Rémy est désigné joueur du mois: et de deux Trophée Socios pour "Jako" !
Le 25 avril en disposant de St Zacharie (2-1) sous la caméra de TV Socios, le STV2 gagne son ticket pour la DHR, deux journées avant la fin du championnat !

- Mai: Sans guère d'enjeu pour le classement, les azur et or triomphent à BR de Bourg-Péronnas (4-1), les coachs du STV étant publiquement reconduits pour la saison prochaine à la mi-temps de la rencontre par le président.
Le 15 avril, le Sporting est en déroute à Gap (5-0). Le président Bataillé déclarera après la rencontre: "J'ai le sentiment d'avoir été floué...". Victorieux d'Agde 4 buts à 1, la saison se termine par une courte défaite à Martigues (1-0).
Si les U17 DH laissent filer l'OM2 en tête de leur championnat, ils sont toujours en course en Coupe du Var, coupe que remportent les U13 du Sporting en finale face à Hyères (2-0) !
Le STV2 fête son titre et son accession à Bon rencontre par un dernier succès aux dépens de Draguignan (2-0). JC.Grasso et son équipe sont récompensés par un Trophée Socios d'honneur.
Le mois se termine par l'organisation impeccable du premier tournoi de la Rascasse à BR concernant les U10 et U11, réunissant 16 équipes et remporté par Fréjus-St Raphael.

- Juin: La commission de discipline de la Fédération donne raison au Sporting et lui attribue les 4 points de la victoire lors du match Marignane/STV.
Le Sporting termine 5ème au général à 10 longueurs du vainqueur Gap. Sur l'année 2010 les Toulonnais sont 3ème.
Place désormais aux comptes: Le 15 juin la DNCG confirme le STV en CFA après un accord trouvé entre la direction et A.Bencivengo, l'actionnaire majoritaire.
Le mercato bat son plein: les premières signatures sont officialisées par le site Socios le 21 juin.
Le 23 lors de l'AG des Socios, le président Bataillé définit les grandes lignes de son projet économique pour la saison à venir.
Sportivement la saison 2009/10 s'achève en finale de la Coupe du Var des U17 de M.Hachfi: Les jeunes Toulonnais s'inclinent à Solliès Pont face à Fréjus-St Raphael 3 buts à 2. Dommage.

- Juillet: Le 11 est organisé à BR un match de gala au profit des sinistrés des inondations de l'Est Var: Squillacci, Ginola, Pardo, Ferreri, Dib... foulent la pelouse avec le maillot du Sporting. Solidarité, amitié... et nostalgie.
L'entraînement du groupe CFA reprend après un stage préparatoire à Lauzet/Ubaye.
La composition et le calendrier du groupe C est dévoilé le 15. Les matchs de préparation s'enchaînent.
Le 30 juillet lors de la quatrième édition de la soirée de présentation des joueurs du Sporting aux Socios, le président Bataillé annonce en avant-première le nouvel organigramme complet du club et dévoile en exclusivité le nouveau maillot du STV conçu en partenariat avec les groupes de supporters et l'association des Socios.

- Août: Le championnat débute en fanfare pour les azur et or avec une victoire 3-0 aux dépens du HFC sous la houlette de G.Boronad désigné joueur du mois. A la quatrième journée, le STV est seul en tête au classement.
Le STV2 reprend le chemin de l'entraînement et connait ses adversaires: Cassis-Carnoux et Manosque seront au menu.

- Septembre: Colomiers, Le Pontet passent à la moulinette du Sporting mais le STV connait sa première défaite à Geoffroy Guichard (1-0), le 26 septembre (8ème journée). T.Mercheyer marque et se révèle au public Toulonnais, il est le lauréat du Trophée Socios.
De son côté le STV2 entame sa saison par une défaite à Cagnes (1-2) puis se fait piéger à BR par le SOCC (2-2).

- Octobre: C'est l'entrée en lice du Sporting en Coupe de France sans problème lors du 4ème et 5ème tour mais éliminé lors du 6ème face à Cannes (0-1) dans un BR noyé sous un torrent d'eau. En championnat les azur et or coincent dangereusement à domicile en y concédant deux nuls consécutifs (Anglet, Tarbes). J.Rémy est le sauveur en étant décisif devant le but, il remporte son troisième Trophée Socios de l'année. H.Munoz signe au STV.
Le STV2 trouve peu à peu ses marques et réalise de belles perfs à l'exterieur.
C'est la reprise pour les catégories de jeunes.

- Novembre: Les azur et or ne gagnent plus, pire ils perdent (Défaite à BR devant Ajaccio et à Agde). Le président Bataillé durcit son discours "Je veux mettre tout le monde devant ses responsabilités !". La qualité de jeu, entrevue l'été s'évanouie dès l'automne... en même temps que le public qui déserte le stade. C'est la jeunesse du Sporting qui le maintien à flot: M.Micheletti est désigné joueur du mois et le STV2 monte sur le podium provisoire du championnat de DHR.

- Décembre: Les supporters réclament ouvertement à BR des "solutions" pour "un club en perdition". Les victoires contre Albi et surtout celle à Martigues font un bien fou au moral et au classement du STV. Cependant F.Nadji quitte le club et J.Remy met un terme à sa carrière de joueur.
En coulisses la situation financière inquiète et le président du Sporting reconnait un passif élevé au niveau des comptes. Le club à la Rascasse se réunit en AG extraordinaire...

lundi 27 décembre 2010

AG du Sporting

Le(s) compte(s) à rebours ?


En ce début de mois de décembre le Sporting avait à faire face à d'importantes échéances sur le plan sportif après une longue série d'insuccès. Deux victoires plus tard, la pression des résultats était un peu moins forte et l'ambition de réussir l'objectif majeur du club, c'est à dire l'accession en National, toujours de mise.

