dimanche 24 mai 2015

La Penne, ici la Penne, terminus du train, tout le monde descend




Composition du onze azur et or : Boukhit – Blanc – Leleu – Shanoune – Bayo – Bellay -  Buisson –  Zaiani (Bouzine 55’) – Amiri (Gomis 50’) – Djaballah – Dob.

But STV : Bouzine (81’).

Cartons Jaunes STV : Blanc (6’) – Buisson (38’) – Shanoune (79’) – Gomis (84’).


Le match débute avec 10 minutes de retard, il se prétend que des réserves ont été déposées des deux côtés.
Photo NM


Les Toulonnais commencent fort en attaquant et dès la 2ème minute une action Bayo / Dob sème la panique dans la défense locale.
3 minutes plus tard, sur un coup franc, une tête toulonnaise est interceptée de justesse.
6’ : Djaballah part limite hors jeu, le gardien sort de sa base pour intercepter le ballon mais se manque, Djaballah tente de tirer dans le but vide, mais le ballon est repoussé par un défenseur. La balle va revenir dans les pieds toulonnais mais sans succès, le gardien se replace, repousse la balle dans sur des toulonnais qui s’y essayent à plusieurs fois, mais rien ne rentre…rageant !
Il faut attendre la 8ème minute pour voir la 1ère action dangereuse de la Penne.
Au quart d’heure Buisson tire un coup franc de 40 mètres sorti de justesse par le gardien.
32’ : sur une des premières actions pennoises, sur un tir en pivot excentré, l’attaquant trompe Boukhit, bien malheureux sur ce coup là. La Penne 1 – STV 0.
Ce but a donné du cœur à l’ouvrage et les locaux vont prendre les choses en main.
35’ : énorme occasion mais le tireur bute sur Boukhit, bien placé.
Durant la 1ère période, le schéma mis en place par Sadani était trop peu axé sur l’attaque, avec un Dob trop esseulé en pointe et un Buisson dans un rôle défensif inhabituel.
Dans les 10 premières minutes de la deuxième mi-temps le coach Toulonnais décide de faire entrer du sang neuf avec Amiri et Bouzine.
Les Toulonnais ont beaucoup de mal à construire un jeu cohérent, l’arbitrage devient de plus en plus partisan et les joueurs de la Penne multiplient les fautes (souvent non sifflées) ou simulent à force de cris et de chutes des fautes toulonnaises. Cela échauffe un peu les esprits…
60’ : Bellay commet une énorme bourde en voulant remettre le ballon à son gardien, en fait la balle est interceptée par un attaquant local qui est à deux doigts de crucifier l’infortuné Boukhit. La Penne 2 – STV 1
79’ : Seul au second poteau un attaquant pennois mange la feuille de match.
Bouzine profite d’un cafouillage dans la surface pour poser le cuir dans le but pennois.  Certes loin d’être un beau but, mais ô combien important. La Penne 1 – STV 1
86’ : C’est Gomis qui est à deux doigts de faire un hold-up, mais son ballon passe de peu à côté.
Pendant ce temps là du côté de Delaune, les Lassipontains bénéficient d’un pénalty et ouvrent le score face à Aubagne.
Dans les dernières minutes les Toulonnais se relâchent pour offrir à La Peine un 2ème but et empocher les 4 points qui pourront les maintenir en CFA2. La Penne 2 – STV 1
Encore un rendez vous important qui a été mal négocié, et qui scelle définitivement notre position de la saison prochaine…



                                                                                                   

Photos et CR   NM ET FA



mardi 19 mai 2015

Déplacement pour La Penne

 






 N'oubliez pas de réservez votre place pour le dernier déplacement de la saison à la boutique du STV , le mercredi et vendredi de 15 h à 19 h,

15  euros , départ à 16 h du club .





samedi 16 mai 2015

ALES RIEN DE NOUVEAU



STV – ALES : 1 – 1


Composition STV : Boukhit – Leleu – Blanc – Shanoune – Bellay – Bayo – Manas – Gomis (Bouzine 58’) – Azziz (Reset 72’) – Djaballah – Dob.

But : Shanoune (39’).

Carton Jaune STV : Djballah (41’)




                                                                             Photo NM

Le coup d’envoi est donné par le sympathique Omar Ben Driss, ancien joueur du Sporting dans les années 1955 – 1962.
Ce match est là pour permettre de maintenir la petite lueur d’espoir de montée, il se joue en ayant un œil du côté d’Ajaccio qui reçoit le Las.
Jouer un tel match peut mettre la pression mais il faut vraiment s’y investir à fond et en faire un match de finale de coupe. Un match de guerriers à plier rapidement face à une équipe d’Ales qui n’est pas sorti d’affaire pour son maintien.   
Loin du scénario rêvé, c’est Ales qui dès la 9ème minute, prend la défense toulonnaise à défaut, et dans un contre rondement mené trouve preneur au second poteau pour inscrire le premier but de la rencontre.
Cinq minutes plus tard les Toulonnais répliquent : sur un coup-franc une tête varoise expédie le ballon sous la transversale puis revient sur la ligne. Est-il entré ? En tous cas une belle occasion d’égaliser.
32’ : sur une énorme bourde de Manas, Ales se procure une occasion très nette.
38’ : Manas au corner, pour la tête de Blanc, mais celle-ci trouve un dos toulonnais qui renvoie le ballon sur Sahnoune, qui reprend victorieusement : Toulon 1 – Ales 1.   
L’essentiel avant la pause a été fait. Du côté de la Corse, Ajaccio mène 2 à 1.
La seconde période verra une domination toulonnaise plus conséquente et un nombre incalculable de corners, plus ou moins bien tirés.
Dob est trop souvent pris au piège du hors jeu.
A la 69ème le gardien cévenol sauve devant un corner bien négocié.
80’ : Dob se crée une énorme occasion mais rate sa tête plongeante.
Une grosse faute sur Bayo qui filait au but est sanctionnée par l’arbitre. Le coup franc est donné sur la ligne de la surface de réparation tandis que les Toulonnais réclament un pénalty. Avec une main en pleine surface non sifflée auparavant, le trio arbitral commence à se faire copieusement conspuer. 
90’ : sur un corner, Djaballah est tout près de marquer, mais on tire pas de peu à côté.







