mercredi 27 mai 2009

J 34 : LYON-LA DUCHERE, DERNIER ADVERSAIRE

Lyon-Duchère AS a sauvé sa tête en CFA en dominant la réserve de l'OL. Quant aux joueurs de Robert Valette, ils conservent la place de première réserve professionnelle du groupe, bénéficiant de la défaite de Montpellier à l'AS Saint-Etienne...

Le derby entre l’OL et Lyon-Duchère AS avait ceci de paradoxale que leurs deux adversaires directs, en l’occurrence Montpellier et l’AS Saint-Saint-Etienne, s’affrontaient dans le même temps… Inutile de dire que les téléphones portables ont fonctionné entre la plaine des jeux de Gerland et l’Etrat ! Autre aspect de cette rencontre, des seize duchèrois inscrits sur la feuille de match… Treize avaient fait leurs gammes au sein du club olympien dans leurs jeunes années. Ceci explique t-il le faux rythme de la première période ? Toujours est-il que les joueurs de Robert Valette ouvraient rapidement le score d’une frappe somptueuse de vingt-cinq mètres qui se logeait dans la lucarne de Jaccard (1-0, 7ème). Incapables de passer la vitesse supérieure -à se demander d’ailleurs si leur survie était vraiment en jeu- Nanou et se partenaires passaient ensuite leur temps à courir après le ballon face à des locaux semblant presque se contenter de leur avantage, non sans que Tafer ne fasse passer une nouvelle frayeur d’un tir qui frôlait le poteau de Jaccard (19ème). Sauf que, quasiment sur leur première incursion, les hommes de Bounouara obtenaient un penalty pour une faute de Heyninck sur Belvito : celui-ci se faisait justice lui-même (1-1, 31ème).
Informés que les stéphanois menaient face aux Montpelliérains à la pause (NDLR 2 à 0) et donc du danger imminent, les visiteurs sortaient enfin de leur torpeur après le repos. Ils manquaient d’être immédiatement récompensés de leurs efforts quand Belvito touchait du bois sur une passe en profondeur de Théveniaux (53ème). Malheureux, Belvito allait l’être encore plus à l’heure de jeu quand un deuxième pénalty était sifflé par Monsieur Pezzoli, l’arbitre de la rencontre, pour une faute de Hartock sur Marty valant la « double peine » au portier lyonnais, expulsé sur le coup. L’attaquant duchérois buttait alors deux fois sur Charles, le rentrant (61ème). Mais à onze contre dix, Lyon-Duchère AS trouvaient son salut à un quart d’heure de la fin. Sur un centre venu de la droite signé Belvito, Chapdaniel plaçait un coup de tête victorieux synonyme de victoire et de maintien pour les Duchèrois (1-2, 73ème). Et comme dans le même temps la réserve de l’AS Saint-Etienne dominait celle de Montpellier, les Olympiens pouvaient aussi sourire en pansant à leur future demi-finale des réserves professionnelles, également acquise au soir de cette 33ème journée…

A Lyon, plaine des jeux de Gerland : Lyon-Duchère AS bat OL B 2 à 1 (1-1) Arbitres : Mr Pezzoli assisté de Mrs Agullo et Steinberg 467 spectateurs Buts : Tafer (7ème) pour OL B. Belvito (31ème, SP) et Chapdaniel (73ème) pour Lyon-Duchère AS Avertissements : Vernus R (69ème) et Chapdaniel à Lyon-Duchère AS Expulsion : Hartock (61ème)
Lyon-Duchère AS : Jaccard, Jacmot, Tchetgna, Vernus R, Damiani, Duarte, Théveniaux (puis Cerveaux 71ème), Nanou (cap), Chapdaniel, Belvito (puis Tissot 80ème), Camara (puis Marty 54ème)
Source : "Le progrès"