En cette fin de mois le club est de nouveau face à une échéance, primordiale celle-là, lors de l'Assemblée Générale du STV: Valider les comptes financiers de l'association et de la S.A. au titre du précédent exercice et trouver des solutions pour boucler en équilibre le budget 2010/11.
Le président Bataillé et son équipe dirigeante auront-ils la même réussite devant l'assemblée des actionnaires pour présenter des comptes annoncés déficitaires et proposer des perspectives économiques viables que les joueurs azur et or ont eu devant les buts d'Albi et de Martigues ?
La réponse sera donnée ce mercredi 29 au siège du club.

Quoi qu'il en soit, cette AG fera date tant l'enjeu s'annonce important voire vital pour la pérennité même du Sporting. La presse locale s'est faite l'écho récemment de graves difficultés dans la trésorerie du club, avançant même le chiffre de 600 000 euro de passif.
Comment interpréter ce chiffre ? Est-il le reflet de la situation exacte du club ou la réalité est-elle bien différente ?
La réunion de mercredi sera l'occasion pour les membres du club et les actionnaires de la S.A. de voir s'éclaircir de nombreux points vis à vis du volet financier et d'en savoir davantage sur la stratégie mise en place par les dirigeants.
Le président Bataillé a maintes fois affirmé sa volonté "de se battre pour redresser la barre" et avait jeté lors de l'intersaison les bases de sa politique économique: injecter 100 000 euro sur un compte bloqué en juin, procéder à une modification des statuts de la S.A. pour pouvoir effectuer une nouvelle ouverture du capital d'un montant de 200 000 euro.
Cela sera t-il suffisant pour boucler un exercice 2010/11 qui s'annonce déficitaire ?
Apparemment non et le président s'efforce de trouver des solutions à court et moyen terme: une entrevue à eu lieu il y a peu avec le vice-président du Conseil Régional et du résultat de ce rendez-vous dépendra d'un début de plan de sauvetage à défaut de relance.

Cette AG sera aussi l'occasion de faire le point sur différents aspects tels que la cession des parts de l'actionnaire majoritaire A.Bencivengo, la refonte organisationnelle du club et l'implication du représentant des Socios ou encore le rôle du Cercle83 dans l'ouverture du capital.
Donner plus de transparence en expliquant ce qui se passe au sein du club pour être informé de la réalité économique, voilà ce qu'attendent les investisseurs du club mais plus généralement tous les supporters pour mieux le vivre au quotidien...

vendredi 24 décembre 2010

Joyeux Noël aux supporters du STV !

L'association des Socios du STV par l'intermédiaire de son bureau directeur souhaite à tous les amoureux de la rascasse un Joyeux Noël !

jeudi 23 décembre 2010

Le point chez les jeunes

Chez les U19 DHR c'est la fin des matchs aller et à la trêve St Laurent est champion d'automne.
Le STV a disposé dimanche dernier du FC Mougins sur la marque de 3 à 1. Les joueurs de S.Labouesse et V.Falcucci se classent à mi-championnat à la quatrième place en compagnie de l'US Marseille 14ème et de Monaco2 mais assez loin derrière le leader invaincu St Laurentin.
La reprise interviendra le dimanche 9 janvier 2011 avec un déplacement à Manosque, la lanterne rouge. Les Toulonnais auront comme objectif la victoire d'autant plus qu'au match aller les azur et or s'étaient facilement imposés sur le score de 5 à 1.


Pour les U19 Promo Ligue d'Alain Masure l'année se termine bien car le STV2 est allé s'imposer samedi 11 décembre au Pradet (2-3) et il reste sur deux succès consécutifs qui lui permettent d'accrocher la quatrième place au classement grâce au goal-average particulier avec l'US Carq/crau mais loin des deux leaders (SC Dracénie et le HFC2).
Prochain match, dimanche 9 janvier 2011 à La Valette (11ème).

Difficile fin d'année pour les U17 DH. Après 5 succès consécutifs, les protégés de M.Hachfi se rendaient à Nice face à l'OGCN2, mal en point au classement. Les Toulonnais se sont inclinés (3-2) face à la Lanterne rouge faute sans doute à cause d'un manque de concentration qui a déjà pénalisé le groupe en début de saison.
Dimanche dernier le STV recevait le FC Istres2 et les visiteurs, juste derrière au classement, sont venus réaliser le match nul (2-2). Les Toulonnais ne profitent donc pas du fait que Fréjus/St Raphael était exempt et à mi-saison ils pointent toujours à la seconde place au général, à 5 longueurs du leader Varois.
Prochaine échéance en 2011, dimanche 9 janvier chez les niçois du Cagival. Les azur et or l'avaient largement emporté au match aller (6-0).


C'est compliqué aussi pour le STV2 de B.Boussalem: les U17 DHR étaient exempt le week-end du 12 décembre et ils recevaient l'AC Arles le 19.
Auteurs d'un match courageux, les Toulonnais se sont néanmoins inclinés en fin de rencontre (2-3) sur des lacunes défensives face au leader Arlésien qui caracole en tête du championnat.
Les U17 DHR occupent la 9ème place avant d'engager la phase des matchs retours face à la JO Gabriel, le dimanche 9 janvier (aller: 0-0).

mercredi 22 décembre 2010

Trophée Socios, joueur du mois de novembre

Marco Micheletti,
le symbole Toulonnais

M.Micheletti, buteur lors de son premier match face à Béziers...



C'est le jeune défenseur du STV, Marco Micheletti qui a été désigné joueur du mois de novembre (avec 18.3% des votes) et qui remporte le Trophée Socios devant Jean-Martial Kipré (15.9%) et Anthony Esparza (15.5%).

