jeudi 30 octobre 2014

Encore quelques photos de nos petits



Stage des vacances































mercredi 29 octobre 2014

Bel hommage aujourd'hui







Luigi à tout jamais dans nos coeurs




mardi 28 octobre 2014

Réflexions au sujet des supporters dans les stades de foot français.



Il serait bon d’avoir, en France, une réflexion sérieuse sur les problèmes liés aux supporters dans les stades, sur les mouvements dits ultras et sur la sécurité en général.
Partons du postulat que le foot se veut être un sport populaire. Il va donc drainer dans les stades toute sorte d’individus, de toutes conditions sociales. Le stade est justement un lieu où les conditions sociales devraient être gommées…
Dans la pratique et au vue du prix des places pratiquées, le clivage social entre tribunes demeure d’actualité. La plèbe est rassemblée dans les parties les moins confortables. Cela veut-il dire que cette différence donne à certains le droit de s’exprimer d’avantage ou de se prétendre plus supporters qu’un autre groupe ?
L’équipe que l’on vient voir jouer, doit avoir un rôle fédérateur. Le beau jeu, les actions palpitantes, le spectacle et les buts doivent rassembler l’ensemble d’un stade. Cette communion peut s’exprimer de la part des supporters de diverses manières : des tifos, des chants, des abonnements, des actions, de la présence plus calme mais fidèle, des déplacements quand l’équipe évolue hors de ses bases…Il y a différents manières d’aider, d’animer et de suivre. Toutes sont honorables et méritent le respect.Certains donnent de leur temps, d’autres de l’énergie, certains de l’argent, mais tous aiment leur club et leur équipe. Tous souffrent quand l’équipe peine, tout se réjouissent quand l’équipe gagne. C’est au prix de la fidélité dans les moments difficiles que l’ont reconnaît les vrais supporters. Ceux là ne quittent pas le navire quand il coule…
Parmi ceux qui fréquentent les stades, il en existe une partie qui désire suivre son équipe à l’extérieur. Quand on entend Monsieur Estrosi, maire de Nice, dire que pour lui, le supporter est fait pour rester à domicile et soutenir l’équipe dans sa ville, il va à l’encontre d’une liberté individuelle la plus élémentaire : la liberté de circulation.
Comment peut-on dire à ces gens là : ok vous êtes supporters mais on vous demande de l’être à temps partiel, une semaine sur deux ?
Soyons sérieux deux minutes, Monsieur Estrosi semble confondre le supporter assidu et passionné avec un simple spectateur occasionnel qui vient au stade parce qu’il a reçu une invitation…Donc cantonner le supporter à une action uniquement locale revient à lui amputer une partie de sa passion. Lui interdire de se déplacer ne peut en aucun cas lui être imposée car dans notre pays on se déplace encore à sa guise…
La seconde réflexion à mener est celle de l’identité. Un supporter aime à porter les couleurs de son équipe, collectionner les produits dérivés etc…Il ne se déplace pas sans une écharpe, un drapeau, un maillot identitaire. C’est un code vestimentaire qui permet de marquer l’appartenance à un groupe, un repère identitaire, un effet de cohésion.   
Interdire en déplacement, de porter fièrement les couleurs de son équipe est une aberration sans nom. Si elle est ressentie à l’extérieur comme une provocation et une insulte, c’est que le malaise est très profond.  Se sentir agressé dans son stade par un groupe qui porte d’autres couleurs sous prétexte qu’ici c’est notre territoire est grave. Depuis quand doit on se sentir attaqué et provoqué par des supporters adverses qui viennent soutenir leurs joueurs ? Tant que les chants ne servent pas la cause du racisme ou de la haine, il n’y a aucune raison à se sentir en danger. Interdire les bâches et les drapeaux et essayer d’aller les voler pour les ramener, à tout prix, comme butin de guerre est tout aussi lamentable.
On a vu ce week-end à Cologne un grand rassemblement de supporters ultras pour manifester contre les Salafistes. Ce mouvement spontané  annoncé via les réseaux sociaux, et organisé par des groupes bien à droite politiquement, a réussi le tour de force de réunir des groupes de supporters de plusieurs équipes allemandes et dont certains sont ennemis jurés depuis des décennies. Eh bien tout ce joli petit monde a cohabité sans problème le temps de la manif !
Faut-il y voir le signe d’une nouvelle forme de supporters ultras ? Une politisation des groupes de supporters ? Le stade peut-il devenir une tribune politique comme on a vu quelques exemples en France ces dernières années ? Les groupes de supporters ont une fonction sociale indéniable mais doivent-ils aussi donner le ton sur des sujets sensibles et rassembler en leurs rangs des individus d’une même couleur politique ou philosophique ?

