mardi 14 avril 2015

Déplacement Echirolles











Pour Echirolles le déplacement   sera  de 28 euros  pour les Socios et Abonnés et 
 de  31 euros pour toute autre personne.
A réserver et régler rapidement merci.





dimanche 12 avril 2015

Toulon se saborde à Chambéry. SOC 1 – STV 0




Compo STV : Boukhit – Leleu – Blanc – Sahnoune – Bayo – Bellay – D. Gomis – Buisson (Labatue 79’) – Dob – Baldé (J. Gomis 46’).

Cartons Jaunes STV: Baldé (28’) – D. Gomis (54’) – J. Gomis (70’).  





Après 90 minutes de jeu on est en droit de se demander ce qu’il s’est réellement passé dans les Alpes dans le cadre de cette 22ème journée de championnat qui revêtait, pour les Toulonnais, une importance capitale pour une montée éventuelle.

Pourquoi l’équipe a déjoué, pourquoi ne marque-t-on pas face à une équipe diminuée (carton rouge à la 14’) et avec 5 joueurs en grève une heure avant le match, alors qu’on a son destin au bout des crampons et qu’il faut à tout prix une victoire ? Comment se débrouille-t’on pour perdre au terme d’une prestation fade et indigne de notre rang ?
Aura-t-on un jour la réponse ou cela restera-t-il dans le secret des coulisses ?

Quoiqu’il en soit, le bus de supporters, venu encourager ses protégés,  était bien perplexe à l’issue de la rencontre, partagé entre frustration, colère et incompréhension…

Certes, il y a eu quelques erreurs d’arbitrage, deux belles occasions vendangées, mais quand même, quelle tristesse dans le jeu, quel manque d’envie et quelle maladresse ! Certains joueurs ont fait leur job mais l’ensemble a vraiment manqué de cohérence et de consistance.
Pourtant tout commence idéalement pour les Azur et Or : en effet, dès la 2ème minute Thomas Bellay inscrit un but, refusé pour hors jeu. Puis, juste avant le quart d’heure, Djaballah file seul au but, il est fauché par derrière par un dernier défenseur, l’arbitre applique froidement le règlement : carton rouge pour le SOC. A ce moment, on se dit que le Sporting va faire cavalier seul et qu’il va revenir avec une valise pleine…Ce qui ne devait être qu’une simple formalité se transforme au cours du match en occasions manquées.
A la 16ème Dob tire un bon coup franc, mais le gardien veille.
C’est Chambéry qui se crée la plus nette occasion (19’), mais le joueur croise trop une balle qui ne demandait qu’à passer la ligne.
On s’ennuie ferme et le Sporting se contente d’expédier de longs ballons devant, sans construire vraiment et multipliant les passes mal assurées. Beaucoup de déchets et un manque cruel d’inspiration.
Juste avant la mi-temps le SOC nous gratifie d’un beau mouvement collectif mais un hors jeu est sifflé sur la dernière passe.
Puis Dob tente sa chance mais au-dessus…
A la reprise Jordan Gomis, qui vient de rentrer, adresse un beau tir cadré, capté par le portier local.
A la 48ème  un bon coup franc de Djaballah, pour la tête de Dob. C’est très bien joué mais la balle passe juste au-dessus de la transversale.
Les Savoyards comprennent que le Sporting n’est pas un épouvantail et ils commencent à s’enhardir.
Sur un corner anodin, c’est la douche froide, Nyang saute plus haut que tout le monde et trompe Boukhit de la tête (60’).
67’ : Jordan Gomis s’elance, l’arbitre ne signale pas son hors-jeu, il centre pour Djaballah qui attend en embuscade au second poteau, le but est ouvert mais ce dernier tire largement au-dessus.
71’ : c’est encore Jordan Gomis qui déborde, va pour centrer, le STV est en supériorité numérique devant le but, mais au moment de shooter, il perd sa chaussure… Le geste aurait pu faire sourire mais dans notre état d’insatisfaction et les yeux rivés sur le chrono, on commence à trouver la plaisanterie plutôt saumâtre.
73’ : le STV bénéficie d’un coup franc à la limite de la surface pour action litigieuse avec le gardien local. Au lieu de la tenter direct, Djaballah combine avec Buisson mais échoue sur le mur ! Un manque cruel d’inspiration sur ce coup…
Et que dire à la 88ème où sur un centre de Djaballah, Blanc expédie un missile de la tête sorti par un arrêt réflexe du gardien savoyard ! De quoi augmenter les regrets…

Le Sporting, s’il avait joué comme à Marseille ou Aubagne, aurait plié rapidement le match, mais a préféré offrir au SOC une victoire inespérée. Nous étions techniquement supérieurs, avons nous péché par orgueil ? Chambéry avait de toute façon plus d’envie et avec un arbitrage déclarant systématiquement les attaquants varois hors jeu en seconde période, cela a fait la différence. Dommage car Aubagne était tenu en échec à Echirolles….

Ce sera décidemment la saison des occasions manquées, des espoirs déçus et de la poisse. Vivement qu’elle se termine !...

                                     Une partie des supporters qui ont chanté tout le long du match....


CR et PHOTOS FA et NM



lundi 6 avril 2015

Tournoi de Pâques en photos




Quelques photos du tournoi de ce samedi ...