Cet espoir du football Toulonnais est une véritable révélation cette saison en CFA où il a su s'imposer en défense centrale avec calme et talent, remplaçant au pied levé des pointures confirmées comme S.Atoko, M.Zemzemi, F.Toye ou encore M.Llorente...
Doté d'un sens du placement inné, d'un solide jeu de tête et d'une bonne vision du jeu, Micheletti incarne pleinement le renouveau du football à Toulon puisqu'il a été formé depuis ses débuts au Sporting.
Lancé chez les seniors par JC.Grasso il y a deux saisons à peine au sein du STV2, Marco apparaît aujourd'hui comme le symbole d'une jeunesse azur et or avide de redonner des couleurs au club phare de la ville du levant au même titre qu'Erwan Gras ou Quentin Bouchoux pour ne citer qu'eux.
Le trophée a été remis par un Socios, Christian Rainaud.

Pour le site de l'association des Socios, voici la réaction du lauréat:
Marco MICHELETTI:

mardi 21 décembre 2010

DHR: Le STV2 contré par Manosque (1-1)

Gantel saute plus haut que son adversaire mais le STV2 n'a pu venir à bout de Manosque...



Après la douche froide face à Vinon-Durance il y a 15 jours et une décevante défaite face à la lanterne rouge, le STV2 affrontait de nouveau un mal classé en la personne de l'Entente Provençale de Manosque, dimanche à Mercheyer.

Température fraîche et petite pluie froide au coup d'envoi, les deux formations se neutralisaient durant les premières minutes, les visiteurs soucieux de ne pas subir quadrillaient parfaitement leur périmètre.
Passé le quart d'heure initial ce sont les azur et or qui prenaient résolument le match à leur compte et trouvaient naturellement l'ouverture sur une superbe déviation dans le mouvement de Troncia pour Chadli qui trompait imparablement Lopez, le portier Manosquin.

Toutefois cet avantage logique au lieu de libérer les Toulonnais, allait les endormir quelque peu en les faisant tomber dans la facilité tandis que les visiteurs étaient obligés de sortir de leur retranchement. Peu à peu le match s'équilibrait et Gras devait s'employer pour garder sa cage inviolée.

La seconde mi-temps voyait l'EPM se projeter rapidement dès que possible vers le but Toulonnais et les joueurs de JC.Grasso pêchaient inhabituellement dans la finition avec un important déchet dans les passes. Le coach Toulonnais donnait de la voix mais c'est Manosque qui trouvait une nouvelle fois le poteau du but de Gras peu après l'heure de jeu.

La fin du match approchant, le Sporting tentait d'accélérer et de prendre le large mais les visiteurs revenaient au score d'une splendide frappe de Moncheau de plus de 20 mètres, Gras ne pouvant esquisser le moindre mouvement.
Cette égalisation avait le don de fouetter les azur et or qui se créaient de nombreuses situations chaudes devant le but adverse (Troncia, N'Dzalla...) mais Lopez se montrait intraitable et permettait aux Manosquins d'arracher aux Toulonnais leur premier point à l'extérieur cette saison.
Quant à lui le Sporting laissait filer deux nouveaux points qui semblaient à sa portée. Des carences dans son jeu sans doute dues à un effectif amoindri par de nombreuses absences sont apparues, un peu à l'image de la précédente sortie à Vinon.
La trêve arrive à point nommé pour la réserve qui devrait récupérer une grande partie de son effectif (Moussaoui, Colin, Schaeffer, Carl et Kévin Rancurel...).

Voici un résumé vidéo de la rencontre réalisé par TV Socios:

dimanche 19 décembre 2010

CFA: Après FCM-STV

Franck Zingaro:
"On a retrouvé l'état d'esprit !"


Gbadamassi vient de placer le ballon hors de portée de Reynet pour l'ouverture du score. (Image STV Channel)


Au lendemain d'une précieuse et probante victoire (0-1) du Sporting Toulon à Francis Turcan dans l'antre du Football Club de Martigues, encore leader du championnat il y a peu, l'entraîneur du STV F.Zingaro loue l'état d'esprit retrouvé de son groupe depuis le début du mois de décembre qui a permis aux azur et or de redresser la tête et de retrouver des couleurs en même temps que les premières places au classement.

De l'engagement à base de hargne et d'envie, de la concentration de la part de l'ensemble des acteurs du match et de la réussite à l'image du buteur Zacharie Gbadamassi auteur d'une décisive tête décroisée dans le but de Reynet, le portier Martégal: Voila les principaux ingrédients de la recette Toulonnaise a déguster actuellement.
Le Sporting a été dans le match durant 90 minutes et a réalisé la prestation qu'il fallait pour venir à bout d'une équipe de Martigues à la peine en cette fin d'année, ce qui fait dire à F.Priou, le coach sang et or: "Nous sommes totalement passés à côté et Toulon s’est imposé en patron face à une équipe martégale qui a perdu son âme… On ne fait que parler, c’est un aveu de faiblesse. Regardez, contre Toulon, les Varois sont allés à l’impact et nous au lieu de répondre dans le jeu, on gesticule, on parle et même mieux, lorsque l’on faisait une faute on ne faisait que s’excuser… Avez-vous vu les Toulonnais faire cela ?".