On se demande depuis le match à Chambéry, si le Sporting offre la vision d’une équipe qui veut réellement monter. Il fallait impérativement gagner ces 3 matches pour envisager d’être dans le coup mais avec une défaite, un nul et une victoire, cela devient mission quasi impossible. Décidément cette saison est vraiment celle des rendez vous manqués, tant le Sporting n’est jamais parvenu à négocier correctement ses matches clés.
Même si au final le Las partage, lui aussi, les points du nul (2-2) en Corse, les chances d’être parmi les meilleurs deuxièmes s’amenuisent. Dans un match, nous serons définitivement fixés et nous pourrons commencer à préparer la saison prochaine. 

                                                                                                           Photo NM





mercredi 13 mai 2015

Dernier déplacement de la saison








Pour ceux qui le désirent , dernier déplacement de la saison le samedi 23 , contacter Noëlle à la boutique du 

STV, réservation dès aujourd'hui !











lundi 11 mai 2015

Trophée Socios d'AVRIL








                 " Dans la vie tout peux arriver, je croise les doigts ! "




                                                                             photo NM






BLANC avec 43 % des votes 
DOB avec  21 %  et 
GOMIS D avec 20%


"Je suis trop content de recevoir le trophée socios , d'habitude ce sont en partie  les attaquants qui l'obtiennent, là , un défenseur, je suis fier, merci aux supporters. En plus ce week-end les résultats ont été positif c'est super! Depuis janvier, je le dit, je suis confiant pour la fin de la saison, même si, on a eu un faux pas."








dimanche 10 mai 2015

TOULON ASSURE LE RESULTAT


                                                                                                      Photo NM

                                                                              
                                                    Echirolles 0 – Toulon 1

Composition Azur et Or : Boukhit – Leleu – Bellay – Blanc – Sahnoune – Bayo – Bouzine (Azziz 65’) – Buisson ( Manas 60’) – Dob – Gomis – Djaballah.

But : Bayo (25’)Cartons Jaunes STV : Djaballah (45’) – Bellay (54’).


Au terme d’un match assez compliqué, voire crispant, le Sporting est parvenu à atteindre ce pourquoi il était venu : empocher les 4 points de la victoire, histoire de partager la seconde place du classement avec Le Las.
Sur un terrain gras et bosselé, sous le vent, les Toulonnais ont du batailler dur pour conserver un précieux avantage face à des banlieusards grenoblois bien décidés à contrarier leur plan.

A noter dans l’effectif, la présence d’Enzo Brando (le fils de Fred), mais qui n’eut pas l’occasion de rentrer.

Avant le but de Bayo, rien de bien intéressant à se mettre sous la dent, les occasions sont rares et aucune équipe se découvre réellement. C’est à la faveur d’un cafouillage devant la cage d’Echirolles, que Bayo pousse le cuir au fond des filets. Pas un joli but mais ô combien important !
                                                                                                  Photo NM
3 minutes plus tard Toulon est à deux doigts d’enfoncer le clou. Au terme d’une belle action collective, Gomis prend la défense de vitesse, s’infiltre, mais n’ayant aucune solution au second poteau, tente sa chance seul, mais il n’est pas idéalement placé…
Photo NM

A la 30ème minute un bon coup franc d’Echirollespasse de très peu à côté.
A la reprise les locaux se montrent plus entreprenants.
Ils nous gratifient d’une belle combinaison, synonyme de but, sauf que Blanc arrive à sauver sur sa ligne (50’).
Dans la foulée, un joueur local se retrouve face à Boukhit mais dévisse.
63’ : Les Toulonnais bénéficient d’un bon coup-franc. Manas décide de le jouer très finement avec Djaballah. Il tire à ras de terre à gauche, Djaballah en pivot tire au but, le gardien la capte bien. Que c’était intelligemment joué !   
A la 65’ et à la 68’ minutes : deux actions de but pour Echirolles. Surtout la seconde qui est un véritable caviar sur lequel Boukhit s’interpose avec autorité.
Photo NM

Le match peut basculer vers le nul et les Toulonnais ne sont pas si sereins.
78 ‘ : dernière grosse action toulonnaise menée par Gomis et Djaballah, mais ce dernier vendange son tir, trop au-dessus.
Les arrêts de jeu sont interminables. L’excellent trio arbitral délivre enfin les Toulonnais.
L’essentiel est assuré, samedi seul le résultat comptait et ce fut mission accomplie.
La fin de championnat va être passionnante et le mince espoir demeure.

QUELQUES PHOTOS DU MATCH :











 CR et Photos  F.A. et N.M.




samedi 2 mai 2015

vendredi 1 mai 2015

Echirolles







au 9 mai à 18H

Trophée Socios Mars









                                                DAVID GOMIS  a été élu avec 15.81 % suivi d'


                                                ARNAUD BUISSON avec 13.26 % et d'
                                               ANTHONY OUASFANE avec  12.75 %


                                    CYRIL BOUKHIT et LAMINE DJABALLAH talonnent ce dernier.