jeudi 13 août 2009

J 1 : REPRISE DIFFICILE DES CALADOIS



Les visiteurs n'ont pas fait le poids face à des Lyonnais très en jambes


À Lyon (stade Balmont), Lyon Duchère bat Villefranche 3-0 (2-0). Arbitre : M. Simon assisté de MM. Le Burel et Favre.
Buts : Chapdaniel (8e), Etheve (39e), Théveniaux (84e).
Avertissements : Ogier (67e) et Tchetgna (86e) pour Lyon Duchère, Chavondrier (88e) pour Villefranche.
Il n'y eut pas de rounds d'observation hier en fin d'après-midi entre la Duchère et Villefranche.
D'entrée les deux équipes se rendirent coup pour coup. Privilégiant un jeu direct, les attaquants firent chauffer les poings des gardiens. Ce fut d'abord le Caladois El Bachiri qui fit briller son ancien coéquipier Jacquard avant qu'un centre d'Etheve n'alerte Vincent (4e). À ce petit jeu, les visiteurs craquèrent les premiers. Lancé dans la profondeur, Chapdaniel profita des atermoiements de la défense centrale pour ajuster le gardien (8e). Barreto, par deux fois, et Lopez ratèrent l'occasion de recoller au score (20e). Villefranche frôla la correctionnelle quand Antoinat fut tout près de battre son gardien sur un long ballon de Tchetgna (36e). Ce ne fut que partie remise.
Sur coup-franc, Etheve adressa un centre plongeant qui ne trouva personne et termina sa course au fond des filets.
Le break était fait et les Caladois semblaient avoir des jambes lestées de plomb. Il fallut qu'ils frôlent la correctionnelle sur une action d'école du trio Cerveau - Chapdaniel - Etheve (61e), pour que les Caladois se révoltent et tentent le tout pour le tout. Dominés physiquement dans l'entre-jeu, les joueurs de Jean-Michel Picollet s'en remirent aux coups de pieds arrêtés et aux longs ballons sur la tête de Lopez. Sur une nouvelle déviation de son compère, Barreto fit son tir détourné en corner par Jaccard (68e). Etrangement seul au point de pénalty, Théveniaux corsa le score sur corner en fin de match.
Villefranche manque son Rendez-vous avec le derby!...

Jean-Michel Picollet (entraîneur de Villefranche) :
« Nos faiblesses individuelles nous coûtent cher puisqu'on prend deux buts casquettes. Nous avons été dominés dans l'engagement et dans les duels. C'est une belle claque. Je ne connais qu'une recette, c'est le travail. Nous devons nous remettre au boulot. Pour certains, il s'agit de s'y mettre tout court. »
Karim Bounouara (entraîneur de Lyon Duchère) :« C'est bon pour le moral ! Les joueurs ont beaucoup donné pendant les cinq semaines de préparation. C'est une belle récompense. Mais le résultat est trompeur. Villefranche nous a posé beaucoup de problèmes. »
Source :"Le Progrès"