Ce succès acquis à l'extérieur après celui face à Albi il y a 15 jours, arrive à point nommé pour relancer une formation Toulonnaise qui semblait à la dérive il y a peu. F.Zingaro met l'accent sur les quelques lacunes -notamment de sa part et de celle de son adjoint, A.Boumilat- que le club a subit mais aussi surmonté. Il estime que le STV est à la trêve dans les temps de passage fixés en début de saison et il se projette d'ors et déjà dans cette seconde partie de championnat qui débutera mi-janvier: "On nous a un peu trop vite enterrés au mois de novembre" précise t-il en réaffirmant la qualité du groupe azur et or malgré les retouches qui ont été faites au sein de l'effectif.
Il souhaite voir compenser les départs de F.Nadji et J.Rémy par l'arrivée prochaine d'un attaquant de pointe: le mercato hivernal devrait être une fois encore actif avenue Aristide Briand...

(Crédit photo: STV Channel)

ITW de F.Zingaro, entraîneur du STV
Franck ZINGARO:

samedi 18 décembre 2010

INFO FLASH: Le STV vainqueur de Martigues !


Le Sporting Toulon Var était dos au mur au coup d'envoi de l'affiche de cette 15ème journée face au FC Martigues.

C'est en patron, au terme d'un match fort bien mené que les azur et or vont venir s'imposer à Turcan grâce à un but inscrit de la tête à la 53ème minute par Zacharie Gbadamassi.

Excellente opération du STV avec ce précieux succès qui se relance dans le championnat juste avant la trêve hivernale.

DHR: Sporting-Manosque

STV2: Reprendre la marche en avant face à Manosque


La dernière confrontation entre le Sporting et l'Entente Provençale de Manosque date de la saison 2007/2008: Pour son premier match en tant qu'entraîneur, les joueurs de Dragan Cvetkovic avaient battus à Bon Rencontre les Manosquins 4 buts à 2 au cours d'une rencontre un peu folle sur le terrain. Ce match était la seconde manche du championnat entre les deux formations, la première ayant eu lieu au stade A.Gilly début août et avait vu la victoire de l'EPM sur le STV (1-0) après un match cahotique marqué par de nombreux débordements sur et autour de la pelouse...
Tout cela doit représenter une autre époque pour le club des Alpes-de-Haute-Provence tant il est passé de l'eau dans la Durance et que son courant a charrié ce club vers des rivages de plus en plus éloigné du CFA: Relégué en CFA2 puis en DH, Manosque évolue cette saison en DHR désormais en compagnie de la réserve du Sporting.

Un début de saison assez moyen malgré 5 réceptions pour seulement 3 déplacements, les joueurs de l'EPM Foot pointent à la 11ème place du classement avant un difficile voyage à Mercheyer demain. Difficile car les Manosquins ne sont guère à l'aise loin de leur base (3 matchs pour autant de défaites) et ils restent sur une cuisante défaite à domicile face au Lavandou (0-2). La tâche ne s'annonce pas simple face à des Toulonnais (5ème) qui voudront se reprendre après un résultat décevant il y a quinze jours chez la lanterne rouge.

Le STV2 a mis à profit ces quelques jours d'inactivité pour resserrer les boulons et retrouver un collectif plus fournis après de nombreuses blessures et suspensions. Toutefois le groupe de Jean-Claude Grasso devra encore composer en fonction des absences: M.Moussaoui purgera son second match de suspension et Kévin Rancurel est de nouveau appelé en équipe fanion où il retrouvera Q.Bouchoux. C.Chakrouni et J.Schaeffer sont encore incertains, le coach établira son groupe définitif au dernier moment, compte tenu qu'il ne devrait pas y avoir de retombées de CFA.
L'objectif pour les azur et or sera clair: La victoire pour reprendre la marche en avant et le rythme soutenu qu'imposent les leaders du championnat actuellement.

Les autres matchs de la 9ème journée:
- US Cagnes/O Rovenain: Le choc des leaders
- FC Istres2/FC Sisteron: Le FCIOP2 voudra tirer les marrons du feu
- SO Lavandou/ES Milloise: Duel équilibré du haut du tableau
- AS Roquebrune/US 1er Canton: Duel équilibré du milieu de tableau
- St Laurentin/St Rémy: Duel équilibré du bas de tableau
- SO Cassis-Carnoux/Vinon-Durance: Match reporté... en attendant la décision du juge et de la Ligue.

vendredi 17 décembre 2010

Info DHR

Le SO Cassis-Carnoux en liquidation !


Rétrogradé sportivement et administrativement de National en DHR à la fin de la saison dernière, en redressement judiciaire depuis, le Stade Olympique Cassis-Carnoux avait été autorisé à poursuivre son activité par le Tribunal de Grande Instance de Marseille dans le cadre d'une période d'observation accordée le 10 août.

Dernier de son championnat, toujours à la recherche d'un premier succès, le club bleu et blanc sous contrôle financier va certainement disparaître prochainement: Son président Jean-Claude Fisher a demandé mardi après-midi la liquidation judiciaire du club devant le TGI. Le SOCC au passif estimé aujourd’hui à 800 000 euros ne peut plus payer ses charges courantes, la mairie de Carnoux ayant décidée de ne pas lui allouer la partie trimestrielle d'une subvention d'un montant de 12500 euros au mois de décembre. "Nous ne pouvions pas continuer comme ça et avons été obligés de prendre cette décision la mort dans l'âme" explique maître Bernard Moullet, l'avocat du SOCC.

De son coté la municipalité de Carnoux répond par l'intermédiaire du maire, Jean-Pierre Giorgi : "Quand j'ai appris que le club repassait devant le tribunal, j'ai préféré reporter la délibération. Je n'ai pas dit que je n'accorderai plus cette subvention mais je voulais simplement attendre la décision du tribunal. Ce que je ne regrette pas aujourd'hui."