Avant que le foot ne devienne trop malade et que des politiciens s’en mêlent en pondant des lois inadaptées qui vont étouffer notre passion, il serait urgent que les clubs et les groupes anticipent, discutent, fassent le ménage devant leur porte, cessent de présenter le flanc aux critiques et remplir les colonnes des faits divers. Il en va de notre survie…




dimanche 26 octobre 2014

Stage Jeunes STV



Quelques photos du stage...






















samedi 25 octobre 2014

Collecte pour Décembre



4 ème édition








La collecte organisée par l'association des Socios du STV est ciblée , comme chaque année, sur l'alimentaire, les produits d'hygiène les livres d'enfants, les jouets.





Et pour les croquettes du coeur tout ce qui est aliments , accessoires et couvertures pour les animaux.

Déposez vos dons à la boutique le lundi , mardi , mercredi et vendredi de 15 à 19h
et  2 h avant les matchs à domicile.

jeudi 23 octobre 2014

U12 - U13





RESULTAT DU TOURNOI de SOLLIES TOUCAS :



Stv le revest 1-0
Stv Essf2 0-0

Stv Pivotte 1-0
Stv Essf3 3-0
Stv Mourillon 5-0
Stv Hyeres 2-0



Nos petits joueurs se sont envolés à travers une foule de parents venue les supporters et les conseils très judicieux et avisés de leurs 2 entraîneurs Jean et Denis. Ils ont marqués 12 buts et le meilleur c'est qu'ils n'ont encaissés aucun but. Sortis 1er de leur poule, ils ont disputé la finale directe avec le 1er de la 2 ème poule HYERES U13 et le résultat fut le suivant STV- HYERES 2-0 .
Que leurs dire de plus à part bravo en ce début d'année qui s'annonce glorieuse pour cette équipe qui déjà ne cesse de progresser et d'honorer les couleurs du sporting. Bravo à vous tous, journée parfaite très bon état d'esprit. . Et encore bravo à Jean et Denis. ...



                                                                      Photo F.VALDEBOUZE


Bravo les garçons : Adrien Najib Loris Ryan Nasim Alun Malik Jordan Fares Oussem Oussam



mercredi 22 octobre 2014

Collecte Secours Populaire / Croquettes du coeur



4 ème édition






Le Secours populaire est une association à but non lucratif, déclarée Grande cause nationale. Celle-ci est habilitée à recevoir des dons, des legs et des donations. L’association s'est donnée pour mission d’agir contre la pauvreté et l'exclusion en France et dans le monde. Elle rassemble des personnes de toutes opinions, conditions et origines qui souhaitent faire vivre la solidarité.


La collecte organisée par l'association des Socios du STV est ciblée , comme chaque année, sur l'alimentaire, les produits d'hygiène les livres d'enfants, les jouets.




Et pour les croquettes du coeur tout ce qui est aliments , accessoires et couvertures pour les animaux.

Déposez vos dons à la boutique le lundi , mardi , mercredi et vendredi de 15 à 19h
et  2 h avant les matchs à domicile.




dimanche 19 octobre 2014

ACA 4 - STV 1




BASTA COSI !

