vendredi 29 mai 2009

J 34 : ARBITRE DU LYON-DUCHERE / TOULON

C'est ABDELHAOUI Akim qui arbitrera cette ultime rencontre de la saison 2008/2009 du CFA/B. Il est Catégorie Fédéral 5 (CFA2) de la ligue Franche-Comté et a officié en CFA à 6 reprises cette saison mais c'est la première fois pour notre groupe.


mercredi 27 mai 2009

J 34 : LYON-LA DUCHERE, DERNIER ADVERSAIRE

Lyon-Duchère AS a sauvé sa tête en CFA en dominant la réserve de l'OL. Quant aux joueurs de Robert Valette, ils conservent la place de première réserve professionnelle du groupe, bénéficiant de la défaite de Montpellier à l'AS Saint-Etienne...

Le derby entre l’OL et Lyon-Duchère AS avait ceci de paradoxale que leurs deux adversaires directs, en l’occurrence Montpellier et l’AS Saint-Saint-Etienne, s’affrontaient dans le même temps… Inutile de dire que les téléphones portables ont fonctionné entre la plaine des jeux de Gerland et l’Etrat ! Autre aspect de cette rencontre, des seize duchèrois inscrits sur la feuille de match… Treize avaient fait leurs gammes au sein du club olympien dans leurs jeunes années. Ceci explique t-il le faux rythme de la première période ? Toujours est-il que les joueurs de Robert Valette ouvraient rapidement le score d’une frappe somptueuse de vingt-cinq mètres qui se logeait dans la lucarne de Jaccard (1-0, 7ème). Incapables de passer la vitesse supérieure -à se demander d’ailleurs si leur survie était vraiment en jeu- Nanou et se partenaires passaient ensuite leur temps à courir après le ballon face à des locaux semblant presque se contenter de leur avantage, non sans que Tafer ne fasse passer une nouvelle frayeur d’un tir qui frôlait le poteau de Jaccard (19ème). Sauf que, quasiment sur leur première incursion, les hommes de Bounouara obtenaient un penalty pour une faute de Heyninck sur Belvito : celui-ci se faisait justice lui-même (1-1, 31ème).
Informés que les stéphanois menaient face aux Montpelliérains à la pause (NDLR 2 à 0) et donc du danger imminent, les visiteurs sortaient enfin de leur torpeur après le repos. Ils manquaient d’être immédiatement récompensés de leurs efforts quand Belvito touchait du bois sur une passe en profondeur de Théveniaux (53ème). Malheureux, Belvito allait l’être encore plus à l’heure de jeu quand un deuxième pénalty était sifflé par Monsieur Pezzoli, l’arbitre de la rencontre, pour une faute de Hartock sur Marty valant la « double peine » au portier lyonnais, expulsé sur le coup. L’attaquant duchérois buttait alors deux fois sur Charles, le rentrant (61ème). Mais à onze contre dix, Lyon-Duchère AS trouvaient son salut à un quart d’heure de la fin. Sur un centre venu de la droite signé Belvito, Chapdaniel plaçait un coup de tête victorieux synonyme de victoire et de maintien pour les Duchèrois (1-2, 73ème). Et comme dans le même temps la réserve de l’AS Saint-Etienne dominait celle de Montpellier, les Olympiens pouvaient aussi sourire en pansant à leur future demi-finale des réserves professionnelles, également acquise au soir de cette 33ème journée…

A Lyon, plaine des jeux de Gerland : Lyon-Duchère AS bat OL B 2 à 1 (1-1) Arbitres : Mr Pezzoli assisté de Mrs Agullo et Steinberg 467 spectateurs Buts : Tafer (7ème) pour OL B. Belvito (31ème, SP) et Chapdaniel (73ème) pour Lyon-Duchère AS Avertissements : Vernus R (69ème) et Chapdaniel à Lyon-Duchère AS Expulsion : Hartock (61ème)
Lyon-Duchère AS : Jaccard, Jacmot, Tchetgna, Vernus R, Damiani, Duarte, Théveniaux (puis Cerveaux 71ème), Nanou (cap), Chapdaniel, Belvito (puis Tissot 80ème), Camara (puis Marty 54ème)
Source : "Le progrès"

J 33 : LE CLASSEMENT

1. HYERES ....................96-33

2. FREJUS......................90-33
3. VILLEFRANCHE/SAONE ...86-33
4. TOULON......................86-33
5. LYON2.......................85-33
...
16. ST-ETIENNE2................67-33
17. ST-PRIEST...................62-33
18. MONACO2....................60-33

Source : "FFF"

lundi 25 mai 2009

Trophée Socios d'avril 2009....