Cette liquidation devrait signifier la fin du SOCC né d'une fusion en 2002 entre le club de Cassis et celui de Carnoux et qui devait même de nouveau fusionner avec celui de La Ciotat pour la saison 2010/2011 ou tout du moins créer un regroupement voire une entente.Ce projet était déjà bien avancé puisque les dirigeants s'étaient mis d'accord sur le nom de ce "futur grand club", à savoir l'Etoile Cassis-Carnoux La Ciotat et sur les couleurs des nouveaux maillots : bleu, blanc, rouge et noir.
Mais rien de tout cela ne s'est concrétisé et l'avenir du club provençal et de ses 150 licenciés parait bien sombre alors qu'une tribune flambante neuve avec éclairage et pelouse aux normes du National est toujours en attente d'inauguration...

De cette triste fin, le président Fisher ne garde qu'un regret: "Le seul regret que j'ai, c'est le suivant: J'aurais du créer une SASP dès mon arrivée au SOCC et gérer librement l'équipe première en laissant l'association gérer le reste du club.
Cela m'aurait permis d'éviter les intrigues incessantes, les coups tordus itératifs, les comportements jaloux et envieux, l'incompétence, et j'en oublie sans doute."


Le président du SOCC, Jean-Claude Fisher

Le choc de la 15ème Journée de CFA

FC Martigues/Sp Toulon Var:

Stop ou Encore...?


Incontestablement l'affiche de la 15ème journée du championnat de CFA groupe C sera composée par la rencontre qui va opposer demain samedi le Football Club Martigues, actuel second du classement au Sporting Toulon, troisième qui pointe à un point derrière son rival du jour.

Les Martégaux leaders depuis le 25 septembre dernier, viennent d'abandonner la première place au profit des Corses du GFCOA par le fait d'un match reporté face à l'ASSE B à cause des récentes intempéries. Le FCM n'est pas au mieux actuellement puisque le club provençal n'a empoché que 5 points sur les 12 derniers mis en jeu.
Les Locaux piochent à Turcan notamment (défaite devant Béziers, nul face au Pontet) et le manque de sérénité est peut être annonciateur de certains doutes dans l'efficacité du groupe de Franck Priou.
Les absences conjuguées pour cause de suspension de trois indiscutables titulaires: Jonathan DI MARIA (défenseur), Julien GIBERT (latéral gauche) et Stephane BIAKOLO (attaquant remiseur) ne vont pas arranger la confiance des sang et or au moment de recevoir un des proclamés favoris à l'accession en fin de saison...
Il n'en demeure pas moins que le FCM dispose toujours d'une solide défense (la deuxième au classement) et d'une bonne attaque (la seconde) au sein de laquelle évolue Jean-Mathieu Descamps qui a déjà inscrits cette saison 8 buts en 13 rencontres (second au classement derrière le Palois Koné).
Ce costaud buteur (1,81m/72kg) formé à Montpellier avec qui il a connu la L1 de 2002 à 2004 (13 matchs), passé par l'Espagne (Malaga, Racing de Ferrol) et le championnat National (Libourne, Sète) est arrivé en juin dans la Venise provençale après un passage remarqué la saison dernière à Jura Sud (10 buts inscrits en 17 matchs).
"A Martigues il y a de l'ambition et du sérieux, et puis il était temps que je pose mes valises, ma première envie est de m'inscrire dans la durée", avait-il annoncé à son arrivée.
Le FCM jouera gros demain soir ne serait-ce que comptablement car avec cette réception à domicile plus un match "bonus" à jouer à St Etienne où les Toulonnais ont connu leur première défaite, les hommes de Priou pourraient en cas de succès marquer les esprits et faire un grand coup.

En face le STV est un peu dans la même situation: De récents résultats décevants à domicile principalement (nul contre Anglet et Tarbes, défaite face à Ajaccio), de nombreuses absences dues à des blessures, suspensions et autres "départs" ainsi que des piètres prestations ont miné dangereusement les quelques promesses nées d'un bon début de championnat.
Le président Bataillé ayant fixé comme date cette rencontre pour réaliser un premier bilan, ce match revêt pour toutes ces raisons un aspect "couperet" pour le devenir de la saison alors que la trêve hivernale se profile. Une victoire relancerait pleinement les azur et or, une défaite les rapprocheraient d'une crise latente.

Alors, stop ou encore pour le groupe de F.Zingaro...?

Les face-à-face FCM-STV:
Cette confrontation sera la 31ème entre les deux formations depuis 1971. Le Sporting a l'avantage avec 14 victoires pour 10 défaites et 6 nuls mais à Francis Turcan, les Martégaux restent les maîtres (8V 2N 5D).
Les deux derniers matchs à Turcan en CFA:
* FCM/STV: 2-1 (21 mars 2009)
* FCM/STV: 1-0 (29 mai 2010)

A noter: le match devrait être retransmis sur le web par maritima RADIO (http://www.maritima.info/radio/)

mardi 7 décembre 2010

DHR: Le STV2 s'incline à Vinon (1-0)

La réserve du Sporting avait un déplacement plutôt abordable à négocier chez la lanterne rouge, le Sporting Club Vinon Durance qui restait sur un cuisant échec en championnat devant Le Lavandou (7-1).
Malgré les nombreuses mises en garde du coach aux joueurs durant la semaine d'entraînement indiquant qu'il faudrait mettre le bleu de chauffe et que cela pourrait être compliqué face à un adversaire aux abois à la recherche d'un résultat probant, le STV2 s'est incliné logiquement au terme d'une piètre performance (1-0).

"On a pas réussi à peser la difficulté réelle qui nous attendait. On a été un peu trop serein..."

Les conditions climatiques n'étaient pas bonnes pour les deux formations: température proche du négatif, terrain dur et glacé, pluie pouvant tourner à la neige... L'arbitre décidait au dernier moment de faire jouer la rencontre.
"J'ai senti un peu trop de décontraction de pas mal de joueurs dans les vestiaires durant l'attente avant le match" explique Jean-Claude Grasso "Je pense que dans les têtes on y était pas. On a pas réussi à peser la difficulté réelle qui nous attendait. On a été un peu trop serein... On a été à l'envers".