ACA – STV 4 à 1    

Composition du Sporting : Abello – Mdahoma – Blanc – Ouasfane – Gueye – Sahnoune – Zaiani – Djaballah – Dob – Bouzine – Amiri. (D. Gomis – Talbi – Leleu)

Cartons Jaunes : STV (Bouzine) – ACA (4 cartons).

Photo NM


Dire que le Sporting avait des prétentions en Corse et repartir avec une addition aussi salée, voilà qui a de quoi surprendre et stopper la bonne spirale de l’équipe.
En début de match le STV se montre appliqué et fait preuve de bonnes intentions offensives, mais deux buts refusés pour hors jeu (Bouzine et Dob) dans les 20 premières minutes vont quelque peu émousser leur enthousiasme. Les Toulonnais confondent souvent vitesse et précipitation.
C’est alors que les Corses sentant les Toulonnais faiblir vont tenter d’imposer leur jeu.  La première véritable tentative fait mouche (15’) : Ajaccio 1- Toulon 0.
Les Toulonnais se montrent de plus en plus imprécis et les Corses de plus en plus entreprenants. Abello repousse un ballon très chaud (39ème), mais ne peut rien faire une minute plus tard sur un corner. ACA 2 – STV 0.
En dehors du terrain une altercation éclate entre supporters et les joueurs Toulonnais interviennent pour porter secours à leurs supporters, le match est interrompu quelques minutes. A noter la brutalité d’un dirigeant corse à l’égard de notre jeune caméraman en voulant lui interdire de continuer à filmer…
Peu après c’est la mi-temps.
On espère un Sporting revanchard en seconde période, mais hélas l’équipe est incapable de porter un danger véritable devant les buts adverse. Le Sporting piétine, recule trop ou se contente de balancer de longs ballons devant. Sadani procède à des changements et l’entrée de Gomis fait du bien en vivacité et ce dernier tente désespérément de relancer l’attaque. Sur un des ces raids, il est illégalement stoppé sur le côté de la surface de réparation et Talbi effectue la sentence suprême : ACA 2 – STV 1 (70ème ). 
Au lieu d’essayer de construire du beau jeu pour essayer d’égaliser, le Sporting multiplie les maladresses. Le jeu est trop ralenti et des erreurs de marquage offrent aux Ajacciens de beaux espaces. Abello est sauvé par sa barre. Peu après, Gomis rate l’immanquable, son ballon courre le long de la ligne de but puis est sorti par un joueur corse. 
Les Varois se laissent déconcentrer par les supporters corses qui les chambrent copieusement et, sur le terrain,  les Corses se montrent plus volontaires et vont marquer deux très beaux buts, histoire d’alourdir l’addition…
Le Sporting a donc raté une bonne partie de son match, a encaissé trop de buts et ne produit pas un jeu suffisamment dangereux pour inquiéter ses adversaires. Une ambiance délétère autour du terrain ont fait de ce match, le match piège par excellence. Piège dans lequel les Toulonnais ont plongé la tête la première. Basta cosi ! Que cela cesse et vite !...



Merci à nos joueurs




Certains se permettent de " parler" du match contre l'ACA et n'ont pas fait le déplacement, on a perdu , oui et alors ? Vous connaissez les conditions ?

Je tenais à remercier personnellement NOS joueurs qui ont répondu présent lors de l'agression des supporters de l' ACA envers nous, sans leur intervention il y aurait eu des blessés.

Certes cela n'excuse pas la défaite mais ils sont sortis de leur match pour nous protéger, on peut aller au bout du monde avec cette équipe !

Merci les gars la solidarité toulonnaise est là, on ne vous lâchera jamais !


Noëlle MOUTON
Présidente de l'association des Socios





jeudi 16 octobre 2014

Ce sera MARIOTTI et entrée gratuite







LE MATCH SE JOUERA AU STADE ANTOINE MARIOTTI


CENTRE SPORT ET JEUNESSE CORSE



CHEMIN DE LA SPOSATA


20000 AJACCIO


Sans Cyril MANAS