... revient à Franck Zingaro! Joueur exemplaire, idole d'un stade, que tout le public aura aimé revoir dans les cages. Superbe retour Franck!! L'interview en exclu sur le forum Socios...

Rencontre avec Greg Dutil

A l'occasion du match STV / ES Fréjus, les Socios sont allés à la rencontre de Greg Dutil, écoutez l'interview réalisée...

vendredi 22 mai 2009

Communiqué officiel des Socios du STV

L’Association des Socios du STV a pris acte des différentes parutions dans la presse concernant une éventuelle reprise du club. L’association est vigilante quant aux manœuvres en cours et rappelle que seul un rachat d’actions de la SASP peut permettre un changement de mains. Les Socios, plusieurs centaines d’actionnaires Toulonnais, ont investi et ne sauraient être les victimes ou les spectateurs passifs de manœuvres ou d’opérations de déstabilisation incessantes. Les Toulonnais ne méritent pas un tel manque de considération par les différents protagonistes, le STV est une personne morale, un symbole, et ne saurait être davantage utilisé à des fins personnelles ou extra-sportives. Nous demandons donc à tous les intervenants, économiques ou politiques, de prendre leurs responsabilités et de contribuer à la marche en avant du Sporting.

mardi 19 mai 2009

J 33 : ARBITRE DU TOULON / FREJUS


SARLIN Anthony
Catégorie : F4
Taille : 1,80 m Poids : 70 kg
Ligue : Méditerranée
Date de naissance : 09/03/1982 Lieu de naissance : Gap
Profession : Professeur de mathématiques
Nommé arbitre de la Fédération en : 2007
Il termine donc sa première saison au niveau Fédéral 4.
Son deuxième match à Toulon après le TOULON/MARIGNANE (1-1) de la 27°Journée…

J 33 : ES FREJUS, ADVERSAIRE DU JOUR

Adieu le national L'ES Fréjus peut dire adieu au National, du moins cette saison avec la défaite contre les réservistes Lyonnais 1-0. Les spectateurs présents à Pourcin ont pût assister à une rencontre de haut niveau qui s'est jouée sur des détails. Le but encaissé par les Fréjusiens peut être considéré comme un cadeau à leurs adversaires du jour..sur une mésentente entre le gardien Gnanhouan et Noyer. Malgrés les efforts des locaux pour revenir au score, ceux ci se sont heurtés à l'excellent portier Lyonnais Harthock ou à quelques maladresses de nos joueurs. Ce sont donc nos voisins Hyèrois qui accèdent cette saison au National, et ce sont eux qui ont été les plus réguliers de la saison.

Fusion : le parcours de l'Etoile donnera le ton
Pour une fois, ils feront sans. Le déplacement à Toulon samedi et la réception d'Agde le week-end suivant se disputeront sans enthousiasme. Pour les dirigeants et joueurs de l'Etoile, le temps est venu d'oublier la première place et le National qui l'accompagne. De faire les comptes, aussi.
Car s'il savait pertinemment que seul un faux pas d'Hyères pouvait permettre à l'équipe de devenir comète, après la défaite des locaux dimanche à domicile face à Lyon 0-1, le club s'est fait une raison.
Une seconde place en CFA, fort qui plus est de la seconde meilleure défense du championnat, au final, ce n'est pas si mal.
« Après tout ce qui nous est arrivé cette saison, et comme je l'ai toujours dit, cette deuxième place est vraiment positive (la réserve lyonnaise figure à la troisième position à 5 points derrière, Ndlr) », note le coach Athos Bandini. « En ce qui concerne le Fréjus-Saint Raphaël Football Club (FSRFC), j'espère que toutes les forces seront réunies pour l'image du futur grand club est varois. »
Le prochain patron du CFA intercommunal a donc d'ores et déjà fixé la montée pour 2010. Quant au goût de la dernière défaite ?
Manque de réussite
« Elle n'est pas si importante. Cet échec n'a pas été déterminant. Notre manque de réussite a été à l'image de notre saison : un but comme celui qu'a marqué Lyon, sur une erreur défensive, sur une mésentente, cela ne nous arrive jamais ! » Selon le technicien, l'histoire s'est plutôt terminé un certain samedi 18 avril en terrain hyérois. « Nous avons grappillé tant qu'on a pu des points jusqu'à cette date mais la victoire d'Hyères (1-0) a significativement changé la donne ».
De son côté, les garçons de Thierry Malaspina ayant accroché l'or de la poule E du CFA2, l'équipe fanion a de quoi voir plus loin et peut compter sur une réserve de choix . « C'est bien, il faut que les Stadistes aillent jusqu'au bout, jusqu'au titre même si ce dernier reste caduc. »
L'ES Fréjus peut enfin jeter son maillot au public.
Ce dernier, lui, attend déjà la suite.
Sources: site ESF et Nice matin