Début de match durant laquelle le Sporting essaye de produire du jeu face à un adversaire qui ne se livre pas, jouant la plupart du temps à 7 en défense. Pas vraiment de rythme dans la partie et des joueurs-cadres qui ne jouent pas sur leur qualité habituelle.
"A la mi-temps je leur ai demandé d'écarter davantage et de se montrer plus intelligent" mais les azur et or n'ont pas su emballer le match, c'est au contraire les locaux qui vont tirer courageusement les marrons du feu en exploitant une mauvaise relance dans l'axe et suite à un relais en appui, l'attaquant de Vinon trompant Gras d'un tir à l'entrée de la surface de réparation (71ème). "On a réagit seulement à partir du moment où les remplaçants sont entrés (Amargia et Chadli), et encore sur coup de pied arrêté. On a pas eu vraiment d'action de jeu...".
C'est finalement sur cette marque de un but à zéro que s'est clôturée la rencontre avec des Toulonnais abattus.

"Je ne veux pas incriminer mes joueurs, je suis déçu. J'aurais préféré perdre au 1er Canton mais avec tout le respect que j'ai pour Vinon, ce qui fait tâche c'est de perdre contre le dernier.
Il y a des explications: Gantel était un peu juste car il revenait de blessure, il manquait à l'appel Aléo notre défenseur central, Moussaoui à la récupération et Rancurel en pointe c'est à dire notre épine dorsale. Si on rajoute la blessure à l'entraînement de Chakrouni et l'absence de vrais numéro 6 (Schaeffer toujours aux soins) cela faisait beaucoup. Les jeunes incorporés ont fait le travail: on ne peut rien reprocher à Piquemil, Troncia s'est battu dans tous les coups, Amargia ne devait même pas jouer car il revient de blessure et Poncin a répondu présent. C'était aux autres qui étaient sur le terrain de les tirer vers le haut...".

lundi 6 décembre 2010

U19/U17: Résultats


Coup d'arrêt pour les U19 DHR

Le STV s'est nettement incliné sur la pelouse de l'ES Cros de Cagne (3-0).
St Laurentin qui s'est imposé à l'extérieur face au FC de Mougins Côte d'Azur (0-4) creuse en compagnie des vainqueurs des Toulonnais un écart sur un peloton d'outsiders emmenés par Monaco2 et dans lequel on trouve le SC D'Air Bel, le STV et le FC Aubagne.
Prochain match du Sporting dans 15 jours à Mercheyer avec la réception du 10ème, le FC de Mougins: L'occasion pour les joueurs de Labouesse et Falcucci de se relancer juste avant la trêve.













Les U19 Promo-Ligue ne jouaient pas ce week-end. Le STV2 occupe toujours la 6ème place et se rendra samedi au Pradet, 7ème à un point.


Superbe série en cours pour les U17 DH

5ème victoire consécutive pour le groupe de M.Hachfi. Le STV s'est imposé à Mercheyer aux dépens de l'OM2 (2-0).
L'EFC Fréjus/St Raphael mène toujours les débats, invaincu après sa victoire face au FC Istres2 (4-0). Cependant le leader sera exempt dimanche prochain tandis que le Sporting se déplacera chez la lanterne rouge l'OGCNice2 qui n'a plus gagné depuis le 17 octobre dernier et reste sur une défaite à domicile devant Fréjus/St Raphael.
Une belle occasion pour rejoindre la tête du classement et maintenir à distance le FC Istres2 et l'AS Gignacaise.













Les U17 DHR rentrent dans le rang (8ème) après la défaite à domicile face à l'OM3 (1-3). Exempts dimanche prochain, les joueurs de B.Boussalem recevront le leader l'AC Arles dans 15 jours.

dimanche 5 décembre 2010

CFA - STV/US Albi: 2-0

Une victoire, pas une solution...

Les joueurs face à la fronde des supporters...


"NOTRE CLUB EST EN PERDITION NOUS VOULONS UNE SOLUTION !!!", "08/10: ÇA VA ATTAQUER DE TOUS LES CÔTES ?" ou encore "FALCO, SORS NOUS DU TUNNEL !", les trois tribunes arboraient des banderoles aux messages explicites et la majorité des derniers supporters présents dans un Bon Rencontre quasi-désertique étaient revendicatifs avant l'entame de ce match qui s'annonçait crucial pour l'avenir immédiat du Sporting au vu des deux derniers mois émaillés de résultats décevants.
Les Fedelissimi étaient les plus remontés, eux qui bâchaient à l'envers en signe de protestation et distri-
buaient à l'entrée du stade un tract où l'on pouvait lire: "Peuple Toulonnais tu veux subir toute ta vie ? Après les balivernes habituelles de début de saison, nous sommes revenus au point initial: niveau de jeu déplorable, aucune grinta, une place au classement qui ne reflète pas les ambitions de début de saison..." . Ils appelaient en outre à ne rentrer en tribunes qu'un quart d'heure après le coup d'envoi.
Les Irré-
ductibles
n'étaient pas en reste: L'édito du 12ème Homme, leur feuille d'info se terminait ainsi: "Ce soir nous attendons 11 combattants et un match de Coupe, dans le cas inverse nous mettrons un terme à cette situation en durcissant nos actions auprès des joueurs !". Après 15 minutes de jeu, les IRD silencieux jusqu'alors rejoignaient la tribune Mouraille en déployant une nouvelle banderole: "BOUGEZ VOUS OU CASSEZ VOUS".
Ambiance...

