lundi 9 mars 2009

J22 : L'ASSE S'INCLINE LOURDEMENT !!!

Boumal et les Verts n'ont jamais fait illusion dans un derby complètement dominé par les joueurs de l'Olympique Lyonnais La réserve stéphanoise a largement été dominée par l'OL qui l'a emporté 3 buts à 0

Au stade Aimé Jacquet, l'OL bat l'ASSE 3 à 0 (mi-temps 0-1). 500 spectateurs environ.
Arbitre : M. Teyssier
Buts : Abenzoar (38e), Gonalons (65e) et Kolodziejczak (66e).
Avertissements : Garric (38e), Sagna (75e) pour l'ASSE ; Seguin (40e), Memahma (58e), Valdivia (59e) pour l'OL.

ASSE : Coulibaly (Cassara, 46e), Nery, Ghoulam, Messaoudi, Lanseur (cap), Garric, Sagna, Guilavogui, Grax, Dos Reis (Jouve, 86e), Boumal (Didi, 74e).
OL : Hartock, Reveillère, Abenzoar, Seguin, Kolodziejczak, Gonalons, Pied, Grenier, Memahma (Barlet, 86e), Lacazette (Dedola, 77e), Valdivia (cap) (Heyninck, 81e).

Avant cette rencontre, Jean-Philippe Primard avait tenu à rappeler qu'un derby doit se gagner. Malheureusement, le message n'est pas forcément bien passé puisque les Stéphanois ont largement été dominés par le voisin lyonnais. Pourtant, tout avait bien commencé pour les Verts qui se créaient la première occasion franche.
Boumal déclenchait une superbe frappe qui frôlait la transversale. Puis, les Lyonnais réagissaient par Memahma qui d'une frappe croisée obligeait Coulibaly à effectuer un bel arrêt. Sur le corner suivant, Abenzoar venait placer sa tête pour l'ouverture du score (0-1 : 38e). Les Stéphanois réagissaient, tout d'abord, par Grax qui voyait sa frappe arrêtée par un très bon Hartock dans les buts. Le portier lyonnais se mettait une nouvelle fois en évidence sur une grosse frappe de Dos Reis. Au retour des vestiaires, le gardien stéphanois Coulibaly laissait sa place à Cassara. Les Lyonnais revenaient avec les mêmes intentions et continuaient à dominer leur sujet. Une domination qui se concrétisait par une superbe frappe des trente mètres de Gonalons qui venait se loger sous la barre (0-2 : 65e). Puis, une minute plus tard, Kolodziejczak triplait le score sur corner d'une tête rageuse (0-3 : 66e). Le sort du match était scellé et les Stéphanois tentaient tout de même de réagir, timidement, par Boumal. Au final, l'Olympique Lyonnais l'emporte logiquement dans une rencontre que les Lyonnais ont dominée de bout en bout.

Source : "le progrès"09/03/09