J 32 : LE CLASSEMENT

1. HYERES ....................95-32

2. FREJUS......................89-32
3. LYON2.......................84-32
4. ANDREZIEUX................83-32
5. VILLEFRANCHE/SAONE ...82-32
6. TOULON......................82-32
...
16. ST-ETIENNE2................63-32
17. ST-PRIEST...................59-32
18. MONACO2....................58-32

Source : "FFF"

vendredi 15 mai 2009

J 32 : ARBITRE DU GAP / TOULON


Mr Sylvain PALHIES dirigera cette rencontre.
C'est sa 5éme sortie avec le STV cette saison, la première lors de la première journée pour une victoire contre Lyon/Duchère 4-3 puis une victoire encore, la première à l'extérieur à Marignane lors de la J11 gagnée 1 à 0 puis enfin pour un piètre nul à BR contre Villefranche/Saône et enfin également pour la 25éme journée et la première et seule à ce jour défaite à domicile 0-1 contre Andrézieux.c’est l’arbitre des « premières » !!!
Quelle première nous réservera-t’il donc pour ce match dans les Hautes-Alpes ???
Voici son CV :
Catégorie : F4
Titre: International (Beach Soccer)
Taille : 1,72 m Poids : 68 kg
Ligue : Languedoc Roussillon
Date de naissance : 11/11/1977 à Montpellier (34)
Profession : Electrotechnicien et nommé arbitre de la Fédération en 2004.

mardi 12 mai 2009

EX-AZUR ET OR : LA VALSE DES ENTRAINEURS



Après Christian DALGER limogé…
Suite à la défaite de son club Kouba à domicile devant l'USM Alger (2-4, le 16 mars 2009).En effet, en poste depuis deux mois environ, l’ex-10 toulonnais n'a pas failli à sa tâche mais le départ de l'homme d'affaires Omar Rebreb a privé le club banlieusard des finances nécessaires pour se maintenir en L1.
Kouba paie cash la décision du Tribunal du Sport de Lausanne de l'intégrer en L1 à la fin de la phase aller. Les koubéens ont subi un calendrier démentiel, disputant en deux mois environ, leurs seize matches en retard...
…C'est Bernard CASONI qui devra quitter Bastia !
Le Sporting Club de Bastia a annoncé, lundi, par la voix de son président Charles ORLANDUCCI, qu'il ne serait plus l'entraîneur du club la saison prochaine. «Nous ne reconduisons pas le contrat de Bernard. A un moment donné, il fallait prendre une décision, a expliqué Orlanducci. On ne pouvait plus continuer dans cette ambiance et les résultats ne sont pas ceux qu'on espérait.»
Cette décision a été entérinée lundi, à la suite d'une réunion que Casoni avait lui-même demandée. «Bernard s'y attendait, a poursuivi le président bastiais. Mais la réunion s'est passée normalement, dans la compréhension. Nous devrions trouver un terrain d'entente, à l'amiable. Nous comprenons sa situation et il comprend celle du club.»
l’ancien défenseur Toulonnais était arrivé à Bastia en juillet 2005, sans jamais obtenir les résultats escomptés, terminant consécutivement sixième, neuvième, puis onzième de Ligue 2. Cette saison, à trois journées de la fin du Championnat, Bastia occupe la onzième place.
Sources : "la provence"et "Corse-matin"

lundi 11 mai 2009

J 32 : FC GAP (13éme), FUTUR ADVERSAIRE

la bonne opération pour la réserve de l'OL.
Auteur de deux buts, Pied a marqué des points cet après-midi... A Lyon, plaine des jeux de Gerland (terrain n°10) : OL B bat FC Gap 4 à 1 (2-0) Arbitres : Mr De Carolis assisté de Mrs Courtieu et Lacombe 300 spectateurs environ Buts : Pied (22ème et 26ème), Fontaine (60ème) et Lacazette (63ème) pour l’OL B. Sarfati (82ème) pour le FC Gap. Avertissements : Valdivia (3ème), Tie-Bi (27ème), Gonalons (41ème) à l’OL B. Machado (34ème) et Mallein (63ème) au FC Gap. Expulsions : Thibaud (27ème) et El Mourabti (78ème) au FC Gap.
FC Gap : Figuière Givaudan, Trouche, Mallein, Carrez, El Mourabti (Cap.), Bouyarmani, Seymand, Machado, Thibaud, Wujcazach, Tabillon, Thereau, Sarfati, Hebidi, Imbert. Entr : Franck Priou

En dominant nettement le FC Gap de Franck Priou, l'OL a chipé la place de première réserve professionnelle du groupe B de CFA à Montpellier, battu la veille au FC Villefranche...

Alors que les « grands » étaient encore en stage à Evian pour regonfler un moral en berne, les jeunes pousses de l’équipe réserve de l’Olympique Lyonnais recevaient le FC Gap cet après-midi à la plaine des jeux de Gerland. L’enjeu de cette rencontre était double pour ces deux équipes aux trajectoires opposées. Alors que les lyonnais, avec une septième place et 76 points au compteur, restent à l’affût des premières places, leurs adversaires du jour restent mobilisés sur l’objectif de maintien avec 65 points et une treizième place. Le scénario de ce duel a d’ailleurs clairement suivi la logique du classement… On a assisté à une véritable démonstration de la part des hommes de Robert Valette. Dès les premiers instants de la partie, Tafer trouvait le chemin de filet mais voyait son but refusé pour un hors-jeu logique (8ème). Les Olympiens prenaient ensuite d’assaut la défense adverse en effectuant un pressing constant sur le porteur. Les joueurs d’un certain Franck Priou étaient même à deux doigts de craquer à plusieurs reprises. L’ouverture du score finissait par arriver lorsque Pied reprenait un centre tendu venu de la gauche et envoyait le cuir dans les filets de Figuière (1-0, 22ème). Ce même Pied récidivait quelques minutes plus tard en transformant un pénalty consécutif à une faute sur Tie-Bi (2-0, 26ème). Les gônes poursuivaient leur nette domination. Cela n’était pas du tout au goût de Thibaud qui disjonctait et se faisait expulsé pour un très vilain geste sur Tie-Bi (27ème). La mi-temps devenait salvatrice pour les Gapençais. Sauf que le récital des gônes continuait au retour des vestiaires : Fontaine trouvait la lucarne de Gorgelin d'un coup-franc tiré en force de trente mètres (3-0, 60ème) tandis que le virevoltant Lacazette accentuait la marque dans la foulée (4-0, 63ème). Réduits à neuf après une nouvelle exclusion de Em Mourabti (78ème), les Haut-Alpins sauvaient l’honneur dans les derniers instants sur un contre achevé par Sarfati (4-1, 82ème). Pas suffisant pour priver Valette et sa troupe d'une place de première réserve professionnelle du groupe B de CFA, objectif avoué de la journée...

Source : "Le progrès"

J 31 : LE CLASSEMENT

1. HYERES ....................91-31

2. FREJUS......................88-31
3. ANDREZIEUX................81-31
4. TOULON ...................81-31
5. LYON2.......................80-31

...

16. ST-ETIENNE2................62-31
17. ST-PRIEST...................57-31
18. MONACO2....................57-31

Source : "FFF"

jeudi 7 mai 2009

J 31 : ARBITRE DU TOULON / HYERES

Mr AUBIN Floris arbitrera pour le compte de la 31éme journée du championnat de France Amateur 2008/2009 ce derby Toulon/Hyères.
C’est la seconde fois cette saison qu’il dirigera un match du STV ( J 16 : Toulon/Gap 2-2 ).

Son C.V : Catégorie : F4
Taille : 1,75 m Poids : 72 kg
Ligue : Méditerranée
Date de naissance : 18/09/1978 Lieu de naissance : Marseille
Profession : Commercial
Nommé arbitre de la Fédération en : 2004

mercredi 6 mai 2009

Le sport toulonnais uni pour une oeuvre caritative


... et c'est un Socios qui en est à l'origine! Venez nombreux à cette journée qui s'annonce vraiment agréable, joviale... et utile!

mardi 5 mai 2009

ANCIEN AZUR ET OR : SARR BOUBACAR

1973-1974












Debout (de gauche à droite) : M. Duval, Baltimore, Péri, Legros, Maurel, Valls
Accroupis (de gauche à droite) : Boubacar, Canizarès, Agostini, Audiger, Storaï

1974-1975








Sarr BOUBACAR dit « Bouba »


Né le 20/07/1951 à Dakar (sénégal)
Milieu offensif – Attaquant – Ailier
1.80m – 75kg
environ 40 sélections A sénégalaise

Palmarès : meilleur buteur de D2 avec Toulon 1975 (22 buts)
Vainqueur CDF 1976 (avec Marseille), 1982 (avec le Paris SG)

Son vrai nom sera toujours écorché par les journaliste à son arrivée en France à Toulon pour SARR ( Prénom ) BOUBACAR ( nom) alors que son vrai prénom est Boubacar et son nom de famille est Sarr .
" Bouba " comme on le surnommait à Toulon donc aura fait toute une carrière sous un nom erroné .

Sa carrière de joueur
Clubs successifs :
Dial Diop SC Dakar (1965-1973)
Sporting Toulon Var (1973-1975) ......36 buts en 2 saisons
Olympique de Marseille (1975-1976)
As Cannes –prêt- (1976-1977)
Olympique de Marseille (1977-1979)
Paris Saint-Germain (1979-1983)
Olympique de Marseille (1983-1986)
Fc Martigues (1984-1987)
New Jersey City –USA- (1987-1988)

Sa reconversion
Banque BSK Dakar – chargé des relations publiques- (1988-1994)
Corpo Banque BSK –Entraineur-joueur- (1988-1994)
Sénégal – sélectionneur Adjoint- (1994)
Sénégal – sélectionneur Juniors- (1995)
Sénégal – sélectionneur- (1996-1998)
Paris Saint-Germain –staff technique, Entraineur Adjoint puis Cellule de recrutement- (1998-2007)
Surnommé aussi "Locotte", Boubacar était revenu au PSG en 1998 après un passage au sein des sélections sénégalaises et comme entraineur en France dans le petit club de Sartrouville .

Boubacar Sarr explique pourquoi il est surnommé "Locotte".Le sobriquet de "Locotte" que porte l'ancien attaquant Toulonnais est une mauvaise prononciation de "loco" qui veut dire "fou", en espagnol, qui lui a été donné au début de sa carrière de footballeur par un proche. "C'est un de mes grands frères qui, revenu d'un long séjour en Espagne, ne pouvait pas comprendre que je puisse jouer à tous les postes. Dans le coin, où on jouait, c'était à moi de dépanner quand un joueur manquait à l'effectif : je jouais ainsi à tous les postes avec un égal bonheur", a expliqué à un reporter, l'ancien international sénégalais en marge d'une émission de la Radiodiffusion télévision sénégalaise (RTS, publique).
Ce grand frère qui prenait son temps à encadrer les footballeurs en herbe l'a ainsi surnommé "el loco".
Et c'est d'une mauvaise prononciation d'El Loco que le surnom de Locotte qui le suit depuis, est resté, "Et jusqu'aujourd'hui, c'est par ce surnom que m'appellent mes amis d'enfance", a expliqué le vainqueur de la coupe de France avec le PSG en 1982 contre l'AS Saint-Etienne de Michel Platini, l'actuel patron de l'Union européenne des associations de football (UEFA).
Au PSG, Il fut entraîneur adjoint des différents coachs qui se sont succédé, dont notamment Luis Fernandez et ce, jusqu'au départ de Laurent Fournier fin 2005. Plus ou moins envoyé au placard, Boubacar occupait jusqu'à Juillet 2007 une fonction au sein de la cellule recrutement.
Il est consultant pour la chaîne de télévision Eurosport France durant la CAN 2008.









aujourd'hui entraîneur bénévole au sein du F.C. Vilennes Orgeval (Yvelines). il a un projet d'école de football au Sénégal.




lundi 4 mai 2009

J 31 : HYERES FC, FUTUR ADVERSAIRE

Vainqueur de Lyon (2-0) le HFC poursuit l'aventure
En une petite demi-heure, samedi soir à Perruc, il a convaincu ses supporters.


Contrat rempli pour le Hyères Football Club. Lors de la trentième journée de championnat de France amateur, il s'est en effet imposé 2 à 0 lors de la réception de la réserve de l'Olympique lyonnais au stade Perruc.

Une dix-septième victoire (la dixième à domicile) qui permet à l'équipe du président Daziano de confirmer son actuel statut de leader avec 4 points d'avance sur Fréjus.
Ce n'est plus franchement une surprise : le HFC pointe au premier rang depuis le 8 novembre.
« Nous avons bien réagi. J'avais confiance. À chaque fois que nous nous sommes inclinés, les gars ont su rebondir immédiatement.
Cela a été le cas après la défaite à Bastia et celle contre Saint-Priest. Il faut continuer à afficher ce caractère bien trempé », souligne Patrick Bruzzichessi, l'entraîneur du HFC.
Et pourtant, l'affaire paraissait encore bien mal engagée avec les absences de Serge Mendy, Mickaël Pontal et Christophe Maraninchi. Plus encore avec la sortie sur blessure dès la 18e minute de Brahim-Bounab, qui souffre des adducteurs.
De bons Lyonnais
Même si le groupe est en sous-effectif, les Hyérois ont su négocier la venue de Lyon. Et comme le précise Bruzzichessi : « Ce n'était pas facile car nous sommes tombés sur une bonne équipe. Les Lyonnais ne cachent pas viser le titre des réserves pros, mais nous avons fait un bon match tactique. Une fois installés au score, nous leur avons laissé le ballon, de façon à les attendre et les obliger à nous créer des espaces. Cela a bien fonctionné ». Les joueurs adverses, à l'évidence, ont payé les trois rencontres disputées en une semaine. Aussi, le staff a-t-il allégé le programme de début de semaine. Aujourd'hui aura lieu un simple décrassage et longue séance de balnéo et demain, repos complet. Cela devrait permettre de retrouver un peu de « jus » avec le grand rendez-vous de ce prochain samedi à Bon-Rencontre.
Encore 4 journées
Le 9 mai : Toulon - Hyères et Lyon-Duchère - Fréjus ; le 16 mai : Hyères - Agde et Fréjus - Lyon B ; le 23 mai : Villefranche-sur-Saône - Hyères et Toulon - Fréjus ; le 30 mai : Hyères - Jura Sud et Fréjus - Agde.

Source : "Var matin".

dimanche 3 mai 2009

J 30 : LE CLASSEMENT

1. HYERES ....................90-30

2. FREJUS......................86-30
3. MONTPELLIER2.............78-30
4. TOULON ...................77-30
5. LYON2.......................76-30
...
16. ST-ETIENNE2................58-30
17. MONACO2....................56-30
18. ST-PRIEST...................53-30

Source : "FFF"

vendredi 1 mai 2009

J 30 : ARBITRE DU ST-PRIEST / TOULON


Mr DANY gérard dirigera sa 4éme rencontre du Sporting cette saison ( J7 : St-Etienne2 / STV 1-1 et J18 : STV / OL2 0-0 et J24 : Martigues / STV 2-1) .
son CV : Catégorie Fédéral 4
Taille : 1.85m pour 75 kg
Ligue : Corse
Date et lieu de naissance : 10/10/1980 à Porticcio (2A)
Profession : Restaurateur
Nommé arbitre à la Fédération en 2003.