Que dire alors du match de foot qui s'en est suivi ?
Le Sporting débutait bien timidement la rencontre et les visiteurs ne semblaient pas vouloir vraiment en profiter, solidement regroupés autour de leur charnière centrale Blanc/Kolszinski.
A droite, Gbadamassi tentait bien de prendre son couloir mais sans parvenir à déséquilibrer la défense Albigeoise. C'était plutôt à gauche par Quentin Bouchoux que le danger pouvait survenir mais les actions ne s'enchaînaient pas et les deux gardiens passaient une première mi-temps tranquille.
A la 38ème minute Llorente héritait d'un bon ballon devant Guiraud le portier adverse mais il ne pouvait armer sa frappe cependant il était fauché par se dernier qui plongeait dans ses pieds pour récupérer le cuir. Mr Dany désignait le point de penalty que transformait froidement Firquet pour l'ouverture du score peu avant la mi-temps.
La pause arrivait au terme de 45 minutes appliquées de la part du Sporting mais sans grande ambition dans le jeu ni rythme appuyé.

La seconde période démarrait avec plus d'entrain et l'arbitre sifflait de nouveau un penalty pour une faute de main dans la surface suite à un rapide mouvement initié par Quentin Bouchoux qui mordait sur tous les ballons qu'il avait à négocier.
Imperturbablement, Firquet inscrivait le second but Toulonnais en prenant Guiraud à contre pied (50ème).
Par la force des choses le Sporting contrôlait les débats, facilité dans sa tâche par des Albigeois peu entreprenants et sans grandes intentions offensives. Il n'en demeurait pas moins que les azur et or mettaient plus d'envie et d'imagination dans la construction du jeu.
F.Zingaro procédait alors aux chan-
gements en faisant rentrer Mercheyer, Couzyn puis Ettien avant que Marco Micheletti ne soit expulsé pour un tacle à retardement à l'entame du dernier quart d'heure.
Gbadamassi était tout près d'inscrire le but du K.O peu après, mais la transversale renvoyait son tir à bout portant. Réduit à dix et avec un Firquet qui boitait de plus en plus au fil des minutes, le STV gérait la fin du match et au coup de sifflet final renouait avec la victoire après une longue période de disette.

Interrogé peu après, le président Bataillé reconnaissait que les joueurs avaient livré des prestations plus que moyenne lors des quatre précédentes rencontres mais déplorait l'attitude des supporters à travers le mouvement de protestation d'un quart d'heure qui aurait privé le club de recettes liées à la buvette et à la boutique ainsi qu'à travers les messages inscrits sur les banderoles qui ne correspondaient pas selon lui à la réalité de la situation du Sporting ni à son investissement personnel et celui de son staff administratif et sportif. Banderole qu'Amar Boumilat, présent en Depallens car sanctionné par deux matchs fermes d'interdiction de banc de touche pour propos injurieux envers des dirigeants Monégasques, déchirait nerveusement en première mi-temps...

Le message des supporters aura t-il été entendu par les joueurs, le staff, les dirigeants ? La victoire d'hier soir est-elle le signe d'une relance du STV en championnat et dans la réalisation de son objectif avoué en début de saison ?
Les difficultés sportives rencontrées ne masquent-elles pas une réalité économique et financière difficile pour le Sporting ?
Une victoire certes importante, mais une solution...?

Quelle solution pour un Sporting conquérant ?

Nöelle, représentante des Fedelissimi en tribune Depallens au micro de l'association des Socios du STV:

vendredi 3 décembre 2010

DHR: 8ème journée

Sporting Club Vinon-Durance:
Les Varois exilés


L'effectif du SC Vinon-Durance avec leur coach Demba M'Baye (debout à droite)

Prochain adversaire du STV2 dimanche 5 décembre au stade municipal, le SC Vinonais cultive la particularité d'être un club Varois mais qui dépend du District des Alpes.
Comme le Sporting, les "jaunes et noirs" du Haut Var sont promus cette saison, mais contrairement aux Toulonnais ils éprouvent de grosses difficultés en championnat.

Dernier après 7 journées et toujours à la recherche d'un premier succès, le SC Vinon-Durance a subi une véritable déroute dimanche dernier balayé sur la pelouse du Lavandou 7 buts à 1.
Le bilan à domicile n'est guère brillant: lourde défaite face à Cagnes 0-4 (2ème J), match nul contre les Milles 1-1 (4ème J), le Sporting du Haut Var reste sur un nouvel échec dans son stade contre Roquebrune 2-3 (6ème J) alors que les locaux menaient 2-0 à la 68ème minute...

Nul doute que les coéquipiers d'Erwan Gras auront une idée derrière la tête au coup d'envoi et un bon coup à jouer chez la lanterne rouge. Toutefois l'effectif azur et or devrait encore compter des absences: Celle de Mehdi Moussaoui, sanctionné d'un carton rouge direct le week-end dernier et celle de Julien Schaeffer toujours blessé.
Mickael Gantel sera t-il remis de sa blessure à la cheville ? De même, Fabien Aléo est incertain suite à un choc reçu lors de la rencontre face à l'Olympique Rovenain.
Autre incertitude la météo: l'altitude de Vinon/Verdon et sa proximité avec les Alpes de Haute Provence pourrait faire craindre des températures négatives associées à des chutes de neige, mais pour le moment les prévisions sont favorables.

Les adversaires directs du STV2 n'auront pas la tâche facile lors de la 8ème journée: le FC Istres2 se déplacera à St Rémy et le leader Cagnois se rendra à Sisteron. Seul le Rove recevra le Stade Olympique Cassis-Carnoux avec l'optique de retrouver leur fauteuil de premier du classement.

Le classement actuel:

jeudi 2 décembre 2010

L'US Albi, prochain adversaire du Sporting

Albi prêt à surmonter l'obstacle Toulonnais



L'US Albi est une vénérable institution qui a fêté cette année ses 99 ans. Cette ancienneté le club Tarnais l'a également en CFA qu'il fréquente pour la 13ème saison consécutive.
Avec un effectif plutôt jeune s'articulant autour des défenseurs Barry (19 ans) et Kolczynski (23 ans), du milieu Tchadien Saleh (30 ans) et de l'attaquant Rouag (27 ans), les Albigeois sont dans le ventre mou du championnat, a mi-chemin entre le haut du tableau et le bas du classement.
Le haut du tableau, les Albigeois l'ont connu en début de saison en enchaînant deux victoires successives lors des deux premières journées, à l'extérieur de surcroît. Le bas du classement, les Tarnais l'ont frôlé il y a peu après trois défaites consécutives.
Actuellement classé 8ème l'US Albi, malgré trois derniers revers loin de ses bases (dont un terrible 6-2 concédé au Pontet), reste une formation à l'aise à l'extérieur où elle occupe la 6ème place et s'appuie sur une bonne efficacité offensive en ayant inscrit 20 buts (4ème attaque). En revanche le secteur défensif est plus à la peine (21 buts concédés, dernière défense).

Compte tenu des difficultés du moment du Sporting, notamment à domicile (5 points pris sur 12 lors des 3 derniers matchs à Bon Rencontre) il est a envisager que les Tarnais viendront à Toulon avec des ambitions comme ils en avaient fait la démonstration lors de la saison 2007/08 réalisant le nul à BR (0-0) avant de s'imposer 3 à 0 à Maurice Rigaud.
D'autant plus que les problèmes actuels du STV ne sont pas tous d'ordre sportif, le financier étant aussi à l'ordre du jour de la récente visite des dirigeants Toulonnais à la DNCG...

Le joueur à surveiller: Malik Rouag
Ce pur attaquant formé au PSG a déjà joué une première saison à Albi (en 2006/07) durant laquelle il avait inscrit 18 réalisations et fini meilleur buteur du championnat de CFA. Passé par Gueugnon (Ligue 2) et Beauvais (NAT), il est retourné à Albi lors du mercato hivernal la saison passée et à déjà inscrit 8 buts depuis août dernier.

mercredi 1 décembre 2010

CFA: Le classement

La 13ème journée du championnat a confirmé la tendance actuelle concernant le haut du tableau, à savoir:

- Martigues (1er) stagne. Les Martégaux de nouveau tenus en échec sur leur pelouse de Turcan par Le Pontet (1-1) marquent singulièrement le pas depuis trois rencontres (dont deux à domicile). Le leader aura fort à faire samedi dans le Forez face aux Stéphanois.

- Ajaccio (2è) est l'équipe en forme. Vainqueur de Tarbes (2-0) à Ange Casanova, le GFCOA enchaîne quant à lui sa troisième victoire consécutive en retrouvant sa solidité défensive mise à mal il y a peu. Les Corses se déplaceront eux aussi chez une réserve professionnelle samedi, celle de Monaco.

- Agde (3è) s'affirme comme le meilleur des challengers avec Béziers. Les Agathois ont facilement disposé du STV (3-1) et montent pour la première fois de la saison sur le podium du classement. Le RCOA est invaincu depuis six matchs et se rendra à Tarbes dans l'espoir de continuer sur sa lancée en championnat comme en Coupe.

- Coup d'arrêt pour Monaco (4è) et St Etienne (5è). Les deux réserves pro ont calé le week end dernier: Les Monégasques ont chuté à domicile devant Anglet (0-1) et voient leur belle série de dix matchs sans défaite se terminer. L'ASSE, battue à Albi (0-1) n'en fini plus de décevoir: troisième défaite lors des quatre dernières rencontres...

- Dégringolade pour le Sporting (6ème). Depuis leur première place acquise au soir de la 7ème journée les Toulonnais ne gagnent plus. Pire même ils enchaînent désormais les défaites (3-1 à Agde). La réception d'Albi samedi est déjà cruciale pour le STV afin de tenter d'enrayer l'inexorable chute des azur et or.

- Sur-place de Colomiers (7ème). Auteur d'un bon nul à Lyon (2-2) et invaincu depuis plus de deux mois, l'US Colomiers n'en profite pas pour autant pour se rapprocher de la tête du classement en multipliant les scores de parité (5ème nul au cours des six derniers matchs).

Les autres matchs de la 13ème journée:

Hyères - Uzès : 1-1 Résultat décevant pour les Varois.
Aurillac - Béziers : Neige dans le Cantal = report du match.
Marignane - Pau : 3-0 L'attaque des aviateurs se réveille enfin et leur défense assure toujours.

mardi 30 novembre 2010

DHR: Retour sur STV2-O.Rovenain

"Satisfait par la force des choses"

Au lendemain d'un match de haut niveau face à une pointure du championnat de DHR, le service communication des Socios a rencontré Jean-Claude Grasso pour qu'il nous livre son sentiment sur la rencontre face à l'Olympique Rovenain (0-0).
Le coach du STV2 nous parle également de ce cham-
pionnat très ouvert
, de ses ambitions pour la réserve du Sporting mais aussi il nous explique comment fonctionne la vie de son groupe à travers l'intégration de nouveaux jeunes joueurs (issus pour la plupart de la filière Sporting) selon sa méthodologie qui est restée toujours la même depuis des années.
Entretien simple et sincère d'un passionné azur et or.

Jean-Claude GRASSO:

En exclusivité pour le site de l'association des Socios, voici un résumé du match STV2-O.Rovenain: